Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Nouveautés - Page 2

  • D'Hiroshima à Fukushima, notre table thématique

    table thématique d'hiroshima à fukushima.JPG

     

    Les livres jeunesse servent aussi à interroger les grandes questions d'actualité, les enjeux de société, l'avenir de la planète et de l'humanité. Ils participent ainsi à la construction du futur citoyen, à sa prise de conscience et proposent une alternative au journal TV. Plus qu'une alternative, la possibilité d'aller au-delà.

    C'est notre conviction et nous la savons partagée par les librairies Sorcières, comme en témoigne le dossier Japon réalisé par Ariane Tapinos dans le dernier Citrouille. En écho à la sélection proposée par la libraire de Comptines (Bordeaux), nous avons rassemblé sur une table thématique des albums, des romans, un DVD, des mangas, des nouvelles, des documentaires principalement autour des catastrophes nucléaires d'Hiroshima, Tchernobyl et Fukushima. Variés, les ouvrages donnent à chacun la liberté de choisir l'approche qui lui convient, le ton qui lui parle et la forme qui résonne, suscitant la réflexion et peut-être l'action.

     

    2011-10-15.jpg

    Deux nouveautés retiennent notre attention : 

    - Japon touché au coeur, de Sylvie Baussier et Pascale Perrier, chez Oskar Editeur (9,95€) : six mois après la publication de Tchernobyl, bienvenue en enfer, les auteurs font le récit de la catastrophe de Fukushima à travers le journal intime de Fanny, une jeune française. Inquiète pour son père parti couvrir l'événement au Japon, Fanny partage son angoisse avec Natalia, dont la mère a été irradiée à Tchernobyl... Un cahier documentaire complète ce roman.

    - Les oiseaux de l'espoir, de Judith Loske, aux éditions Minedition (14€) : cet album illustré par l'allemande Judith Loske raconte la légende de Sadako Sasaki, la petite fille d'Hiroshima aux mille grues de papier.

    1 commentaire Lien permanent Catégories : ENGAGEMENTS, Nouveautés
  • Petit deviendra grand, chez Rue du Monde - Picasso, Prévert et Charlot

    Rue-du-monde-petit-deviendra-grand 010.JPG

    Petit Charlie deviendra Charlot, Bernard Chambaz et Pef

    Petit Jacques deviendra Prévert, Carole Aurouet et Bruno Heitz

    Petit Pablo deviendra Pïcasso, Karim Ressouni-Demigneux et Zaü

     Collection Petit deviendra grand, éditions Rue du Monde - Prix 9,50€

     

    Pablo Picasso, Charlie Charplin, Jacques Prévert... Quels enfants ont-ils été ?  Quelles tranches de leur vie de petits ont fait d'eux de grands bonhommes ? Où ont-ils grandi ? Auprès de qui ? Comment se sont-ils construit ? Qui les y a aidés ?

    Les éditions Rue du Monde se posent des questions inhabituelles sur des personnages hors-normes, questions qui traversent peu nos esprits accoutumés à leurs sihouette adultes et à leurs vies sans secrets. Petit deviendra grand, c'est le titre de la nouvelle collection imaginée par Alain Serres. Et ce n'est pas seulement parce que l'éditeur a offert à Didier le privilège de la présentation de la série que la Courte Echelle aime ces petits livres...

    La curiosité et le désir de raconter avec humanité, de donner à des monstres sacrés des contours sensibles et accessibles, cette manière de regarder nous plait.


    Rue-du-monde-petit-deviendra-grand 015.JPG

     

    Sans tout dévoiler, que découvrons-nous ? Que la modestie d'une condition n'empêche pas la grandeur d'un destin, qu'elle forge finalement les personnalités pour les rendre plus déterminées, plus imaginatives. Dans les rues de Londres, le petit Charlie vit comme un vagabond débrouillard. En France, la famille Prévert vit au rythme des petits boulots précaires du père. Nous apprenons que les frères ont parfois joué un rôle déterminant. Jacques est proche de Pierre, de 6 ans son cadet, comme on l'est d'un meilleur ami. Les frères Chaplin ne se quittent pas. Mais ce qui frappe plus que tout, c'est la fantaisie, la liberté qu'un père ou qu'une mère offre - souvent de manière inconsciente - à son enfant. Comme un cadeau pour la vie, avec un message qui serait : "Je n'ai pas grand chose, sauf mon optimisme, mon goût des lettres, mon sens du mime, mon coup de crayon, prends, sers-toi, puise ! "...

