Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Illustration - Page 5

  • A l'occasion de la réédition de Promenade au parc, nos vitrines consacrées à Anthony Browne

    2013-09-04 CourteEchelle_rentrée2013vitrine1.jpg

    " Parfois, quand on me demande pourquoi je dessine des gorilles si souvent, je dis qu'ils me rappellent mon père, et c'est vrai. C'était un homme grand et fort qui avait été soldat, boxeur professionnel et instituteur. Il était très physique qui nous a encouragé, mon frère et moi, à jouer au rugby, au foot, au cricket, à faire de l'athlétisme - presque tous les sports. Pourtant il passait des heures avec nous à dessiner, à faire des modèles réduits et à écrire des poésies, et jusqu'à sa mort, chaque soir avant de se coucher, il nous prenait dans ses bras et nous embrassait tous les deux (pas très britannique, je crains).

    Et les gorilles sont un peu comme ça - ce sont d'énormes créatures puissantes à l'aspect féroce, qui sont en fait des animaux doux, délicats et sensibles."

    Anthony Browne

    2000, extrait de son discours de réception du Prix Hans Christian Andersen en illustration
    (il succède alors à Tomi Ungerer et précède Quentin Blake...).



    2013-09-04 CourteEchelle_rentrée2013vitrine.jpg

    2013-09-04 CourteEchelle_rentrée2013vitrine2.jpg

    promenadeauparc.jpg

    Promenade au parc, Anthony Browne - Editions Kaléidoscope - 12,80€

    Un père (pauvre) et sa fille, une mère (fortunée) et son fils se rendent au parc…

    1 commentaire Lien permanent Catégories : Albums, Illustration, Vitrines
  • Mattotti, Works Pastels aux éditions Logos

    mattottiworks1.jpg

    408 pages, 309 illustrations de grand format, une véritable monographie réunissant les pastels de Lorenzo Mattotti vient d'arriver à la librairie. Un très beau livre sans textes - hormis l'index des oeuvres - qui donne la part belle au dessin. La qualité du papier et l'impression mate en pleine page y sont pour beaucoup. Les éditions italiennes Logos ont réalisé là un remarquable travail éditorial. Et ce n'est pas sans rendre fous de désir les afficionados de l'artiste !

    Relire l'article publié en mai 2011 sur ce blog.

     

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Illustration
  • Semaine Chen Jiang Hong - Expositions à l'Institut Confucius de Bretagne et à La Maison Internationale de Rennes

    Chen Jiang est arrivé hier à Rennes. C'est un honneur d'accueillir cet artiste talentueux attaché aux valeurs de partage, d'échange et de tolérance.

    Né en 1963, Chen Jiang Hong est diplômé de la prestigieuse Académie des Beaux-Arts de Pékin. En 1987, il émigre en France, s'installe à Paris et poursuit ses études aux Beaux-Arts.

    L'artiste est profondément influencé par les deux cultures. Il utilise la technique mixte de l'encre et de l'huile sur toile, explorant les esthétiques traditionnelles occidentales et orientales. Ses tableaux abstraits montrent des motifs classiques tels que le lotus ou le bambou dans une palette chromatique limitée au noir, blanc, rouge et ocre. Dégageant une puissance et une vitalité, mais aussi une forme de tranquillité.

    LIVRES.jpgSon travail d'illustrateur et d'auteur jeunesse a souvent été récompensé en France et à l'étranger et salué pour son caractère universel.

    Nous vous invitons à visiter les expositions qui lui sont consacrées à l'Institut Confucius de Bretagne ainsi qu'à la Maison Internationale de Rennes.

    Tout le programme de la semaine >>>

     

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Illustration, PRIX ADOS
  • Exposition Ilya Green à la bibliothèque de St Herblain

    DSC07968.JPG

     

    En week-end, un libraire jeunesse reste un libraire jeunesse. Sa passion chevillée au corps, il ne perd aucune occasion de l'assouvir. Ainsi, Didier a connu le privilège d'une visite à la Bibliothèque de St Herbain (Loire-Atlantique). Jusqu'au 15 juin, une exposition y est consacrée à Ilya Green. Une illustratrice au talent virtuose et à l'univers poétique, sensible, subtil comme en témoignent ces images rapportées de cette balade sur temps libre.. . (à compléter par une déambulation vidéo : http://vimeo.com/labibliotheque/ilya-green).


