Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Juste avant... nos calendriers de l'Avent...

    2011-11-231.jpg

    Les calendriers d'illustratrices, chez Rond de Lune

     

    Compter à rebours. Attendre. Voir venir. Pas facile ! Grâce au calendrier de l'Avent, le temps est ponctué d'un geste quotidien qui impose la patience. Les parents en ont rêvé, l'imprimeur bavarois Gerhard Lang l'a donc inventé. En 1908 (il aurait été précédé par des hambourgeois, mais là, plusieurs versions diffèrent et franchement, l'essentiel c'est que quelqu'un y ait pensé !), Gerhard Lang fait imprimer le premier calendrier de l'Avent. Les esprits pragmatiques (cyniques ?) ajouteront que c'est bien pratique (rapport à cette nervosité qui s'emparent des petits dès que décembre parait)...

    Quel que soit le fond de notre pensée, l'objet est chargé de poésie, le rituel est un jeu délicieux et l'ensemble crée des souvenirs heureux.

    A la Courte Echelle, nous aimons beaucoup les calendriers de l'Avent et nous leur réservons toujours une place confortable. Cette année, les éditions Rond de Lune ont livré des calendriers d'illustratrices. Laetitia Haas, Hélène Vesvard, Les Mamouchkas et Anne-Isabelle Le Touzé signent quatre calendriers, gais et ludiques. L'astuce, ce sont ces petites portes à gratter qui font durer le plaisir. Chez Korsch Verlag, les traditionnels calendriers dessinés par Eugen Stross sont toujours inspirés, avec une nouveauté  en rose et céladon.

    Avant, ce n'est pas l'heure. Pendant, c'est l'heure. Après...

     

    2011-11-24.jpg

    Les calendriers d'Eugen Stross, chez Korsch Verlag

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Objets, Poésie
  • Bon anniversaire Tomi !

    80anstoniungerer.JPG




    Aujourd'hui, monsieur Tomi Ungerer a 80 ans...

    Ce pétillant et talentueux artiste a offert aux enfants une littérature éclairée, courageuse et exigeante.

    Bien que les anniversaires ne l'emballent pas, l'équipe de la Courte Echelle lui envoie ses voeux de longue vie et l'embrasse !

    0 commentaire Lien permanent Catégories : EVENEMENTS
  • A court d'idées ? Faites un chèque cadeau !

    004.JPG


    Ah la très bonne idée que voilà : le chèque cadeau de la Courte Echelle !

    Vous choisissez la valeur offerte (valable dans les deux magasins), vous l'offrez à l'enfant de votre choix (les adultes y ont droit aussi) et le tour est joué. Simple comme bonjour.

    Dans un délai de 3 mois, l'heureux destinataire pourra remplir librement son panier de jouets, livres, objets de son choix, dont il n'aura que l'embarras (...du choix).

    Réjouissant non ?!!!

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Pratique
  • Samedi 26 novembre - Marc Lizano et Mathieu Maudet dédicacent à la Courte Echelle

    courte echelle, marc lizano, mathieu maudet

     

    Après les filles, c'est au tour des garçons...

    Deuxième séance de dédicaces d'automne samedi 26 novembre, à 14h30.

    Comme Anna Boulanger et Mayalen Goust, Marc Lizano et Matthieu Maudet sont rennais. L'un et l'autre sillonnent avec la même énergie l'illustration jeunesse et de la bande dessinée. L'énergie, c'est certainement ce qui caractérise ces deux auteurs que nous aurons le plaisir d'accueillir samedi.


    Venez nombreux !

    (Une belle histoire dédicacée par son auteur, c'est un joli cadeau de Noël, non ?)

