Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Moussaillons, à l'abordage ! - Sélection de lectures pour les 10-14 ans

    Flibustiers, corsaires, boucaniers et forbans exercent une véritable fascination. Pavillons noirs et vaisseaux toutes voiles dehors, les aventuriers des mers nourrissent l'imaginaire, sans que nous ne décidions tout à fait à les condamner. Cette ambiguïté est-elle source d'inspiration d'histoires stimulantes ? Sans aucun doute. Des histoires de pirates, il y en a des galions entiers. Benoit, notre Robert Surcouf "maison", a sélectionné quelques lectures pour les 10-14 ans. Moussaillons, à l'abordage !

    mémoired'unepirate-celiarees-seuil.jpgMémoires d'une pirate, Celia Rees - Ed. Seuil Jeunesse, 14€ - A partir de 12 ans.


    Comment deux jeunes filles que tout sépare - l'une anglaise, issue de la meilleure société et propriétaire terrienne, l'autre métisse et esclave dans une plantation jamaïcaine - peuvent-elles faire le choix de devenir pirates, se propulsant ainsi dans un univers trépidant, soit, mais également sanguinaire et exclusivement masculin ?

    Des Antilles aux côtes africaines, des goélettes battant pavillon noir aux négriers sordides et puants, suivons Nancy et son inséparable compagne Minerva qui, dans un monde régi par la recherche du pouvoir et les préjugés raciaux, feront le rude apprentissage de la liberté.
     
     
    pirates-1-camillebouchard.jpg
     
     
     
     
     
    Pirates, Tome 1, Camille Bouchard - Editions Hurtubise, 9,99€ - A partir de 13 ans.

    À la suite d’un coup reçu à la tête, François, un jeune garçon de 14 ans, ne se souvient pas comment il s’est retrouvé sur le pont d’un navire pirate. Il ne sait même pas pourquoi il parle si bien la langue des Indiens tainos, l’arawak.


    À mesure que des bribes de mémoire lui reviendront, à travers mille dangers, il découvrira peu à peu l’incroyable secret légué par son père et le singulier destin qui l’attend. Mais pour parvenir à cette fin, François devra d’abord échapper aux pirates, aux requins, aux Tainos, aux Caribes cannibales, à l’ouragan et, surtout, à cet homme étrange qui prétend être son oncle, mais qui cache, lui aussi, une énigme qui pourrait bien s’avérer mortelle.


    Premier tome de la série Pirates dont les aventures se poursuivront dans La Fureur de Juracan et L’Emprise des cannibales. 





    lesclientsdubonchienjaune.jpgLes clients du Bon Chien Jaune, Pierre Mac Orlan - Folio Junior, 5,90€ - A partir de 10 ans.


    Louis-Marie Bénic, après la mort de son père, va rejoindre son oncle à Brest. Celui-ci est le mystérieux propriétaire de l'auberge du Bon Chien Jaune. Il y rencontre les pires forbans, avant de s'embarquer à bord d'un navire au nom synonyme d'effroi pour les navigateurs : "Le Hollandais Volant".

    Sillonnez l'océan au sein d'une terrifiante bande de pirates... Un grand classique du roman d'aventures, passionnant et plein de suspense.
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    lamedecorsaire-gulf-stream.jpg
     Lame de corsaire, Nicolas Cluzeau - Editions Gulf Stream, 13,50€ - A partir de 14 ans.

    La Pirée, mars 1774. La frégate française Scylla embarque une cargaison précieuse : de l'or, des armes, deux mystérieuses passagères pour l'Amérique, ainsi qu'un cadeau des Turcs pour son capitaine, Éric van Stabel, la vieille lame d'un corsaire algérien.

    Le voyage commence sous de funestes auspices : deux navires de guerre anglais prennent en chasse le Scylla, et l'un des matelots du vaisseau français meurt dans d'étranges circonstances. Et comme si les malheurs ne suffisaient pas, d'effrayantes rumeurs courrent parmi l'équipage : à chaque escale du Scylla dans les ports de Méditerranée, une femme serait assassinée, et le diable aurait élu domicile à bord. Au cœur de cette tourmente, van Stable charge les enseignes Christian de Saint-Preux et Georges Verlanger, deux jeunes officiers intrépides, de mener l'enquête...