    LA COURTE ECHELLE.jpg

    ILYA GREEN2.jpg

    ILYA GREEN3.jpg

    ILYA GREEN4.jpg

    ILYA GREEN1.jpg

     

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Illustration
  • Emerveillement - Du Charley Harper à la Courte Echelle

     

     

      Images Charley Harper - Directed and Animated by Brian Spinks, Images Care of Todd Oldham Studio

    Lorsque Charley Harper déclare qu'il veut devenir artiste, ses parents pensent finalement qu'il n'est pas sorti indemne de la chute du 2ème étage qu'il fit lorsqu'il était enfant. Le talent de cet homme est immense et l'on peut dire sans complexe que son arrivée chez nous peut être considérée comme un évément. Ceux qui ont croisé un dessin du célèbre illustrateur américain en mesure la portée. Pour les autres, le meilleur est à venir.

    Adolescent, Charley Harper (1922-2007) quitte la ferme familiale pour étudier à l'Académie des Arts de Cincinatti. Il y rencontre sa femme Edie, puis fonde avec elle et leur fils le Studio Harpers. Dans les années 50, Charley Harper illustre ce qui deviendra une de ses pièces maitresse, le Golden Book of Biology (Les merveilles de la vie). Son style personnel et original est remarqué par le directeur artistique de Ford Times qui lui confie des travaux d'illustration.

    Réalisme minimal

    Charley Harper développe alors ce qu'il est convenu d'appeler le "réalisme minimal". De quoi s'agit-il ? "L'idée est de pousser la simplication aussi loin possible sans perdre le possibilité de l'identification". Dans l'illustration de la nature,len particulier de la faune, le dessinateur excelle. Pour chaque oiseau dessiné, Charley Harper se documente aussi largement que possible. Il possède une vaste bibliothèque de guides ornithologiques, animaliers, naturalistes, des recueils de photographies. S'il le peut, il se rend sur le terrain pour observer la vie réelle de l'animal, non pas en tant que naturaliste - ce qu'il se défend d'être, mais en tant que dessinateur.

    Lignes et courbes

    Que voit le dessinateur ? " Les oiseaux et les poissons en particulier, ont intégré une beauté fonctionnelle imposée par leur habitat. Ils se sont adaptés afin de limiter les distorsions, leurs lignes sont amincies, leurs formes rendues simples. " Grâce à ce mimétisme entre le poisson ou l'oiseau et son habitat, une certaine géométrie apparait qui nourrit la technique de Charley Harper : il projette le sujet à plat et n'en conserve que les lignes et les courbes. "C'est tout ce qu'il y a " selon lui. Des lignes et des courbes. En s'aidant des outils issus du dessin technique ( la règle en T, le perroquet, le compas...), il fait se chevaucher les formes. Et se libère des angles de vue prévisibles. " Parfois, je montre l'oiseau à partir d'un point de vue inattendu, comme la vue frontale du Cardinal. J'essaie toujours d'exprimer la personnalité de l'oiseau en forçant la simplification de sa couleur et de forme. "


    charley harper cardinal.jpg

    Couleurs éclatantes

    Quant aux couleurs, Charley Harper les aiment riches. En les mettant en présence de noir et de blanc, il les rend plus éclatantes. Il utilise la sérigraphie qu'il considère comme la technique la plus conforme à ses dessins et aux textures qu'il cherche à obtenir.

    Charley Harper a marqué l'illustration d'une empreinte profondément originale. En 2001, le designer Todd Oldham redécouvre son travail. Après la publication d'une monographie sur Charley Harper, Todd Oldham met en relation l'illustrateur avec la maison d'édition Ammo Books. Des livres pour enfants, des cartes postales, de la papeterie et des objets illlustrés seront édités permettant ainsi de mettre en lumière le talent de Charley Harper.

