Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05 février 2016

Sur deux roues, Olivier Melano - Editions L'Ecole des Loisirs, collection Archimède

surdeuxroues-omelano-archimede.jpgSur deux roues, Olivier Melano - Ed. École des Loisirs, coll. Archimède - 12,70 euros

Du pédalier des Michaux aux manifestantes pour l'égalité des droits, du grand-bi aux chasseurs à vélo de 1914, de l'exode de 1939 aux résistants dissimulant leurs messages dans les guidons, du Baron Drais à la draisienne du petit Théo, du cyclomoteur reléguant le biclou aux vélib' de nos cités modernes, Olivier Melano dresse dans cette BD un joli portrait de la petite reine.

Sur deux roues commence aujourd'hui, dans un parc, où un grand-père laisse défiler ses souvenirs. Ils sont couleur sépia et nous ramènent à l'origine du deux-roues. Voyage dans le passé, histoires intimes se mêlant à la grande Histoire, assis sur le porte-bagages, nous traversons les décennies jusqu'à cette petite phrase rêveuse de Théo : " T'imagines Léa, une ville avec rien que des vélos ! "... T'imagines...

01 février 2016

Festival Travelling 2016 - Monsieur Chat parraine Junior !

Une fille s'envole au-dessus du fleuve Han, piégée par la tentacule d'un monstre amphibie, et Séoul se dessine en arrière-plan. Cette scène, extraite du film The Host de Bong Joon-ho, annonce le Festival Travelling qui commence demain dans notre ville.

AFFICHE_Travelling2016.jpgJusqu'au 9 février, Travelling fera la démonstration de la vitalité, de la créativité et de l'originalité du cinéma coréen. Le programme est d'une densité incroyable. Consacré à la représentation de la ville au cinéma, la section Urba[Ciné] propose une série d'oeuvres puissantes et surprenantes. 

Nous avons également repéré en marge : un hommage à René Vautier, une séance de projections de courts réalisés en Bretagne (dont le poétique D'ombres et d'Ailes), les 20 ans de la société de production rennaise .Mille et Une.Films, des avant-premières (dont celle de Suite Armoricaine, de Pascale Breton)... En mentionnant cela, nous sommes encore bien loin du compte !

thoma-vuille-m-chat-o-2862276103-0.jpgMonsieur Chat, Thoma Vuille - Editions Alternatives - 27 euros

Attardons-nous enfin sur la version Junior du Festival, parrainée par Thoma Vuille, alias Monsieur Chat. Son félin jaune, se promène sur les murs du monde depuis 15 ans, contribuant à imposer le street-art dans le paysage urbain. Que verra-t-on pendant Junior ?

  • Eléphant d'Or : une sélection internationale des meilleurs films courts de l'année (Eléphant d'Or),
  • 7 films moustachus dans le cadre de [Ciné]Chats,
  • Enfances coréennes : des œuvres choisies pour les enfants,
  • Coups de coeur : des films d'animation tchèques, les voyages imaginaires de JPL Films, 3 trésors puisés dans les débuts du cinéma, dont Le Voyage dans la lune de Georges Méliès (1902),
  • 2 Ciné-concerts.

Retrouvez toute la programmation en ligne sur le site de Clair Obscur ! Et venez faire un tour à la librairie pour découvrir notre vitrine Travelling. 안녕히 계세요

 

travelling 2016-01-29.jpg

travelling 2016-01-291.jpg

travelling 2016-01-292.jpg

29 janvier 2016

A la découverte de la grotte Chauvet Pont d'Arc, Sébastien Gayet et Julien Billaudeau - Editions Actes Sud junior

A la découverte de la grotte Chauvet Pont d'Arc est arrivé hier à la librairie. Un ouvrage hybride défiant les lois du genre documentaire. Nous l'avons compulsé avec appétit. Et nous, Homo Sapiens de la rue Vasselot, nous avons aimé plonger dans cette aventure humaine, scientifique et unique.

grotte chauvet, pont d'arc, sebastien gayet, julien billaudeauA la découverte de la grotte Chauvet Pont d'Arc, Sébastien Gayet et Julien Billaudeau - Editions Actes Sud junior, 54 pages - 12,50 euros

1994, ère quaternaire. C'est en crapahutant à proximité du pont d'Arc, haut comme 16 mammouths, que trois spéléologues ressentent subitement un souffle d'air chaud. Puce à l'oreille. Le phénomène a une signification : il évoque la présence d'un espace souterrain...

