Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Fabriqués en Bretagne depuis 1946, les bateaux Tirot

 

Des jouets fabriqués artisanalement à quelques encablures de nos magasins, c'est enthousiasmant. Ceux que nous comptons dans nos rayons sont peu banals. A quai, ils ne demandent qu'à croiser au large, sous le regard ébahi d'un enfant. Quelques mots donc des bateaux Tirot, made in Bretagne.

A Romagné, en Ille-et-Vilaine, les discrets établissements Tirot dissimulent le plus grand chantier naval au monde. Ici, près de Fougères, on fabrique des bateaux en bois depuis 3 générations.

En 1946, alors qu'il n'est encore qu'apprenti sabotier, Francis Tirot, comme inspiré par l'époque - les congés payés, les vacances au bord de la mer - imagine de petits bateaux de bois pour divertir les enfants. Il fabrique les jouets, tourne le bois, conçoit les coques rappelant la forme des sabots qu'il apprit à confectionner aux côtés de son beau-père. Son épouse connait la couture, elle coud les voiles. Les premiers "petits mousses" séduisent, il faut rapidement agrandir l'atelier et employer des compagnons. En 1950, le premier yacht apparait, c'est un voilier au gréement Marconi (un mât d'un seul morceau sur lequel est enverguée la grand-voile triangulaire).Ses lignes sont sobres, fines, élancées.

De décennie en décennie, les établissements Tirot gardent le cap, garants d'une qualité exigeante et d'un savoir-faire unique. En bois de hêtre issu de la forêt locale, les bateaux sont réalisés avec soin du détail. La forme de leur coque, leur voilure fait d'eux des jouets navigables.Tandis que les petits mousses sont destinés à devenir des jouets de bassin ou de baignoire, la flotte des voiliers se comporte merveilleusement bien sur l'eau. Les voiles seront ajustées afin que le navire suive la ligne de vent et vogue sans encombre.

En 1983, le couple Tirot père passe le relais au couple Tirot fils qui poursuit l'aventure avec constance et professionnalisme. Aujourd'hui, Nicolas, petit-fils et fils de Tirot, est à la barre d'une belle maison qui n'a jamais renoncé à son métier, fabriquant beaucoup plus que des bateaux en bois... Fabriquant des souvenirs d'enfance.


> A lire l'article exhaustif du Collectionneur, paru en avril 2008.

0 commentaire Lien permanent

Les commentaires sont fermés.