     

     

     

     


    (Résumés extraits des sites éditeurs.)

    1 commentaire Lien permanent Catégories : Romans Ados, Romans pré-ados
  • Chantier - Semaine 4, qu'elle est belle ma Courte Echelle !

    Vous faire la surprise, on aurait aimé... Mais avec un pignon sur rue, et bien que nous soyons des Sorcières, garder le secret était absolument impossible !

    Vous n'allez pas en revenir tant elle est belle votre Courte Echelle, toute rouge, lumineuse comme une tomate fraîchement cueillie dans le potager. Elle rayonne dans ses nouveaux habits. Quant à laporte de la librairie donnant sur la rue, autant dire que l'idée est de génie, elle rend l'accès facile, confortable, direct. Bref, nous attendons votre visite et vos commentaires sur ces changements que nous vous dédions.

    En attendant la pose des enseignes qui seront le clou du chantier, voici les dernières images :

    IMAG0809.750px.jpg

    Au 30, vue imprenable sur l'échaffaudage des peintres et sur les travaux des voisins.

     

    SS858461 .750 px.JPG

    Un petit moucheté évoquant une épidémie de varicelle à la crêche.

    IMAG0811.jpg

    Premier café devant la devanture rouge.

     

    IMAG0810-1.jpg

    A la librairie, une approche plus classique sur un support tout neuf.

    courteéchelletravaux2012-fin (9).JPG

    Le porche lui aussi prend des couleurs.

    courteéchelletravaux2012-fin (4).JPG

    Au fond de la cour, ce rouge qui va si bien avec les moulins à vent.

    courteéchelletravaux2012-fin (13).JPG

    Le rouge Courte Echelle illumine ce coin de la rue.

    courteéchelletravaux2012-fin (1).JPG

    Ne cherchez plus sur le côté, l'entrée, désormais, c'est ici... Bienvenue !

     

    Et n'oubliez pas :

    La librairie réouvre ses portes le 1er août.

    La boutique Jouets Loisirs Créatifs ferme les siennes jusqu'au 20 août inclus.

    Le site et le blog vous accueillent 24h/24h.

     

    1 commentaire Lien permanent Catégories : Chantier Eté 2012
  • Le plastique dingue, c'est ouf !

     002.JPG

    Inventé en 1973 dans le Wisconsin par Betty Morris, après une expérience maison de couvercles en plastique décoré passés au four, le plastique dingue - Shrinky Dinks - est une géniale bizarrerie. Les premiers kits, vendus 2 dollars, disparaissent comme des petits pains, à tel point que cela éveille l'intérêt de quelques businessmen. Betty Morris n'a pas à faire l'article pour convaincre, l'affaire est vite entendue, un partenariat est conclu avec un distributeur  et le plastique dingue bientôt vendu dans 42 pays. Quarante ans plus tard, le succés ne se dément pas.

    010.JPG 011.JPG
    013.JPG 012.JPG

    Avouez que ce n'est pas banal... Voici une feuille de plastique, de dimension traditionnelle, sur laquelle on vous invite à dessiner à loisir (aux crayons de couleur ou aux feutres permanents). Votre oeuvre achevée, découpez-la et passez-la au four à thermostat 3 pendant quelques minutes. Surveillez la cuisson, le plastique se déforme ( le spectacle ravira les enfants) puis se remet à plat. Resortez l'objet : il s'est rétracté. Devenu environ 5 fois plus petit, il a épaissi et ses couleurs se sont intensifiées.

    Une simple recette de cuisine pour fabriquer magnets, bijoux, porte-clés, décorations. La palette est infinie, du dessin naïf à la matriochka sophistiquée (Sarah l'a testé pour vous). Et pour ceux dont l'imagination a besoin d'un petit coup de pouce, nous recommandons deux livres : Bijoux en plastique fou (Créapassion, prix 14,90€) et Plastique Dingue (Editions Didier Carpentier, prix 15,20€). 

    Bref, un truc de "ouf" !

     

    001.JPG

     003.JPG

     004.JPG005.JPG006.JPG


    0 commentaire Lien permanent Catégories : Livres d'activités, Loisirs créatifs
  • On passe au rouge !

    SS858467750 pix.JPG

    Il est arrivé !