    A la librairie ainsi que dans le magasin au fond de la plus jolie cour de la ville, vous pouvez désormais vous procurer du Charley Harper : le tout-en-carton Colors, le cahier de coloriage et le puzzle en bois. Si vous succombez, comprenez bien que ce n'est qu'un début. Vous venez de devenir un Charley Harper's addict. Un émerveillé de la nature.

    *Merci à Simon, notre collègue lavallois de la librairie M'Lire, qui a déniché, pour les Sorcières curieuses, ces trésors venus d'ailleurs...

    colors charley harper.JPG

     

    2013-05-029.jpg

    charley harper coloriage.jpg

     CH_woodenpegpuzzle.jpg

     Tout-en-carton, coloriage, puzzle Charley Harper en vente libre à la Courte Echelle


     

    1 commentaire Lien permanent Catégories : Illustration, Jouets illustrés, LIVRES, Livres d'activités, Trésors dénichés ailleurs
  • Charles Trénet pour les enfants - Livre CD, éditions des Braques

    " Un peu plus tard quand il sortit

    En donnant son ticket d'vestiaire

    La dame du vestiaire lui dit

    Cette phrase très singulière

    Monsieur Monsieur Vous oubliez votre cheval

    Ne laissez pas ici cet animal

    Il serait vraiment très mal... "

    charles-trenet-pour-les-enfants.jpg

    Charles Trénet pour les enfants, chanté par Jacques Haurogné et illustré par Marie Dorléans - 1 livre, 1 CD - Editions Des Braques - 18,50€

    Follement joyeux ! Du Trénet chanté par l'infatigable Jacques Haurogné, orchestré par l'énergique Grand Orchestre du Splendid et délicieusement illustré par Marie Dorléans, un quator réuni par les Editions des Braques. Pour ceux qui ont encore un doute sur l'arrivée du printemps, finis les barguignages : voici un objet musical et graphique anti-chagrin.

    Dix chansons parmi lesquelles les classiques du répertoire et quelques fantaisies moins connues, comme Débit de l'eau Débit de lait. Le fou chantant l'avait surnommé "le caméléon surdoué", Jacques Haurogné porte les chansons de son ami le poète avec un enthousiasme communicatif. Sa voix enlevée swingue sur la musique de l'Orchestre du Splendid. Léger, jazzy, dansant.

    Dix textes illustrés par Marie Dorléans dont la complicité avec l'univers de Trénet est tout bonnement indiscutable. D'une page à l'autre, le chapeau du poète offre une image familière et déroule un fil rouge. Nous aimons aussi croiser un grand échalas toujours sémillant, personnage fétiche de l'illustratrice. Lui aussi semble avoir bien connu le chanteur...

    Bref, tout s'articule comme si ce petit monde avait été destiné à se rencontrer, car issu de la même famille, celle des poètes et des rêveurs !

    Sur la route des vacances + week-ends + ponts de mai, ce livre-CD fera paraître le temps bien moins long aux passagers, petits et grands.

    Bien l'bonjour...

    Trénet-Dorléans.jpg

     

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Albums, CD, Illustration
  • Librairies Jeunesse - Lucie Félix reçoit le Prix 1er Album pour 2 yeux ?

    luciefelix-2yeux.jpg

     

    Lundi, l'Association des Libraires Spécialisées Jeunesse a remis le Prix 1er Album à Lucie Félix pour 2 yeux ? publié aux éditions Les Grandes Personnes.

    Choisi parmi 28 livres chez 20 éditeurs, 2 yeux ? est "un livre tout en découpes, aux couleurs vives, (...) À partir de formes géométriques (ronds, carrés, triangles...), des images apparaissent (de la pluie, des feuilles de nénuphar...), puis un récit se construit (une promenade, la naissance d’une grenouille...). (...) Les images prennent sens sous leurs yeux à travers des formes simplissimes, créant la surprise à chaque instant." (Les Grandes Personnes)

    Un livre qui "se découvre comme un tour de magie" écrit Lucie Charrier des Enfants Terribles dans sa chronique du 27 novembre 2012.

    Lucie Félix est invitée à réaliser la couverture de notre revue Citrouille de septembre 2013 afin de mettre en valeur tout son talent artistique, tout en la rémunérant pour ce travail de création. Et, avec le concours de l'éditeur, des rencontres-dédicaces, des expositions et autres promotions pourront être organisées, tout au long de l’année 2013, au sein et avec l'aide des Librairies Sorcières.