    Rue-du-monde-petit-deviendra-grand 016.JPG

     

    Ces biographies d'enfants sont illustrées par des fidèles de la maison : Zaü, Bruno Heitz, Pef. A noter que ce dernier prend parti inattendu, au fond très conforme à l'univers de Charlot. Du noir, du blanc et une seule couleur appliquée avec légèreté. Le dessin ondule et rappelle ainsi l'allure inimitable du personnage. Bien vu.

     

    Rue-du-monde-petit-deviendra-grand 017.JPG

     

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Art, Cinéma, Nouveautés, Romans pré-ados
  • Promise, de Allie Condie - Editions Gallimard

     

    tout-frais-courte-echelle (Large).jpg

     

    Promise - Alie Condie.jpg

     

    Cassia Maria Reyes est nerveuse. Nerveuse et impatiente. Ce soir, elle se rend avec sa famille au Banquet de Couplage. La Société, en qui sa confiance est totale, a choisi pour elle le Promis idéal, car elle a l'âge requis. La Société est parfaite, elle maîtrise tout.

    Ce soir, Cassia porte une robe verte. Dans l'aérotrain, Xander, son meilleur ami, la complimente. Ce soir, elle tient dans le creux de sa main le poudrier compact que son grand-père lui a offert pour son anniversaire. Les citoyens de la Société ont le droit de posséder un objet ancien, une relique que les anciens ont jugé bon de transmettre.

    Ce soir, la vie de Cassia va commencer. Mais lorsque - en lieu et place de la photo de son Promis - un écran noir et vide apparaît, cela ne peut signifier qu'une seule chose...

     Promise est le premier opus d'une trilogie à venir, écrite par l'américaine Ally Condie. Un roman autour duquel nous partageons nos avis. "Encore une saga... " disent les uns. " Et c'est un peu lent..." ajoutent-ils. " Mais c'est justement ça qui est intéressant. Ce n'est pas une écriture : c'est une histoire ! " répondent les autres.


    Les parenthèses de semi-liberté où se révélent les sentiments et les questions de Cassia, orchestrent le roman autant que la société imaginaire parfaite. Le rythme déterminent les événements. Promise est un récit au coeur d'une société futuriste. Où lorsqu'un dysfonctionnement vient bouleverser la vie programmée - Aime, travaille, meurs - de Cassia, l'héroïne prend de l'épaisseur... A lire, à suivre...

     

    > Promise, de Ally Condie - Editions Gallimard - A partir de 13 ans - Prix 18€

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Nouveautés, Romans Ados
  • La Société des S - Ecole des Loisirs

    tout-frais-courte-echelle (Large).jpg

    Qui sont les S ? Arrivée à la page 118, Amélie ne l'a pas encore découvert. Mais ce roman pour ados - une première à l'Ecole des Loisirs - la tient en haleine. Dans "2 midis", Amélie qui lit en mangeant, qui mange en lisant - d'où l'expression "dévorer un livre" - devrait avoir la réponse. Pour le moment, il faudra se contenter de ce qu'elle sait déjà ...

    lasocietedesS.jpg.gif

     

    Ari,  13 ans, vit avec son père dans une grande maison victorienne.  Après sa naissance, sa mère a disparu. Une disparition entourée de mystère. Son père est beau, charismatique, sans doute excentrique. Ce scientifique mène des recherches biomédicales dans un laboratoire en sous-sol. Erudite mais seule, Ari vit recluse du monde. Jusqu'au jour où invitée par sa gouvernante, elle fait connaissance de Kathleen, sa fille. Les deux ados nouent une amitié, qui ouvre à Ari des horizons inconnus, faisant naître des questions. Pourquoi le miroir ne reflète-t-il pas son image ? Qui est-elle ? Où est sa mère ? Qui est réellement son père ? Lui a-t-il menti ? Pourrait-il être un vampire ?...