     

    1 commentaire Lien permanent Catégories : Chantier Eté 2012
  • Chantier - Semaine 3, vitrier, vitrier !

    tintinlesceptredottokar.jpg

    in Tintin et le Sceptre d'Ottokar, Hergé - Editions Casterman.

     

    Semaine 3. Les délais sont tenus, le rétroplanning respecté, ça roule ! .

    Sans images du délicat travail des vitriers, il nous faudra l'imaginer. Ont-ils traversé la ville tels les miroitiers d'antan, portoir sur le dos, au cri de "vitrier, vitrier !" ou sont-ils passés par les airs afin de ne croiser aucun obstacle et de ne risquer de pas trébucher ? La pose des fragiles devantures s'est-elle déroulée dans un épais silence ? Le spectacle a-t-il été l'objet d'un attroupement de chalands ?  Allez savoir ! Toujours est-il que le résultat a du panache et que la silhouette d'une Courte Echelle fringante se dessine nettement. Au fond de la cour, les peintres entament les travaux de rénovation de la devanture. Le rouge Courte Echelle est attendu impatiemment...

     

    040.JPG

    035.JPG

    037.JPG

    043.JPG

    045.JPG

    032.JPG

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Chantier Eté 2012
  • La maison en petits cubes, chez nobi nobi !

     

    lamaisoneenpetitscubes.jpg

    La ville est sous les eaux, le vieil homme résiste encore. Chaque fois que l'eau atteint son plancher, il bâtit une nouvelle maison, surmontant la précédente. Au fil du temps, les petits cubes s'empilent les uns au-dessus des autres. Un jour, alors qu'il entreprend une nouvelle construction, ses outils tombent à l'eau. Il plonge afin de les récupérer, mais ce sont ses souvenirs et les scènes du passé qu'il rencontre au fur et à mesure qu'il descend dans les profondeurs...

    La Maison en petits cubes est une fable poétique. L'album a d'abord été un court-métrage, récompensé au Festival International d'Annecy en 2008, puis aux Oscars en 2009. Kenya Hirata, scénariste, et Kunio Katô, illustrateur, ont travaillé ensemble au sein de l'agence de production japonaise Robot. Avançant pas à pas, de discussions en échanges, ils ont finalement créé une histoire troublante.

    La version papier a subi de petits adaptations afin de convenir à un public d'enfants. Les outils du vieil homme ont remplacé la pipe, les couleurs ont été adoucies, apaisées. Moins suggestive, l'écriture est à la fois plus simple et plus explicite. Les auteurs se sont naturellement efforcés de trouver l'équilibre.

    Publié par la maison d'édition de livres jeunesse nobi nobi !, spécialisée sur le Japon, traduit par Fédoua Lamodière, La Maison en petits cubes est un album virtuose dont le destin pourrait être de se jouer de mémoire.

     

    Le court-métrage qui a inspiré l'album.

    La Maison en Petits Cubes from istever on Vimeo.


    0 commentaire Lien permanent Catégories : Albums
  • Mon cahier "nature", Christian Voltz - Petite Plume de Carotte et La Petite Salamandre

     

    moncahierd'activités-christianvoltz-2012 002.JPG

    Mon cahier "nature", Christian Voltz

    Co-édité par Petite Plume de Carotte et La Petite Salamandre - Prix 12€

    En vente au 30, rue Vasselot, au fond de la cour.


    Quand une Petite Plume de Carotte rencontre une Petite Salamandre, que se racontent-elles ? Des histoires de nature !

    Géologie, plantes, petites bêtes, batraciens, oiseaux, mammifères, tout y passe. Mais pour accommoder l'ouvrage, il faut un homme orchestre sachant sculpter, dessiner, graver, illustrer, amasser, combiner, bidouiller, inventer... Euh...Un Christian Voltz ? Voilà l'homme de la situation !

    Allez hop, c'est parti, on file dans la nature, on s'évade, on s'en va vagabonder et buissonner, notre Cahier "nature", nos bouts d'ficelle et notre curiosité dans la besace. Fabriquer des fossiles ou un pistolet à patate ? Faire connaissance avec les fourmis ? Elever des gendarmes ? Reconnaître une couleuvre ? Construire un affût ? Explorer une pelote de réjection ? Confectionner un ours au miel ? Simple comme bonjour.

