Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le mois du blanc #4 - Un jour, un chien

Copie de le-mois-du-blanc.jpg

 la courte echelle, voeux 2012, rennes, librairie jeunesse, loisirs creatifs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Didier a choisi Un jour, un chien de Gabrielle Vincent, publié aux éditions Casterman (16,50€). La longue errance d'un chien abandonné sur la route des vacances et le trait unique de Gabrielle Vincent. Un album sans texte, blanc-gris, gris-blanc. L'intensité est là, le dessin se suffisant à lui-même. Le temps est donné à la respiration par un graphisme intelligent et rare. Gabrielle Vincent déroule l'histoire sans sensiblerie, sans concession.

La première édition de cet album a été publiée en 1982 chez Duculot. Gabrielle Vincent était alors Monique Martin. Le pseudonyme sous lequel nous la connaissons désormais viendra plus tard. Lorsqu'elle publie Un jour, un chien, Monique Martin vient tout juste de créer les personnages d'Ernest et Célestine. Lesquels entament aujourd'hui une carrière cinématographique...

L'ours "qui ne voulait pas devenir notaire" et la souris "qui ne voulait pas devenir dentiste" sont actuellement en tournage. Ils font les acteurs dans les studios de la société de production Les Armateurs (Kirikou, Les Triplettes de Belleville...). Un travail exigeant et endurant. Daniel Pennac est chargé du scénario, Lambert Wilson prête sa voix à Ernest et la réalisation est entre les mains de Benjamin Renner, Stéphane Aubier et Vincent Patar. La sortie est prévue en 2013. Pour les impatients, petits avant-goût :  les images test présentées en juin 2011 à Annecy par ici, le reportage de France 3 dans les studios par ...

2 commentaires Lien permanent Catégories : Albums, Etrennes 2012

Commentaires

  • J'approuve, ce livre est un véritable petit bijou à mettre entre toutes les mains.
    Je ne savais pas pour Ernest & Célestine au cinéma, mazette, c'est la consécration !

  • Courez vite à la bibliothèque, installez vous dans un fauteuil confortable et lissez Gabrielle Vincent, c'est un plaisir sans pareille.

    Le film nous l'attendons avec impatience.

Les commentaires sont fermés.