    Traduit de l'américain, le roman de Susan Hubbard se déroule comme un puzzle autour de la narratrice, Ari. Les petites choses du quotidien auxquelles se mêlent des références à Edgar Allan Poe déroulent une atmosphère étrange, pourtant plausible. Tout est là, en bon équilibre : dans ce va-et-vient entre réalité et surnaturel, entre vérité et mensonges, entre humains et... vampires. A partir de 12 ans.


    > La Société des S, de Susan Hubbard - Ed. L'Ecole des Loisirs - Prix 16,80€


    0 commentaire Lien permanent Catégories : Nouveautés, Romans Ados
  • Deyrolle - Leçons de choses

    Foi de Caroline, " on est tous le libraire de quelqu'un ! ". Oui, nos clients sont des gens avisés et leurs conseils caressent toujours notre poil entomologiste dans le bon sens  Equipés de notre filet à papillons, nous partons illico presto en quête du spécimen cité et absent de nos rayonnages. Ainsi, Leçon de Choses, de Louis Albert de Broglie. L'ouvrage est arrivé à la librairie. S'il fait vibrer d'émotion les adultes, ce recueil de planches illustrées sera tout simplement passionnant pour les enfants.

     

    la courte echelle, rennes, deyrolle

    Leçon de choses - Louis Albert de Broglie, éd. Michel Lafon - Prix 29,90€

     

    Feuilleter les Leçons de Choses de Deyrolle, c'est un enthousiasmant  plongeon dans les atolls de l'enfance. Faites réserve d'onomatopées, vous allez souvent vous exclamer ... Oh, ah, ouahou ! Chaque planche est une surprise, un monde à explorer. Il y a les naturalistes, lesanatomiques, les scientifiques, les zoologiques, les géographiques...etc. Matériel d'enseignement, elles seront longtemps des auxiliaires pédagogiques précieuses. Dans un autre registre, d'autres planches reflètent l'époque où elles ont été dessinées, les moeurs, l'air d'un temps. Sanitaires, préventives, elles sont surannées et charmantes.

    Fondée en 1931, la maison Deyrolle est illustre. Pas uniquement pour ses planches illustrées, mais également pour son cabinet de curiosités, ses collections d'entomologie, ses animaux naturalisés. Après l'incendie qui ravagea plusieurs salles dans la nuit du 31 janvier au 1er février 2008, la maison Deyrolle s'est relevée, réaffirmant son désir d'être de ce monde et de contribuer à sa meilleure connaissance. Afin de perpétuer le principe énoncé par Emile Deyrolle au milieu du 19ème siècle : « L’éducation par les yeux est celle qui fatigue le moins l’intelligence, mais cette éducation ne peut avoir de bons résultats que si les idées qui se gravent dans l’esprit de l’enfant sont d’une rigoureuse exactitude ».


    la courte echelle, rennes, deyrolle

    La fleur de fraisier et le petit pois en espagnol

    la courte echelle, rennes, deyrolle

     En arabe et en français, botanique

    avril 2011 010.JPG

    Anatomie

    avril 2011 013.JPG

    Entomologie

    avril 2011 012.JPG

    Fossiles

    avril 2011 017.JPG

    Méfiez-vous des apéritifs quels qu'ils soient

    avril 2011 020.JPG

    La propreté

    avril 2011 024.JPG

    Ne pas se pencher par la fenêtre

     avril 2011 028.JPG

    Le squelette de la chauve-souris

    avril 2011 027.JPG

    L'oeuf et la poule

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Nouveautés, Vintage
  • L'invité - Marie Dorléans - L'auteur raconte comment un cheval rouge s'est insinué dans son album

     

    nouveautés, courte echelle, rennes

     

     

     

     

    l'invité, marie dorléans, nouveautés, courte echelle

    L'invité - Marie Dorléans - Editions Le Baron Perché - Prix 15 €

     

    L'Invité de Marie Dorléans est un authentique récit, une histoire ancrée dans un schéma narratif habile et sensible. A l'enfant, nous pourrons donc le raconter sans craindre la déconvenue. C'est un album de catégorie "on dirait que".  " On dirait que mes idées prendraient tellement de place que des fois je n'aurais plus d'air pour respirer. Ce serait comme si un gros, très gros animal venait habiter chez nous et qu'il dormirait par exemple dans ma chambre qui n'est quand même pas très grande, ça m'empêcherait de dormir...", commentera l'enfant en refermant le livre. 

