Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Albums

  • 23 septembre 2017, Journée Mondiale des Sourds - Des livres pour les enfants

    Journée_mondiale_des_sourds.jpg
     
     
    Samedi 23 septembre, la France célèbre la Journée Mondiale des Sourds. Initié en 1958 à Rome, l'événement est un moment collectif important, consacré à la connaissance de la surdité, à la présentation de la culture sourde et à la promotion de la langue des signes.
     
    L'intégration des sourds dans notre société passe en effet par la diffusion d'un langage commun. Cette journée encourage donc à reconnaître et à utiliser la LSF pour vivre ensemble. Et si nous commencions par en parler avec nos enfants ? La littérature jeunesse s'étoffe peu à peu d'albums instructifs et passionnants, dont quelques-uns ont été composés à Rennes par 10 doigts compagnie et les éditions Goater :
     
    madame-l-emue-peur.jpgImagier t'as le temps  Goater.jpg
    Imagier monsieur et madame l'Emu dans tous leurs états..jpg
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Annie Sullivan et Helen Keller Ed Ca et La.jpgSupersourde Les Arènes.jpg
     
    Tombé dans l'oreille d'un sourd Steinkis.jpgAnuki Ed La Gouttiere.jpg

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Albums, ENGAGEMENTS
  • Qui Quoi Quoi Qui, par Olivier Tallec - Le retour des Quiquoi !

     

    "Les Quiquoi, c'est des petits bonhommes super rigolos ! Dans ce livre, tu vas pouvoir nous mélanger dans tous les sens pour faire pleins de nouveaux Qui Quoi ! Allez hop, c'est parti !"

     

    Olivier Tallec a réuni les Quiquoi dans un grand livre cartonné, tout en hauteur. Une pirouette éditoriale qui permet de découvrir les personnages de la célèbre collection sous un angle différent. Qui Quoi Quoi Qui invite à tenter des micmacs amusants et drôles : chaque page divisée en 3 permet de modifier en un tour de main l'allure générale du personnage. Des palmes aux pieds, un bonnet sur la tête, et le Quiquoi n'est plus tout à fait le même. Un peu pareil, un peu différent, un peu soi-même, un peu l'autre, mais au fond toujours Quiquoi.

     

     

    1 commentaire Lien permanent Catégories : Albums
  • Wolf Elbruch, lauréat du prix Astrid Lindgren

    A Stockholm, le prix Astrid Lindgren - aussi prestigieux pour le monde du livre pour enfants que le Nobel  - est décerné chaque année à une personnalité de la littérature jeunesse. Hier, mardi 4 avril, le jury a récompensé Wolf Erlbruch pour l'ensemble de son œuvre. L'illustrateur du célèbre De la petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur la tête a su mettre les questions existentielles à la portée des enfants.

    wolf erlbruch

    "Oh Astrid I love you!". Une déclaration d'amour à la créatrice de Fifi Brindacier ! C'est ainsi que le grand Wolf Erlbruch a accueilli l'annonce du président de l'Astrid Lindgren Memorial Award.Un lauréat heureux et reconnaissant, un lauréat aux belles qualités :

    "Wolf Erlbruch rend les questions existentielles accessibles et compréhensibles aux lecteurs de tous âges. Profondément ancré dans des idéaux humanistes, son travail met l'univers à notre échelle avec humour et chaleur. Il est un maitre de l'art de l'illustration qui fait honneur à la tradition tout en ouvrant des portes à la créativité. Wolf Erlbruch est un visionnaire attentif et vigilant."

    Des collages, des dessins au trait et à la craie, des pages remarquablement agencées, des couleurs atypiques et admirablement combinées. Le jury du prix Astrid Lindgren a salué également le style graphique de Wolf Erlbruch où l'innovation et les expérimentations graphiques ont une place importante.

    Si La petite taupe... est cultissime, l'écrivain et illustrateur allemand a livré des albums puissants et d'une grande intensité. Le canard, la mort et la tulipe ou La grande question illustrent ce qui anime Wolf Erlbruch :

    "Le plus important, lorsqu'on dessine ou écrit pour les enfants, c'est d'être honnête avec nos propres sentiments et de parler également de soi."

    wolf erlbruch

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Albums, Illustration
  • Mercredi 22 mars, 16h - Le grand conteur Yannick Jaulin à la Courte Echelle !