    Vendre des livres pour enfants ? Oui. Transmettre le goût et le plaisir de la lecture ? Oui. Animer l'univers de la littérature jeunesse ? Oui. Encourager, soutenir les auteurs et les illustrateurs ? Oui. Être ainsi artisans de la vitalité du secteur ? Oui et encore oui, disent les Librairies Sorcières. Le prouvant à tout moment.

     

    1 commentaire Lien permanent Catégories : ENGAGEMENTS, Illustration, PRIX ADOS, Sorcières
  • Mario Ramos - Hommage

    romeoetjuliette-marioramos.jpg

    Roméo, l'éléphant timide, et Juliette, la souris audacieuse, se perdent dans l'immensité de la nuit. Mélancoliques. L'homme qui leur a donné vie est parti dimanche pour son dernier voyage. Il avait 54 ans.

    Mario Ramos était un grand de la littérature jeunesse, un humaniste. Tomi Ungerer, Saul Steinberg, Maurice Sendak inspiraient son travail, continuellement et en profondeur. Reconnaissant, Mario Ramos aimait d'ailleurs rappeler que ces hommes-là lui avaient dessiné une voie.

    Soucieux de la cohérence de l'histoire, animé par l'impératif de bien communiquer et d'être compris, Mario Ramos privilégiait la simplicité. Les animaux - les loups en particulier - ont souvent habité ses albums. Personnifiés, ils forment un bestiaire familier auprès duquel les enfants rappellent aux adultes leurs petites contradictions.

    Depuis ses premiers albums - Le Monde à l'envers, Au lit petit monstre - L'Ecole des Loisirs est fidèle à Mario Ramos. Une quarantaine d'albums ont été publiés dans la collection Pastel. Sur le site de l'éditeur, Mario Ramos prend la parole dans de petits films. Il raconte son métier, sa vision des choses, ses crayons et ses aquarelles avec humilité. 

    Mario Ramos a laissé de vraies belles histoires illustrées qui participent à la raison d'être d'un libraire jeunesse... Merci à lui.

    1 commentaire Lien permanent Catégories : Illustration
  • La tête ailleurs - Marie Dorléans - Editions Le Baron Perché

     

    librairie la courte échelle, la tête ailleurs, marie dorléans

    La tête ailleurs, Marie Dorléans - Editions Le Baron Perché

    Mise en page Vincent Godeau

    Prix 15,90€

     

    " La première fois que cela m'est arrivé, j'étais à l'école. Je fus pris d'une terrible envie d'être ailleurs... que je ne pus hélas retenir. "

    Agacement de la maitresse. Convocation des parents. Explications de l'enfant : "J'ai suivi un troupeau de chevaux au galop." Il raconte... Les bois du cerf, la course avec de très grands poissons, les curieux rochers... Cet enfant-là s'évade souvent ! Emporté par ses rêveries, il est à la fois ici et ailleurs Autour de lui, on s'inquiète. Jusqu'au jour où il comprend...

    Avec La tête ailleurs, Marie Dorléans fonde notre certitude que les fées se sont penchées sur son berceau. L'invité, Mon voisin, La tête ailleurs sont des albums à la Prévert. Habitée par une poésie intérieure, Marie Dorléans est douée de fantaisie, tout simplement. 

    Un dessin très personnel, des traits en pointillés précis et fins, des couleurs posées par touches, des personnages aux longues silhouettes délicates, tout cela sert ces histoires intimes.

    La tête ailleurs parle de nos envolées et de nos pensées en escapade. Un enfant dans la lune n'est-il pas un enfant dont l'imaginaire grandit. Qui sait ? L'enfant dans la lune deviendra peut-être peintre, écrivain, poète...

    Lorsqu'un bel album comme celui-ci surgit un lundi, on n'est pas loin de penser que la semaine se présente sous de bons augures...

    librairie la courte échelle, la tête ailleurs, marie dorléans2012-10-017.jpg2012-10-016.jpg

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Albums, Illustration