     

    L'invité-Marie-Dorléans-courteechelle 009 (Large).JPG

    L'invité-Marie-Dorléans-courteechelle 011 (Large).JPG

    © L'Invité - Marie Dorléans

    L'invité est un cheval rouge. Une sorte de chimère. Il surgit dans la vie du personnage au moment opportun, au cours d'une promenade dans la campagne alentour. Il est accueilli avec enthousiasme, hébergé avec joie. L'invité ne se fait pas prier. Il s'installe, prend ses habitudes, s'insinue. franchement.  Ne laissant jamais son hôte en paix, il accapare ses amis, occupe l'espace jusque dans ses moindres recoins, omniprésent. Voire invivable. Comment se débarasser d'un tel habitant ? Comment retrouver sa tranquillité d'esprit ? Comment passer/penser à autre chose ?...

    Les éditions du Baron Perché ont été bien inspirées. Marie Dorléans offre un premier album insolite, illustré avec originalité et raffinement. Nous avions envie d'en savoir davantage sur les racines de ce livre et sur son auteure-illustratrice. Marie Dorléans a eu la patience de satisfaire notre curiosité, de bonne grâce. Nous la remercions d'avoir accepté notre invitation...


    L’Invité, d’où vient-il ? Comment cette idée, je veux dire ce cheval, est arrivé dans votre tête ?

    - J’ai grandi avec des chevaux alors ils ont toujours été bien présents dans ma tête puisque je les apercevais à chaque réveil lorsque j’ouvrais mes volets ! Nous avions également une petite ponette lorsque j’étais enfant et ma mère s’amusait parfois à la faire rentrer dans la maison. J’ai donc déjà pris le thé avec un cheval ! Mes amis aimaient toujours beaucoup venir chez moi car ils n’avaient généralement pas ce type de compagnie chez eux ! Nous passions pour de doux fêlés mais je crois que j’aimais bien cela !
    L’idée de ces pensées qui vont, qui viennent et que nous laissons tranquillement s’étirer en nous m’est très familière. J’ai souvenir, petite, d’avoir passé des heures entières à me laisser balader par mes rêveries... J’adorais cela !  Je convoquais et révoquais à ma guise des pensées loufoques !

     

    Est-ce votre façon personnelle de faire, avec vos «invités» ?

    - J’habite dans un tout petit appartement et il est vrai que lorsque j’ai plus de 3 invités en même temps on se retrouve vite «hors cadre» ! Cela fait partie du charme des petits espaces !Quand au rituel du thé, j’ai découvert, en arrivant à Strasbourg, les joies du «café kuchen» ce qui, peut-être, m’a inspiré quelques passages de mon histoire ! 


    Pendant vos études aux Arts Déco (Strasbourg), avez-vous travaillé l’illustration jeunesse en particulier ? Aviez-vous déjà écrit des histoires ?

    - Oui, aux Arts Déco, j’ai travaillé essentiellement l’illustration jeunesse même si les exercices m’ont aussi amené à penser des histoires pour un public adulte... ce que j’ai également beaucoup apprécié ! Mais je dois avouer que j’ai une nette attirance pour l’album jeunesse... j’y crois beaucoup et c’est vraiment là que j’ai envie de mettre mon énergie ! Avant L’Invité,  j’ai imaginé et illustré d’autres histoires qui n’ont pas encore trouvé d’éditeurs !  J’ai également des idées plein mes tiroirs que je dois maintenant travailler, repenser pour les rendre intéressantes ! 

