Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mario Ramos - Hommage

romeoetjuliette-marioramos.jpg

Roméo, l'éléphant timide, et Juliette, la souris audacieuse, se perdent dans l'immensité de la nuit. Mélancoliques. L'homme qui leur a donné vie est parti dimanche pour son dernier voyage. Il avait 54 ans.

Mario Ramos était un grand de la littérature jeunesse, un humaniste. Tomi Ungerer, Saul Steinberg, Maurice Sendak inspiraient son travail, continuellement et en profondeur. Reconnaissant, Mario Ramos aimait d'ailleurs rappeler que ces hommes-là lui avaient dessiné une voie.

Soucieux de la cohérence de l'histoire, animé par l'impératif de bien communiquer et d'être compris, Mario Ramos privilégiait la simplicité. Les animaux - les loups en particulier - ont souvent habité ses albums. Personnifiés, ils forment un bestiaire familier auprès duquel les enfants rappellent aux adultes leurs petites contradictions.

Depuis ses premiers albums - Le Monde à l'envers, Au lit petit monstre - L'Ecole des Loisirs est fidèle à Mario Ramos. Une quarantaine d'albums ont été publiés dans la collection Pastel. Sur le site de l'éditeur, Mario Ramos prend la parole dans de petits films. Il raconte son métier, sa vision des choses, ses crayons et ses aquarelles avec humilité. 

Mario Ramos a laissé de vraies belles histoires illustrées qui participent à la raison d'être d'un libraire jeunesse... Merci à lui.

1 commentaire Lien permanent Catégories : Illustration

Commentaires

  • Contente de lire cet hommage...

Les commentaires sont fermés.