Et quel espace souterrain ! Un patrimoine mondial ! Jean-Marie Chauvet et ses amis, en suivant leur instinct, accèdent à une grotte unique contenant "les plus anciennes et les plus exceptionnelles peintures au monde." Son entrée était restée longtemps obstruée par un éboulis : sans cela, elle n'aurait pu être aussi bien conservée.

Grotte Chauvet, Sébastien Gayet et Julien Billaudeau 004.JPG

Lions des cavernes - sans crinière, hypothèse confirmée par Craig Packer chercheur spécialiste des lions -, mammouths, ours, mégacéros, hiboux, chevaux, aurochs, cerfs, bœufs musqués, panthères, bouquetins... Un bestiaire comme jamais il n'en fut jamais découvert. "La plus grande concentration de félins au monde". Pas de représentation de paysage, d'arbres, d'astres ou de nuages, la grotte révèle tout le respect et l'admiration que les Auragniciens vouaient au monde animal.

Grotte Chauvet, Sébastien Gayet et Julien Billaudeau 011.JPGSébastien Gayet livre une documentation fournie et précise. Accessible aux enfants que le sujet passionne. Et aux adultes... que le sujet passionne ! Nous allons de page en page avec une curiosité grandissante. Nous faisons connaissance avec les Auragniciens, première civilisation d'Homo Sapiens connue en Europe. Nous explorons leur quotidien et apprenons qu'ils gravaient au doigt, décoraient leurs sagaies et vivaient en moyenne jusqu'à 35 ans. C'était il y a 36 000 ans. Captivant.

Grotte Chauvet, Sébastien Gayet et Julien Billaudeau 008.JPGLa grotte a été équipée d'un dispositif anti-microbes, elle est l'attention de tous les soins. Ce n'est donc pas elle que nous visiterons mais sa fidèle copie. L'auteur de l'album, ancien journaliste et passionné de préhistoire, participe à cette reconstitution depuis 8 ans, en tant que responsable de la communication.

Grotte Chauvet, Sébastien Gayet et Julien Billaudeau 012.JPGL'originalité du documentaire réside également dans le choix du mode d'illustration. Pas de schémas académiques, pas de photos, pas d'iconographie classique. Les dessins de Julien Billaudeau sont celles d'un album, évoquant les peintures rupestres et les talents artistiques des Aurignaciens. Le dessinateur retrouve une palette étroite, à l'image de celle utilisée pour Juste à côté de moi. Quatre couleurs, traits souples et ondulés, aplats se chevauchant et jouant la transparence.

En mêlant les genres - documentaire, narratif, plastique -, A la découverte de la grotte Chauvet Pont d'Arc est un bel ouvrage. Nous sommes donc ravis de l’accueillir dans notre grotte. Parole de dignes descendants d'Aurignaciens !

 

 

 

25 janvier 2016

Vendredi 29 janvier - Matthieu Maudet en dédicace à L'Autre Lieu, la médiathèque du Rheu

lautre-lieu-le-rheu-matthieu-maudet.jpg

 

 

Vous faites quoi vendredi 29 janvier de 18 heures à 19 heures 30 ? Un petit tour à l'Autre Lieu, la médiathèque du Rheu ?

Rejoignez-nous, Matthieu Maudet dédicacera ses albums ! Notamment Le pirate et le roi, composé à quatre mains avec son complice Jean Leroy - album que nous avions chroniqué à sa parution. Vous découvrirez les coulisses de l'album à travers l'exposition présentée jusqu'au 27 février.

(Pour vous rendre à l'Autre Lieu, empruntez le bus 54 si vous êtes dans le centre-ville de Rennes ou le 76 si vous êtes du côté de Villejean.)