    Quelle technique avez-vous utilisé pour illustrer L'Invité ?

    - J’ai utilisé un stylo noir très fin pour le décor et le personnage que je souhaitais volontairement gris et très fouillés. Pour le cheval, j’ai découpé sa forme dans du papier canson pour pouvoir avoir un aplat parfait sans contour. Je souhaitais absolument qu’il contraste avec le reste... qu’il soit vraiment une intrusion, une apparition qui ne serait pas faite du même bois que le reste !

    La décoration intérieure de la maison est si singulière, à quoi pensiez-vous en la dessinant ?

    - Ah ! je pensais à une petite maison en brique rouge dans une campagne française un peu désertée ! Une maison de famille donnée à ce monsieur car il en était le seul héritier ! J’aime bien lorsque le décor est lui aussi traité comme un personnage ! J’avais envie de créer un léger doute sur ce que voit le lecteur: en apparence ce petit monsieur semble assez triste avec un petit côté vieux garçon qui aurait grandi dans ses pantalons et à la fois il vit dans un intérieur où les choses semblent vivantes, un peu magique, comme ce fauteuil-serpent sur lequel il est assis ou les petits yeux cachés dans les placards de la cuisine ! J’avais envie de tout ces échanges de regards, que le lecteur soit lui aussi regardé comme un complice de cette histoire, de cette fantaisie. 
    Tout cela est-ce vraiment sérieux? C’est la question que pose le décor ! Pour le choix des meubles il est vrai que je me suis inspirée de mobilier ancien car j’adore ce répertoire de formes ! 


    Quelle sensation avez-vous éprouvé lorsque vous avez vu l’album imprimé ?

    - J’étais ravie, un peu surprise par cet objet que je devais apprivoiser! Et puis surtout cela m’a tout de suite donné envie d’en faire d’autres! 

    Une question...people... Marie Dorléans, est-ce votre vrai nom ?

    - Bien sûr et je compte bien le garder!

     

     

    L'invité-Marie-Dorléans-courteechelle 012 (Large).JPG

    L'invité-Marie-Dorléans-courteechelle 014 (Large).JPG

    L'invité-Marie-Dorléans-courteechelle 017 (Large).JPG

    L'invité-Marie-Dorléans-courteechelle 018 (Large).JPG

    © L'Invité - Marie Dorléans

     > Les Editions du Baron Perché  : " À la manière de Côme – le jeune héros du Baron perché d’Italo Calvino –, qui observe ses contemporains du haut de son arbre, les éditions Le baron perché proposent des ouvrages pour regarder le monde autrement. Documentaires et albums pour tous âges accompagnent les petits et les plus grands au fur et à mesure de leurs découvertes et de leurs questionnements. Des livres remplis de fantaisie, d’esprit et de sens."

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Albums, Nouveautés
  • Stian Hole - Le Secret de Garmann

    tout-frais-courte-echelle (Large).jpg

    Stian-Hole-le-secret-de-garmann.jpg

     

     

     

     

     Les jumelles Hanne et Johanne sont si semblables et si...différentes.  Hanne est cruelle et taquine les autres. Johanne est douce, rêveuse. Garmann aime être avec elle  . Elle lui révèle un secret    que seuls eux deux partagent.  Sur leur dos, ils dessinent avec leur doigt.  Johanne lui confie qu'elle dort avec la lumière allumée. Pour un instant, le temps s'arrête...

    Premier amour pour Garmann, le petit garçon des premiers albums de Stian Hole - La rue de Garmann, L'été de Garmann (2008). Le norvégien compose un album sensible, sous une forme illustrée dont il a le génie : dessin et photographie se mêlent pour porter l'histoire, créant une atmosphère intense et singulière.

