Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Hommage - Christine Nöslinger

auteursElle disait qu'en chacun de ses livres, il y avait une part de son enfance. L'admirable Christine Nöstlinger est morte au mois de juin à l'âge de 81 ans. Sa famille, ses amis et son éditeur ont annocé sa disparition il y a quelques jours.

 

Née en 1936 à Vienne, Christine Nöstlinger était une sorte d'Astrid Lindgren : drôle, impertinente, brillante. Ce n'est donc pas un hasard si en 2003, elle partage avec Maurice Sendak le prestigieux Astrid Lindgren Memorial Award. Le jury salue alors une femme à "l'humour irrespecteux, à la gravité clairvoyante et à la chaleureuse discrétion". Plus de 100 livres pour enfants et pour adultes, traduits en 30 langues !

 

Dans ses histoires pour la jeunesse, Christine Nöstlinger ne se mettait pas seulement à hauteur d'enfant, elle se plaçait du point de vue de l'enfant et cette empathie a fait d'elle une auteure hors-pair. D'une imagination infinie, Christine Nöstlinger savait aussi jouer avec les mots et régalait ses lecteurs. Mais plus que tout, il lui tenait à cœur de défendre les enfants et ceux qui vivent en marge de la société.

 

Le-mome-en-conserve.jpg 001068434.jpg

Quelques titres : Le roi des concombres, Très chers enfants, La vie des Tomani, Le môme en conserve, Petit Jean, Série des "Mini", Bibliothèque Rose, Hachette...

0 commentaire Lien permanent

Écrire un commentaire

Optionnel