 

Crédit photo ©  L'Autre Lieu, Le Rheu

21 janvier 2016

Pop-Corn, la revue qui se fait des films - Les coulisses d'une aventure éditoriale qui parle de cinéma aux enfants

pop-corn-star-wars-couv.pngEn décembre, un petit ovni s'est posé rue Vasselot. PopCorn, la revue qui se fait des films. Une revue de cinéma pour les enfants à partir de 8 ans, joliment raccord et efficacement adaptée aux cinéphiles ou en voie de l'être. "Bien vu", nous nous sommes dit. Car nous avons eu beau fouiller, nous n'avions pas connaissance d'une semblable publication. Après City Lights, Jason et les Argonautes et Chantons sous la pluie, le numéro 4 (novembre 2015) est consacré à Star Wars et son épopée de l'espace. De page en page, l'univers du film se décline sous la forme de dessins, d'anecdotes, de jeux, de bricolage (un Ewok papertoy !), avec un souci de documentation et de précision. Comme nous sommes curieux comme des pies, il nous a fallu savoir qui était derrière cette initiative originale et affûtée. Céline Lefeuvre, chargée de diffusion, nous a éclairés sur le synopsis en répondant à nos questions bavardes et en acceptant de porter la voix de l'équipe avec un sacré enthousiasme - nous la remercions bien chaleureusement... Gros plan sur PopCorn, ça tourne !

 

Salut Pop-Corn, qui êtes-vous ? De quelle planète venez-vous ?

Nous sommes 6 étudiantes : Marianne Selli, Juliette Chautemps, Clara Olivier, Fanny Simon-Emery, Odile de Lacroix et moi-même. Nous venons de l’édition mais aussi du cinéma. Nous sommes passionnées de livres, de films, de graphisme, de création et adorons nous plonger dans l’univers de l’enfance… d’où PopCorn !

Car nous sommes avant tout passionnées de cinéma. Certaines d’entre nous en ont fait leurs études, pour d’autres c'est un loisir auxquelles elles s'intéressent de très près. Nous sommes originaires de planètes assez diverses, un peu de l’ouest, un peu du sud et un peu de Paris.

Comment est née l'idée PopCorn ?

C’est Marianne Selli (la directrice de PopCorn) qui en a eu l’idée initiale. Elle nous en a parlé et l’aventure a commencé ! On voulait parler aux enfants de cinéma car, déjà, cela ne se faisait pas vraiment, et ensuite parce que cela alliait deux choses qu’on adorait : le cinéma et les livres.

L’aspect graphique était très important pour nous. Nous voulions une jolie revue que les enfants auraient envie d’ouvrir ! L’idée de faire participer de jeunes illustrateurs débutants est venue comme ça. Juliette Chautemps (notre graphiste et maquettiste) a ensuite élaboré tout l’aspect visuel de PopCorn. Nous avons ensuite mis le projet sur Ulule, ce qui nous a permis de lancer le premier numéro (City Lights). Ensuite c’est allé très vite, le magazine a apparemment plu, puisque nous en sommes à notre 5e numéro. On en est super fières !

Quel est votre manifeste ?

Notre manifeste ? C’est un bien grand mot ! Nous souhaitons rendre accessible et compréhensible le cinéma aux enfants. Leur donner les capacités de mieux comprendre les films qu’ils sont amenés à voir (et il y en a beaucoup !). Élaborer un numéro autour d’un seul film nous permet cela. De plus, en choisissant des films qui sont des classiques du cinéma et abordables par les enfants, nous espérons leur donner les clefs pour mieux comprendre le cinéma d’aujourd’hui. Nous souhaitons aussi les sensibiliser à l’image avec, en plus de l’aspect cinématographique, toutes les illustrations. Les enfants sont de plus en plus exposés aux images et il nous semble essentiel qu’ils sachent les apprivoiser et puis les décrypter. Mais bien sûr, le principal pour nous c’est de faire aimer le cinéma aux enfants, leur transmettre notre passion !

Qu'y-a-t-il dans PopCorn ?