    "Tu vois, Coline, quand tu es en joie, il fait beau. Et quand tu pleures, il pleut ! Eh oui, c'est comme ça... Tu peux changer le monde. Si tu le veux très beau, il faut le penser très beau (...)."

    yannick jaulin, courte échelle, lecture, conte, marmaille

    Coline ou les couleurs du temps, une histoire où les couleurs du ciel prennent la teinte des émotions, les modifient, les rendent aimables ou détestables. Une histoire de "grandir" que son auteur, Yannick Jaulin, habitué des rues rennaises (souvent invité par Mythos), viendra dire mercredi, à 16 heures à la librairie. Le grand conteur dédicacera ensuite cet album poétique et initiatique illustré par Benoit Perroud (éditions Marmaille & Compagnie)

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Albums, Dédicaces, LIVRES, Y'A D'LA VIE !
  • Mercredi 1er mars 2017 - L'illustratrice Seng Soun Ratanavanh en dédicace à la Courte Echelle

    Poésie, origami, jardin, coquelicots, Japon... Mercredi 1er mars, à 14h, nous accueillerons l'illustratrice Seng Soun Ratanavanh pour une rencontre-dédicace. Née au Laos, formée aux Beaux-Arts de Paris, Seng Soun Ratanavanh vient de publier Au lit Miyuki, aux éditions La Martinière (sur un texte de Roxane Marie Galliez). 

     

    sengsounr1.jpg

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Albums, Dédicaces, LIVRES, Y'A D'LA VIE !
  • Quand il fait nuit, de Akiko Miyakoshi - Editions Syros

    Quand il fait nuit  fait partie des coups de coeur du comité Albums du mois de décembre que vous pourrez retrouver sur notre site. "...une petite bulle délicate et apaisante" nous dit Katia qui a succombé à la poésie et à l'originalité du nouvel album de l'auteure-illustratrice Akiko Miyakoshi.

    quandilfaitnuit.JPG

    "Sur le chemin du retour à la maison, un petit lapin blotti dans les bras de sa maman observe la ville alors que la nuit tombe. Les rues se vident, les réverbères s'allument, les fenêtres s'éclairent et à travers elles mille et un quotidiens nocturnes apparaissent.

     

    Ici on passe un coup de téléphone, là on passe à table, plus loin on passe un film, là-bas une soirée entre amis ...Petit Lapin voit, entend, imagine. Jamais il n'a peur. La nuit est pourtant bien là maintenant, on pourrait presque la toucher.

     

    Mais c'est une nuit douce, enveloppante et qui promet de doux rêves à ceux qui - comme Petit Lapin - finiront par s'y abandonner bien au chaud dans leur lit.

     

    Un très bel album sur le thème assez peu abordé du milieu urbain. Un travail graphique époustouflant tout en clair-obscur, au grain si particulier qu'il donne chair à la nuit et aux personnages. Un texte court, efficace, qui cède parfois la place à l'illustration sur de splendides doubles-pages. Bref, une petite bulle délicate et apaisante à souffler tendrement au moment du coucher. "

     

    Katia, du comité Albums.

     

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Albums
  • Un grand jour de rien - Béatrice Alemagna, chez Albin Michel

    beatrice alemagna, albin michel

    Sous le sapin, nos enfants ont parfois trouvé une machine à jouer dans le monde virtuel. Elle n'est pas bien grande mais elle exerce sur eux une fascination désarmante. Le garçon du dernier album de Béatrice Alemagna fait corps avec son jeu électronique. Alors quand il tombe dans la rivière, c'est une catastrophe ! Que faire ? Que peut promettre ce grand jour de rien à part l'ennui et la mauvaise humeur... A moins que...

     

    Un grand jour de rien est une histoire de temps libre, de sentiment du présent et d'appartenance au monde qui nous entoure. A ouvrir un samedi, un dimanche ou un jour de vacances...

     

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Albums
  • Hommage - Babette Cole, auteure et illustratrice de La Princesse Finemouche

    babette cole

    "L'auteure de La princesse Finemouche, s'est éteinte à l'âge 67 ans. Son insolence nous manquera. Tout comme son humour décapant, son trait délirant, son point de vue revigorant, nourri entre autres par ses années de pratique à la BBC pour travailler sur des programmes pour enfants tels que "Bagpuss", écrivait hier Laurence Bertels sur le site de la Libre.Be.