     

     

    2011-11-23.jpg

    1 commentaire Lien permanent Catégories : Dédicaces
  • Les Ombres Chinoises de Moulin Roty

     

    711014.jpg

    Ombres du Soir, Moulin Roty - A partir de 12 €

     

    Une toile tendue, des images découpées, une lampe...fascinantes ombres chinoises. A Versailles, en 1770, Dominique Séraphin attira les courtisans avec ses spectacles "d'ombres à scènes changeantes". Plus tard, au Palais Royal, son fameux Pont Cassé - une référence en ombromanie - connut un égal succés. Au 18è siècle, à Montmartre, c'est au Caveau du Chat Noir que le peintre Henri Rivière déploya des trésors d'inventivité et de technicité pour faire rêver les spectateurs. Et en remplaçant les pantins en carton par des pantins en zinc, il leur assura une longévité nécessaire à l'exercice du métier... 

    Depuis leur apparition en France, les ombres chinoises n'ont jamais cessé de subjuguer. Que l'on soit enfant ou adulte, la magie et la poésie opèrent. Magnétiques et troublantes...

    Quittant momentanément ses célèbres douillettes et autres peluches, les ombres chinoises ont inspiré au fabricant Moulin Roty des jeux enchanteurs. D'abord, ces Ombres du Soir. Dinosaures, Chateau ou Cirque, voici trois thèmes au choix à mettre en scène et en mouvement. Nous pouvons les imaginer comme une alternative au livre du soir. Toutes lumières éteintes, sauf une... il était une fois... Ces Ombres du Soir ne se transformant pas en citrouille, lorsque le jour sera levé, les enfants pourront s'en emparer afin de devenir eux-mêmes les marionnettistes. Excellent jeu de créativité. Moulin Roty propose également un coffret comprenant un castelet imprimé sur toile et quatre ombres de décor.

    Première représentation... le matin de Noël ?

     

    711020.jpg

    Le théâtre d'ombres, Moulin Roty - 28 €

     

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Jeux
  • 2 vitrines, 1 catalogue et Germaine

    Généreuse et foisonnante ! A la Courte Echelle, une vitrine de Noël est une hotte, un pied de sapin, une malle aux trésors... A la scéno, confection des décors (panneaux de toile de jute et frises), composition des tableaux, Karine, Sarah et Gwen, patientes, imaginatives et inspirées. Extraits...

    lacourtechelle-novembre-2011 030.JPG

    2011-11-09 lacourtechelle-novembre-20113.jpg

    2011-11-09 lacourtechelle-novembre-20111.jpg

    2011-11-09 lacourtechelle-novembre-20112.jpg

    2011-11-09 lacourtechelle-novembre-20114.jpg

    2011-11-09 lacourtechelle-novembre-20115.jpg

    Photos Sarah Williams et Christèle Fournier

     

    Né en Alsace en 1931, Monsieur Ungerer aura 80 ans dans quelques jours. La Courte Echelle célèbre cet dessinateur intègre et humaniste.  Les Trois Brigands, Jean de la Lune, Les Mellops, Otto... Tomi Ungerer est l'auteur d'albums mythiques. Il est aussi un affichiste fécond et un graphiste satirique. Bref, un personnage hors-normes, auquel Strasbourg, où il est né, a consacré un musée rassemblant un fonds de 11000 dessins.

     

    2011-11-09 lacourtechelle-novembre-2011.jpg

    2011-11-09 lacourtechelle-novembre-2012.jpg

    2011-11-09 lacourtechelle-novembre-2013.jpg

    2011-11-09 lacourtechelle-novembre-2014.jpg

    Photos Sarah Williams et Christèle Fournier

     

    Comme nous tous, Germaine attendait impatiemment le nouveau catalogue. Dès son arrivée, elle s'y est plongée, en quête d'idées lumineuses ...Ce qui est bien, dit Germaine, c'est qu'il y a aussi des BD. Oui, notre catalogue est conjointement édité avec la librairie Critic. C'est une tradition à laquelle nous tenons.

    SS857408.JPG

    Photo Sarah Williams (merci Germaine !)

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Vitrines
  • Samedi 19 novembre - Anna Boulanger et Mayalen Goust dédicacent à la Courte Echelle

    2011-11-09 lacourtechelle-novembre-2011.jpg

     

    Elles vivent toutes les deux à Rennes. Elles ont l'une et l'autre un univers personnel prononcé. Elles sa hasardent volontiers dans des imaginaires qui mènent loin l'enfant...