    Christian Voltz, fidèle à ses talents, agrémente le livre de trouvailles et d'astuces ingénieuses qui mettent en appétit. Guidé par les emblématiques bonhommes dessinés ou "fil de fer" de l'auteur, l'enfant choisit ses activités parmi les différents thèmes, au gré du temps qu'il fait, au gré de ses goûts et des accessoires qu'il peut rassembler. C'est simple et accessible.

    A mettre dans la panoplie vacancière quelle que soit la villégiature.


    > La Petite Salamandre est une revue d'éveil à la nature créée en 1998, elle est destinée aux 6-12 ans. Christian Voltz est l'auteur de la rubrique Vadrouille.

    moncahierd'activités-christianvoltz-2012 004.JPG

    moncahierd'activités-christianvoltz-2012 007.JPG

    moncahierd'activités-christianvoltz-2012 009.JPG

    moncahierd'activités-christianvoltz-2012 017.JPG

    moncahierd'activités-christianvoltz-2012 011.JPG

    moncahierd'activités-christianvoltz-2012 018.JPG

     

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Livres d'activités
  • Chantier - Semaine 2

    Des nouvelles de notre chantier d'été...

    La configuration des lieux se dessine, les artisans ont posé l'architecture de bois sur la façade, elle soutiendra les futures vitrines. On devine la nouvelle entrée et sa rampe d'accés. Hélas pour les poètes et les romantiques, les turturelles ont dû être recouvertes de matériaux isolants, mais nous ne renonçons pas à lever le mystère de ces inscriptions.

    L'âme bâtisseuse, Didier suit l'affaire avec intérêt et régularité. Profitant de la fermeture, à l'étage, il s'est transformé en parquettiste. Bref, à la Courte Echelle, c'est bricolage à tous les étages !

    courte-echelle_travaux 2 018.JPG

    courte-echelle_travaux 2 030.JPGcourte-echelle_travaux 2 015.JPG

    courte-echelle_travaux 2 037.JPG

    courte-echelle_travaux 2 021.JPG

    courte-echelle_travaux 2 024.JPG

    003.JPG002.JPG

     

    courte-echelle_travaux 2 004.JPG

     

    2 commentaires Lien permanent Catégories : Chantier Eté 2012
  • Liberté, poème de Paul Eluard - Interprété par Anouck Boisrobert et Louis Rigaud.

     

    Liberté, paul éluard, flammarion 002.JPG

    Liberté, poème de Paul Eluard, illustré par Anouck Boisrobert et Louis Rigaud.

    Editions Flammarion, prix 15€.

     

    1942. La Royal Air Force largue au-dessus du maquis le recueil Poésie et Liberté. C'est Paul Eluard, poète résistant entré en clandestinité, qui ouvre l'ouvrage avec Liberté. Traduit en plusieurs langues, le poème traverse l'Europe. La guerre finie, résistants maquisards connaissent les strophes par coeur.

    Inscrit dans notre mémoire collective, Liberté inspire de belles variations. Pour Flammarion, Anouck Boisrobert et Louis Rigaud s'en sont emparé avec talent. Ils avaient fait mouche avec Pop-Ville puis Dans la forêt du paresseux, ils sont aujourd'hui les interprètes sensibles de l'oeuvre d'Eluard.

    Le pliage des pages en accordéon suggère une lecture patiente et délicate. Pas à pas, le poème se déroule, laissant un temps de respiration entre chaque strophe. Le haut des pages est ciselé avec la finesse et la simplicité qui prévalent à la forme du poème. Les mots sont ainsi illustrés, sobrement. Anouck Boisrobert et Louis Rigaud sculptent le papier avec une sensibilité rare. Au verso, hommage est rendu au poète, aux femmes et hommes engagés dans la Résistance.

    Merveille de livre-objet... La publication de Liberté a fait vibrer les lecteurs blogueurs, les libraires et la Toile. Impossible de nous priver du plaisir de partager avec vous ce coup de coeur.


    Liberté, paul éluard, flammarion 003.JPG

    Liberté, paul éluard, flammarion 004.JPG

     

    Liberté, paul éluard, flammarion 009.JPG

    Liberté, paul éluard, flammarion 007.JPG


     

    1 commentaire Lien permanent Catégories : Poésie, Pop-Up