    Auteure et illustratrice, l'anglaise Babette Cole était si pétillante dans la vie que les histoires pour enfants qu'elle inventait dégageaient naturellement cette énergie folle. Comment on fait les bébés ?, La Princesse Finemouche, J'ai un problème avec ma mère sont des albums joyeusement trublions qui ont marqué la littérature jeunesse. Ils comptent parmi les "classiques" que l'on aime continuer à faire lire et qui aident à grandir, sans se prendre au sérieux. 

    babette cole, princesse finemouche

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Albums
  • Petits éblouissements d'automne - Maurice Sendak, Benoit Broyart, Delphine Perret, Ramona Badescu

    En septembre, quand les romans ont fait leur rentrée, la littérature jeunesse leur emboite le pas. Avec les premières feuilles d'automne, les nouveaux livres pour enfants, fraichement imprimés, se ramassent à la pelle. A La Courte Échelle, sous les toits, l'antre de la sorcière se transforme alors en une sorte de mini-Manhattan, où les cartons forment des buildings éphémères. Quand nous les ouvrons, nous savons déjà que des pépites nous y attendent sagement, disposées à procurer des éblouissements dès leur couverture... Première récolte, avec 5 albums à découvrir sans tarder.

     

    björn, les fourmis rouges, delphine perret

    Couverture citron et pages bleu clair mers du Sud, Björn, Six histoires d'ours est un délice de tendresse et d'humour. " Souvent, l'ours Björn ne fait rien. Mais il ne s'ennuie jamais". Ce qui ne l'empêche d'avoir des aventures dont il est fait récit ici. Six petites nouvelles se succèdent, mettant en scène des personnages de la forêt, mais pas uniquement. "Ramona. La seule qui n'habite pas dans la forêt. Elle va à l'école. Et ça lui prend toute la semaine." La délicatesse des textes n'a d'égal que la finesse du trait des dessins. Quand Delphine Perret est à la fois narratrice et illustratrice, c'est bon comme un crumble aux pommes encore un peu chaud.

     

    derriere la brume, ramona badescu

    Derrière la brume ou ce qui peut arriver à une fourmi victime d'une panne de réveil... Avec ce nouvel album, Ramona Badescu ne se départit ni de sa fantaisie, ni de son énergie. Ses histoires ont coutume d'emmener les enfants sur des chemins buissonniers, avec humour. C'est encore le cas avec Derrière la brume. L'histoire est accompagnée par l'habile dessin d'Amélie Jackowski, auquel les traces du crayon donnent mouvement et vie.

     

    130606_couverture_Hres_0.jpgUn papa qui tarde à rentrer la maison, et la peur qui s'installe. Mais plus fort encore, le courage d'aller le retrouver, dans la forêt. Un papa qui rentre et qui ne trouve qu'une maison vide... Où es-tu ? est une belle histoire de lien qui grandit entre un père et son fils. Elle nous est racontée par Benoit Broyart, auteur et dessinateur, toujours en quête d'aventures artistiques (il planche en ce moment sur un projet de roman graphique autour d'Antonin Artaud). Elle est illustrée par Violaine Leroy, qui, comme Delphine Perret et Amélie Jackowski, est une ancienne des Arts Déco de Strasbourg. Et qui, comme Delphine Perret et Amélie Jackowski, affirme un style illustratif personnel et original, caractérisé par la technique de la risographie, une façon d'imprimer se situant entre la sérigraphie et la photocopie et permettant d'obtenir des superpositions, des transparences et d'efficaces imperfections.

     

    Loin-très-loin-804x1024.jpg

    " C'est par où, loin, très loin ?, demande Martin. Parce que c'est par là que je vais." Fatigué que sa maman ne réponde pas à ses questions, Martin décide de quitter la maison. Tout départ est la possibilité de rencontres. Un chat, un cheval et un moineau seront des compagnons de voyage jusqu'à ce qu'ils établissent domicile à l'endroit même où Martin situe loin, très loin. L'euphorie des débuts laisse vite place à des désaccords... Publié pour la première fois en 1957 (avant Max et les Maxi-Monstres), ce Maurice Sendak a été traduit par l'écrivain Françoise Morvan pour les éditions MeMo.

     

    Un-trou-cest-pour-creuser-768x978.jpg

    "Un trou, c'est quand tu marches dedans, et hop, tu t'enfonces". "La purée, c'est pour être repu". " Un coquillage, c'est pour entendre la mer". Ce recueil de définitions a été publié en 1952. Ruth Krauss et Maurice Sendak ont travaillé ensemble étroitement, se retrouvant régulièrement dans le Connecticut. Maurice Sendak prit le parti d'illustrer les phrases récoltées par de Ruth Krauss d'une manière "old-fashioned", dont le charme a résisté aux années. Grâce au succès des ventes, Maurice Sendak racontera plus tard qu'il put enfin quitter le domicile de ses parents et prendre location d'un appartement à Manhattan. Une fois encore, les éditions MeMo ont confié la traduction à Françoise Morvan, qui, dans un article du 11 septembre, partage son goût pour ce petit album.

     

     

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Albums, LIVRES