    Anna Boulanger et Mayalen Goust sont les invitées de la Courte Echelle le samedi 19 novembre à partir de 14h30. Elles dédicaceront leurs albums et partageront un moment avec les lecteurs. 


    Le Blanche-Neige de Mayalen Goust est réédité chez Flammarion, dans la collection des albums brochés. Fidèle à Zoom Editions, Anna Boulanger que nous avions rencontrée à l'occasion de la sortie de l'album Un estomac dans des talons  publie Gengis Kahn et la disparition du Kôk Tendri.

    blanche-neige-mayalen-goust (2).gif

    gengis-anna-boulanger.jpg

     

     

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Dédicaces, EVENEMENTS
  • 7%, le livre aussi... Nos inquiétudes...

     

    telerama-nov2011 003.JPG

    Ironie du sort ! Oiseau de mauvais augure, le dernier Télérama titre  "Et s'il n'y avait plus de libraires ? ". Lundi, le gouvernement lançait "un plan d'équilibre des finances publiques" qui va nuire à celui déjà précaire de la librairie... Sans concertation, la TVA sur les livres passera donc de 5,5% à 7 %. Vu de l'extérieur, ça n'a l'air de presque rien. Mais concrètement, ça peut vouloir dire ceci :

    1/ immédiatement, les libraires vont réduire leurs recettes parce leur marge - si étroite qu'elle ne permet aucune souplesse - va quasiment disparaître,

    2/ à court terme, des librairies indépendantes vont fermer, trop vulnérables et pas assez solides pour faire face à une situation déjà délicate,

    3/ à court terme, les livres vont coûter plus cher, suite à la répercussion de la hausse par les éditeurs (ce sont eux qui fixent le prix du livre)...

    L'air de presque rien, le gouvernement appuie sur la tête des libraires qui prennent déjà l'eau.

    Pourtant, les difficultés des libraires n'avaient - semble-t-il - pas échappé au ministre de la Culture. ardent défenseur de la culture par le livre. En mai dernier, à l'occasion des 1ères Rencontres Nationales de la Librairie, Frédéric Mitterrand, à l'issue d'un discours appuyé de 49 mn, déclarait droit dans les yeux des"passeurs de livres" : "Soyez donc assurés une nouvelle fois et encore de ma détermination à vous accompagner aux côtés des autres acteurs de la chaîne du livre pour penser et construire ensemble l'avenir de la librairie". Trois jours plus tard, à Bruxelles, le même Frédéric Mitterrand réaffirmait l'attachement de la France au taux réduit de TVA pour l'ensemble des biens et services culturels. Bien que les libraires ne soient pas des jobards, ils avaient de bonnes raisons d'y croire. D'autant que cette année, on fête les 30 ans de la loi Lang qui n'a pas failli depuis son vote. Prix du livre unique, défense de la lecture et protection de la filière... Le gâteau d'anniversaire n'a pas bon goût.

    Le conseil des ministres était à l'agenda de Frédéric Mitterrand. Compte tenu de l'issue de la séance, les libraires se demandent s'il n'était pas plutôt aux champignons... Depuis lundi, nous nous inquiètons. Stupéfaits, nous réagissons à cette étrange absence de cohérence qui nous donne l'impression de marcher sur la tête.

    La résistance s'organise. Le Syndicat de la Librairie Française a demandé d'urgence un rendez-vous au ministre. L'Ecla, agence du livre en Aquitaine, interpelle le gouvernement afin qu'il rassure l'ensemble des professionnels du livre et de la lecture. Vincent Monadé, directreur de MOtif (Ile-de-France), invoque une certaine idée de la France. Même Alexandre Bompart, pdg de la Fnac, s'insurge... 

    A la fin du mois, le monde du livre de jeunesse se réunira à Montreuil. Un rendez-vous d'ampleur européenne. Cette année, le salon invite à lâcher les fauves... Dont acte.

    lâchezlesfauves.jpg

    3 commentaires Lien permanent Catégories : ENGAGEMENTS