Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Gilles Bachelet reçoit La Grande Ourse, nouvelle distinction du Salon du livre de jeunesse de Montreuil.

    la-grande-ourse-gilles-bachelet.jpg

     

    "Cette distinction récompense une vision ; elle donne à voir une ourse là où un regard moins averti ne discerne qu’une casserole. Une constellation qui guide, vibrante et universelle."

    Ramona Bădescu, présidente du CPLJ-93

     

    Hier, la première Grande Ourse, distinction du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil,  a été décernée à Gilles Bachelet, "un créateur qui manie avec élégance et subtilité les codes de l’album, démêle et entremêle toutes les ficelles du rapport texte image, use à dessein du double langage (celui des enfants et des parents), et transmet avec un humour décapant et très contemporain le patrimoine de la littérature jeunesse."

     

    Visant à "amplifier la notoriété internationale du créateur distingué", cette nouvelle récompense complémentaire des Pépites, sera annoncée chaque 20 novembre, jour anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’enfant.

     

    Fête dans le bestiaire ! Madame Le Lapin Blanc et Mon Chat dansent le rock'n roll, le Chevalier de Ventre-à-Terre fait sauter le bouchon, les autruches applaudissent à tout rompre, et derrière ses petites lunettes rondes, Gilles Bachelet observe, sourire légendaire en coin. Une petite pensée pour Benjamin Rabier, probablement... Et une immense pensée reconnaissante pour ces animaux aux silhouettes si inspirantes !

     

    Quel cadeau d'anniversaire pour Mon Chat, 15 ans cette année ! A cette occasion, les éditions du Seuil ont publié en octobre Tout mon chat, recueil des 3 albums (Mon chat le plus bête du monde, Quand mon chat était petit et Des nouvelles de mon chat), étoffé du drôlissime et inédit Le casting auquel aucun zygomatique ne saurait résister. Une étoile de plus dans la constellation de monsieur Bachelet...

     

    tout-mon-chat-bachelet.jpg

     

     

     

     

     

    0 commentaire Lien permanent
  • La Convention Internationale des Droits de l'Enfant a 30 ans aujourd'hui.

    Aujourd'hui, la Convention Internationale des Droits de l'Enfant a 30 ans. Le 20 novembre 1989, à New-York, le texte de 54 articles était approuvé par acclamation par l'Assemblée Générale des Nations Unies. Cette convention à valeur juridique marque l'aboutissement d'un projet rêvé en  1924 (!) et d'un travail entamé concrètement en 1979, sur impulsion de la Pologne inspirée par les travaux de celui que l'on considère comme le père des droits de l'enfant, l'écrivain et pédagogue Janusz Korczak. Sans doute, le temps nécessaire aux adultes pour comprendre et accepter qu'à l'égard des enfants, ils ont des devoirs...

     

    Du documentaire à l'album illustré, de la première lecture au roman ado, la littérature jeunesse propose des approches diverses, faisant passer les messages de mille façons et offrant aux enfants la possibilité de prendre conscience leurs droits, de se les approprier, de les revendiquer... Focus sur deux parutions récentes.

     

    Le-dictionnaire-des-droits-de-l-enfant.jpg

    Le dictionnaire des droits de l'enfant, MarieFrançoise Lücker-Babel, ill. Pauline Kerleroux, éd. La Joie de Lire.

    580 définitions, de "abandon" à "zoom" choisies et développées par Marie-Françoise Lücker-Babel, juriste à Genève à la direction du Département de la cohésion sociale et de la solidarité. L'autrice est une spécialiste des droits de l'enfant. Elle livre ici un travail de synthèse et offre pour chaque entrée la possibilité d'élargir la réflexion en renvoyant vers des contextes et vers d'autres mots. La quimpéroise Pauline Kerleroux illustre le dictionnaire avec ce style personnel efficace que l'on avait découvert dans "L’incroyable histoire du mouton qui sauva une école". Une palette minimaliste et tranchée, un dessin graphique et contemporain qui donne toute sa mesure à ce dictionnaire de référence que l'on  feuillettera et commentera ensemble, épaule d'enfant contre épaule d'adulte.

