Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Avant les dédicaces, visite du pétillant atelier d'Elisa Granowska

2012-11-143.jpgMardi, nous avons rendu visite à Elisa Granowska dans son atelier. Elle s'est installée dans un quartier-village dont Rennes a le secret, entre jardin bio partagé et rivière.

elisa-granowska_la-courte-echelle_nov2012 (9).JPGLe chat nous a accueilli. Circonspect. Normal ! Il veille sur un trésor, un vaste monde liliputien...2012-11-14.jpgChangement d'échelle. Tout ici est rapetissé. Tout ici invite à se pencher pour regarder de près. Elisa Granowska illustre en volume. Elle modèle personnages, décors, objets, accessoires. Elle met en scène, photographie, les voici devenus "illustrations". 

Formée aux Beaux-Arts de Quimper et de Rennes, puis en conception graphique à Paris, l'illustratrice se révèle artisane et bricoleuse. On pense aux créations de l'affichiste Bernard Collet et à Oné l'Ours, on citerait volontiers les personnages de Tim Burton, mais elle rougira et s'en défendra.

Qu'importe les inspirateurs, Elisa a fait son chemin, guidée par une énergique créativité et un incontestable talent. Ses sculptures de pâte à la composition secrète, de papier, de colle et de peinture sont des objets minutieux, où chaque détail compte.

2012-11-141.jpgLes amateurs des rendez-vous de la création rennaise savent désormais reconnaître les mobiles et les tableaux d'Elisa. Active, engagée, ses initiatives font mouche.

Mais son vrai registre, sa raison d'être, son eldorado, c'est la littérature jeunesse. Quelques travaux en collaboration avec la presse enfant, puis en juin 2011, un premier album, L'étrange secret de Dolly Lola aux éditions Eveil et Découvertes.

Un an plus tard, l'éditeur lui commande un nouveau projet. Pas banal : il s'agit d'illustrer La Fabrique des Comptines, un livre-cd de comptines chantées par Luce (gagnante d'un célèbre télé-crochet...) et accompagnées par les inventifs polonais de Małe Instrumenty. Expérience originale et joli succés.

Dans ses cartons acidulés, Elisa collectionne des projets plus personnels, des mots et des textes qui l'inspirent, sur lesquels son imagination bourlingue sans peine. Ainsi, Aux P'tites Choses. Découvert par l'intermédiaire des forums du site Ricochet, le texte de la canadienne Caroline Barber, l'habite depuis 2006. Elisa et Caroline proposent une maquette aux éditeurs. Les P'tits Bérets aiment cette histoire de marchand de mots, collectionneur sensible et aimable, attentif à la vie des autres, à leurs maux, à leurs chagrins et leurs joies.

Dans l'atelier, Monsieur Bernard est là. On le découvre homme-tronc, telle une marionnette. Plus loin, la rue, les maisons, la boutique. Dans un carton, les habitants. Tout un petit monde.

 

2012-11-142.jpgSamedi après-midi, de 15h à 17h, Elisa dédicacera ses trois albums. Pas de pinceaux, pas de feutres, pas de peinture. Des morceaux de papier, des ciseaux, de la colle, la promesse de signatures originales !


PS : Vous penserez à ouvrir Aux P'tites choses, vous irez juqu'au salon de Monsieur Bernard, vous déambulerez dans son intérieur et remarquerez très certainement un médaillon accroché au mur. Sur la photo, une Granowska, ancêtre bienveillante d'une illustratrice d'aujourd'hui...

5 commentaires Lien permanent Catégories : Dédicaces

Commentaires

  • trop fière !! merci !!

  • Mirlifique cela donne envie de venir voir..............et puis surtout de découvrir ces fabuleux livres!

  • Bravo, ne serais-tu pas en train d'arriver dans la cour des grands ? Je te souhaite pleins d'albums !

  • Très joli article qui nous fait voyager dans l'univers si singulier d'Elisa!!! C'est super de découvrir les coulisses!

  • ouais elle est forte cette Christèle ! et je me rends compte que ça n'est même pas indiqué qu'elle signe les articles du blog...
    http://good-morning-agence.blogspot.fr/

Les commentaires sont fermés.