Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le plastique dingue, c'est ouf !

 002.JPG

Inventé en 1973 dans le Wisconsin par Betty Morris, après une expérience maison de couvercles en plastique décoré passés au four, le plastique dingue - Shrinky Dinks - est une géniale bizarrerie. Les premiers kits, vendus 2 dollars, disparaissent comme des petits pains, à tel point que cela éveille l'intérêt de quelques businessmen. Betty Morris n'a pas à faire l'article pour convaincre, l'affaire est vite entendue, un partenariat est conclu avec un distributeur  et le plastique dingue bientôt vendu dans 42 pays. Quarante ans plus tard, le succés ne se dément pas.

010.JPG 011.JPG
013.JPG 012.JPG

Avouez que ce n'est pas banal... Voici une feuille de plastique, de dimension traditionnelle, sur laquelle on vous invite à dessiner à loisir (aux crayons de couleur ou aux feutres permanents). Votre oeuvre achevée, découpez-la et passez-la au four à thermostat 3 pendant quelques minutes. Surveillez la cuisson, le plastique se déforme ( le spectacle ravira les enfants) puis se remet à plat. Resortez l'objet : il s'est rétracté. Devenu environ 5 fois plus petit, il a épaissi et ses couleurs se sont intensifiées.

Une simple recette de cuisine pour fabriquer magnets, bijoux, porte-clés, décorations. La palette est infinie, du dessin naïf à la matriochka sophistiquée (Sarah l'a testé pour vous). Et pour ceux dont l'imagination a besoin d'un petit coup de pouce, nous recommandons deux livres : Bijoux en plastique fou (Créapassion, prix 14,90€) et Plastique Dingue (Editions Didier Carpentier, prix 15,20€). 

Bref, un truc de "ouf" !

 

001.JPG

 003.JPG

 004.JPG005.JPG006.JPG


0 commentaire Lien permanent Catégories : Livres d'activités, Loisirs créatifs

Les commentaires sont fermés.