     

     

    tous-les-enfants-ont-le-droit-a-la-culture.jpg

    Tous les enfants ont droit à la culture, Alain Serres, ill. Aurélie Fronty, éd. Rue du Monde

     

    "Une promenade joyeuse au pays de la danse, de la musique, de la peinture, du théâtre... pour découvrir les mille belles émotions qui se cachent derrière le mot culture. Et pour rêver que tous les enfants du monde puissent un jour grandir en liberté, nourris du travail des savants, des saltimbanques et des artistes."

     

    De l'album  "Même les mangues ont des papiers" à "On a le droit de le chanter", l'engagement pour les droits de l'enfant font partie de l'identité éditoriale des éditions Rue du Monde. Des valeurs portées par Alain Serres qui, ici, confie son texte à l'illustratrice-voyageuse Aurélia Fronty. Un album gai, vivant, sensible qui dit combien l'accès à la culture est un droit à part entière. 

     

    ------------------------------------------------------

    PETITS PLUS

     

    "C'est quoi les droits de l'enfant ?", vidéo des éditions Milan pour 1 jour, 1 actu, réalisée en 2017. A regarder à la maison et à l'école.

     

     

     

    "J'ai droit à mes droits" :  à Rennes, les quartiers, centres de loisirs et bibliothèques sont mobilisés pour les droits de l'enfant. Programme des expos, conférences et ateliers :

     

    Journee-Internationale-Droits-Enfant_20nov2019_Rennes_Affiche-web.jpg

    0 commentaire Lien permanent
  • Hélène Gloria sera à la Courte Echelle samedi 23 novembre pour son nouvel album Les Maudits, aux éditions A2MIMO

    dedicace-helene-gloria.jpg

     

    Hélène Gloria vit et travaille sur le littoral, du côté de Saint-Malo. La nature et ce qu'elle en sait - c'est-à-dire beaucoup car son métier y est intimement lié - inspirent ses histoires pour enfants. Son nouvel album, Les Maudits, à paraître le vendredi 22 novembre, raconte la rébellion des animaux maudits, injustement traités et méprisés "parce qu'ils sentent un peu fort et qu'ils ne sont pas forcément jolis"... Qu'en pensent les Bien-Aimés qui eux, n'ont pas à subir cette discrimination ? Une grande conférence est organisée afin que tous les animaux, Maudits et Bien-Aimés, mettent cartes sur table et apprennent à se connaître...

     

    Une fable animalière pour les enfants à partir de 6 ans, illustrée par Jérôme Peyrat, que nous vous invitons à découvrir et à faire dédicacer par son autrice samedi 23 novembre de 15 heures à 18 heures.

     

     

     

     

     

     

     

    0 commentaire Lien permanent
  • Benoît Broyart et Thomas Scotto sont en tournée avec Entre les lignes, lecture-performance à voix haute.

    entre-les-lignes-tournee-bretonne.jpg

     

    Benoît Broyart et Thomas Scotto sont en tournée bretonne avec la lecture-performance "Entre les lignes". Ils sont passés par Rennes (Gwenaëlle les y a vus...) et passeront par Peillac, Baden, Redon, Pénestin ou encore Lorient, chez notre amie Nathalie, libraire Sorcière. Entre les lignes est un texte tissé à quatre mains, qui questionne le rapport à l'écriture et à l'enfance. Une aventure commune que les deux auteurs ont mijoté ensemble à l'occasion d'une résidence d'artistes organisée par le réseau lecture de la Communauté de Communes de l'Ernée, en Mayenne. 

