Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Jour de dédicaces - Carole Lepan, auteur et conteuse

_CAroleLepanDSC4685.jpgAujourd'hui, de 15h à 17h, nous avons le plaisir de recevoir Carole Lepan et Marcellin pour une séance de dédicace. Nous vous l'avions soufflé, Carole a fait partie de l'équipe de La Courte Echelle pendant quelques années. Ce rendez-vous est l'occasion de faire connaissance avec Carole l'artiste. Nous nous sommes donc retrouvées au café du coin de la rue, à quelques encablures de la librairie.

En duo, avec Marcellin

Carole raconte avec bonheur la rencontre avec son ami Marcellin : " Au mariage d'un de mes cousins, j'ai rencontré la tante de Marcellin. Elle m'a parlé de lui, de ses envies d'illustrer des histoires..." Dans ses cahiers, Carole a justement quelques histoires qu'elle aimerait confier aux crayons d'un illustrateur. Ce qu'elle ignore encore, c'est qu'entre elle et Marcellin, un lien est déjà tissé. Ils sont originaires du même village. Les jolis hasards de la vie.

Paru en 2007, Quand j'étais petite déroule justement les souvenirs de Carole dans le village de sa grand-mère. " Marcellin a dessiné ce que je suis, pas forcément ce que j'attendais ". Carole est attentive à cette façon de travailler qui laisse sa place au dessin autant qu'au texte. 

Fidèles à l'éditeur Møtus et à François David - "délicat et respectueux de notre travail" - Carole et Marcellin ont publié en février 2012, un deuxième album, Le sentier aux pas. L'histoire du regard d'une petite fille qui transforme les planches dressées sur un sentier.

Seule, en scène

" J'adore écrire, j'adore raconter des histoires, j'adore la scène. Mais au-delà de l'envie et de l'amour de tout ça, je n'avais pas estimé les contraintes, les difficultés, les exigences du métier.". Même si elle considère qu'elle a fait le parcours à l'envers, Carole a construit de solides ponts entre l'écriture et le conte. Elle a travaillé, creusé, cherché, elle était allée loin, aussi loin qu'il le fallait pour trouver son propre chemin de conteuse, celui qui lui ressemble vraiment. "Ton école, c'est toi-même. L'important, c'est de mettre de soi. Le conte, c'est ton émotion, c'est humain." 

CaroleLepan_N307943.jpg

Aujourd'hui, autour des thèmes qui l'habitent -  le métissage, la différence, le jugement, l'enfance, la liberté - Carole la conteuse mêle les genres - l'écriture, le théâtre, le conte - aux univers contemporains et traditionnels. " J'écris d'abord dans ma tête. L'écriture est plus instantanée, plus libérée qu'avant. Quand une histoire surgit, j'ai l'impression qu'elle était là, au fond, depuis longtemps". Pas question toutefois d'intellectualiser ni d'être moralisatrice. Il faut simplement toucher au coeur. Avec poésie, humour, tendresse.

Carole se retourne et aime ce chemin parcouru. "Quand j'étais petite, je jouais à Apostrophes avec mes poupées. Je fabriquais des petits livres et j'étais Bernard Pivot ! ". Ce chemin-là s'écrit donc autour d'un fil solidement amarré. Le fil des mots.

Crédit photos @ Noëlle Adam

0 commentaire Lien permanent Catégories : Dédicaces

Les commentaires sont fermés.