PopCorn, ce sont différentes rubriques autour d’un seul film. On y rencontre des personnalités très importantes dans le monde du cinéma, on y découvre des genres cinématographiques, des aspects plus techniques (comme les plans, les bruitages) et on en apprend un peu plus sur l’histoire du film. Ensuite, grâce à une interview, on explore à travers les yeux d’un professionnel un des aspects du film (la bande son et les bruitages à travers l’interview d’un ingénieur son par exemple).

Il y a aussi des jeux, une scène à rejouer et un accessoire à découper. Pour finir, on ajoute à tout cela de jolies illustrations de jeunes illustrateurs que nous souhaitons faire connaître. PopCorn, c’est fait pour apprendre pleins de choses agréablement et tout en s’amusant !

Comment procédez-vous pour réaliser un PopCorn ?

Tout d’abord, nous choisissons un film. Ensuite, nous demandons à chacun des rédacteurs d’écrire une rubrique et à différents illustrateurs d’illustrer ces rubriques, ça c’est plus la partie de Marianne. Après les corrections de Clara, Juliette notre graphiste met tout cela en page. Lorsqu’elle a fini la maquette et que tout a été vérifié une dernière fois par toute l’équipe, on envoie le numéro à l’impression.

Enfin, nous le distribuons en librairie (ça, c’est plutôt ma partie) et nous l’envoyons à nos abonnés. Pendant les 3 mois qui suivent, nous organisons aussi des ateliers lorsque les librairies, les bibliothèques ou les écoles ne sont pas loin de chez nous. En parallèle de tout cela, Fanny alimente notre page Facebook et Odile s’occupe de superviser nos événements.

Avant le clap de fin de cet entretien, pouvez-vous nous parler de vos films préférés, ceux de vos 8, 10 ou 12 ans, même si vous ne les avez plus ?

Oh, détrompez-vous, nous avoisinons encore les 10 ans. On espère ne pas grandir trop vite ! Pour bien se bidonner on regarde Maman j’ai raté l’avion ou les films de Tati. A Noël, on regarde un peu de Disney, Les quatre filles du Docteur March. Quand on veut danser, c’est Billy Elliot ou des comédies musicales comme Chantons sous la pluie. On voyage très loin avec Star Wars bien sûr mais on décolle carrément dans le fantasmagorique avec Le roi et l’oiseau !

Je pense que j’en ai oublié pleins mais vous savez quoi ? Tous les films qu’on a adoré et qu’on adore, on en parle sur notre page Facebook et surtout… dans PopCorn !

couverture-211x300.png larevuepopcorn_couvertureN2.jpg

popcornlarevue-n3.jpg

 

• PopCorn, la revue qui se fait des films •

5 euros

www.larevuepopcorn.fr

18 janvier 2016

La paix, les colombes ! - Gilles Bachelet et Clotilde Delacroix - Editions Hélium

la-paix-les-colombes-helium-bachelet.jpg

La paix, les colombes !, Gilles Bachelet et Clothilde Delacroix - Éditions Hélium - Prix 9,90 €​​

Paix et humour ! Les ingrédients qu'il faut pour agrémenter ce début de semaine, et disons-le tout de go, ils seront parfaits pour ce début d'année. Les éditions Hélium ont confié la première publication de la collection Humour à Gilles Bachelet et Clotilde Delacroix, qui ont produit de concert un bien joyeux petit livre, La Paix, Les colombes !

Les deux espiègles montrent en dessin les conditions du recrutement des colombes et dévoilent quelques aspects de la vraie nature des préposées à la paix. Pas toujours pacifiques, les volatiles, mais souvent écolo. Pour les plus dévouées, la tâche s'avère colossale et procure des sueurs froides. Sans compter que la menace de se voir remplacer par des usurpateurs est bien réelle. Manchots, autruches, dodos tentent de s'immiscer... Réjouissant !

 

la-paix-les-colombes-2.jpg

 


la-paix-les-colombes-extrait1.jpgla-paix-les-colombes-3.jpg

 

 

14 janvier 2016

Vitrine Street Art et Graffiti - Des livres pour s'exprimer sur les murs

lacourteechelle-street-art-vitrine-2016.jpg