     

    Sur la couverture, croqués par François Soutif, Benoît Broyart et Thomas Scotto sont mêlés l'un à l'autre, prolongés par le stylo et les feuilles. A la fois un mais aussi deux. A la fois deux mais aussi un. A Montenay, au milieu du bocage, pendant 4 semaines réparties sur une année, les deux auteurs ont écrit en résonance : "En partant de rien, d’aucune trame, d’aucun projet d’histoire, il y a donc eu des jours d’échanges avec Benoit… Autour de ce qui nous pousse à écrire et de ce qui pourrait nous faire arrêter tout autant. Ces grands écarts d’émotions entre les petites batailles quotidiennes et lasses pour qu’un texte voit le jour et ce que le livre procure aux lecteurs qu’il touche." (Thomas Scotto, sur le site des Librairies Sorcières)

     

    Ils ont interrogé leur démarche, les raisons de la création, les origines, le pourquoi du comment... Pour cela, ils ont mis au point une méthode : Benoît a rebondi sur des phrases choisies dans les textes de Thomas, Thomas a rebondi sur des phrases choisies dans les textes de Benoît. Les mots de l'un comme contrefort pour les mots de l'autre. Ainsi est né Entre les lignes.

     

    Une résidence d'artistes est un cadeau contenant du temps, de l'espace, de la liberté. Précieux. Mais c'est aussi un moment généreux conviant les habitants, les scolaires, dans une proximité qui permet de construire, d'échanger, d'expérimenter. La culture pour tous et toutes, près de chez soi. Des choses se sont donc passées dans l'Ernée. Des rencontres à l'école, des lectures à voix haute à la bibliothèque. A la fin de la résidence,  Entre les lignes  n'avait pas seulement été écrit, il avait aussi été dit, mis en voix, partagé, accueilli...

     

    Dans le Morbihan, animé par un désir lointain et le goût des circuits courts, Benoît Broyart a abouti un autre projet : la création d'une maison d'édition. Entre les lignes est la première publication de Cavale Éditions. Et mène désormais une double vie avec bonheur, ici livre (chez nous !), là lecture-performance, porté par les voix des deux auteurs qui sillonnent l'automne breton.

     

    PROCHAINES DATES


    • Samedi 16 novembre à 17h à la médiathèque de Baden pour une lecture-performance.

    • Dimanche 17 novembre à 16h30 à la librairie Le bateau livre à Pénestin pour une lecture de quelques extraits et une rencontre-signature.

    • Mardi 19 à 18h30 à la médiathèque Jean-Michel Bollé à Redon pour une lecture-performance.

    • Mercredi 20 à Lorient en soirée à la librairie Comme dans les livres à Lorient pour une lecture de quelques extraits et une rencontre-signature.

    0 commentaire Lien permanent
  • Concours La chose du Méhéhéhé - Une bouteille à la mer

    C'est l'histoire du "plus gros grain de sable que la Terre ait jamais porté". Une histoire où la plume subtile et poétique de Sigfrid Baffert embrasse les illustrations chimériques de Jeanne Macaigne. Edité par MeMo, dans la collection Polynie, "La Chose du MéHéhéhé" est arrivée dans nos librairies cet automne. Avec une bouteille à la mer...

     

    concours-la-chose-du-mehehehe.jpg

     
    "À la surface du ventre bleu de la mer, l’heure est grave. Une Chose rayée de blanc et de rouge, dure comme un coquillage géant et pourtant molle comme des algues, flotte. Il y a un truc qui cloche. Un gros truc qui cloche et qui, pour une fois, ne coule pas.
     
     
    Pourtant, Mo, Saï et Vish en ont vu des choses bizarroïdes tombées du ciel. Pointues, carrées, monticules de plastique et de tiges, crachats noirs déversés sur leurs têtes de pieuvres. Mais une Chose comme celle-là, jamais.
     
     
    En plus, il semble y avoir une surprise vivante à l’intérieur. Pire, cette Chose est presque aussi grosse que Krakenko, l’orque ogresse. Pire du pire, la Chose a une bouche, et probablement une petite faim.
     
     
    Un Tcha-kou-tcha d’urgence s’impose avec les anémones albinos, le crabe cornu et toute la colonie des crevettes bouffies. Les questions fusent dans l’Antre. Et si la réponse se trouvait dans le MéHéHéHé ?"
     
     
    • Pour en savoir plus, visitez le blog Nouvelles de Polynies.
     
    0 commentaire Lien permanent