     

     

    > Le secret de Garmann - Stian Hole - Editions Albin Michel Jeunesse - Prix 12,50 euros

     


     

     

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Albums, Nouveautés
  • Terrienne de Jean-Claude Mourlevat - Un roman "top"

    tout-frais-courte-echelle (Large).jpg

    Terrienne-Mourlevat-Gallimard-la-courte-echelle.jpg

     

    " L'idée de Terrienne m'est venue en roulant sur la D8 entre Saint-Just/Loire, où j'habite, et la petite ville voisine de Montbrison. Elle va tout droit vers l'ouest, vers les monts du Forez, qui me sont familiers. Je me suis dit que pour une fois je pourrais bien écrire un roman très situé. Et contemporain. J'ai donc, comme toujours, imaginé une scène première et j'ai tiré/tissé le fil de l'histoire à partir d'elle..."  

    J.C Mourlevat

     

     

    Terrienne. Sans nouvelles de sa soeur Gabrielle, Anne reçoit un mystérieux message, venu d'on sait où. Gabrielle est en danger. Anne part à sa recherche. Sur une route de campagne, elle rencontre un vieil écrivain, en mal de création. C'est là qu'elle passe brusquement "de l'autre côté"...

     

     

     

    Un Mourlevat, ça se savoure. Depuis le 20 janvier, date de la sortie de Terrienne, nous avons pris le temps. Nous pouvons désormais dire tout le bien que nous en pensons. Même si, selon d'aucun, ici, nous sommes en présence du "top", sensiblement en-deçà du "top du top" auquel l'auteur nous a habitués. Le "top" quoiqu'il en soit.


    > Terrienne - Jean-Claude Mourlevat - Ed. Gallimard - A partir de 13 ans - Prix 16€


    > Le site de Jean-Claude Mourlevat montre un écrivain modeste et pudique. L'écrivain livre les informations qu'il sait d'intérêt pour ses lecteurs. On y apprend qu'il est germaniste et qu'il traduit en ce moment Rats de David Fermer. Au printemps, il se "décidera" et commencera à écrire son prochain roman.

    1 commentaire Lien permanent Catégories : Nouveautés, Romans Ados
  • Dans la forêt du paresseux Pop-up écologique, poétique et optimiste

    tout-frais-courte-echelle (Large).jpg 

     

    En 2009, Anouck Boisrobert et Louis Rigaud s'étaient déjà illustrés avec Popville. Prodiges, ces deux très jeunes anciens étudiants des Arts Déco de Strasbourg avaient trouvé en la maison d'édition Hélium un partenaire inventif, doté d'une inestimable qualité, la curiosité.

    Avec Dans la forêt du paresseux, l'exploit est renouvelé. Sur un texte de Sophie Strady, ("madame" Hélium) sous la direction artistique de Gérard Lo Monaco et avec l'aide des Associés Réunis, Anouck Boisrobert et Louis Rigaud composent en 3 dimensions, un conte écologique, poétique et optimiste. Lumineux.

     

    RENCONTRES-2.jpg

    RENCONTRES-1.jpg

    RENCONTRES1.jpg

    RENCONTRES2.jpg

    RENCONTRES3.jpg

    RENCONTRES4.jpg

    RENCONTRES5.jpg

    RENCONTRES6.jpg

    Dans la forêt du paresseux - Anouck Boisrobert, Louis Rigaud, Sophie Strady -

    Ed. Hélium - Prix 15,90€

     

     

     


     

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Nature, Nouveautés, Pop-Up
  • Georges Petit-Petit-Petit Magazine à la Courte Echelle

    entrer des mots clefs
    Georges est arrivé à la librairie il y a une dizaine de jours. Un ovni dans le monde de la presse magazine pour enfants, qui s'arrache comme des petits pains. Présentations.

    entrer des mots clefs

    Qui est Georges ? Un petit-petit-petit magazine, haut comme 2 pommes 1/2, sur un beau papier recyclé (Cyclus, un must), discret comme un cahier d'écolier et épanoui comme un gone de Lyon.  Sa vie, aux dires de ses géniteurs, serait "bien classique". Hum, hum. Dans son langage, 1 se dit "moustache", pour être précis, ne se dit pas, mais se dessine. Un petit bonhomme l'air de rien, qui dit peu mais qui dit bien et qui en a dans la caboche.

    Georges déjoue les codes habituels de la presse magazine pour enfants, en  choisissant un registre plus graphique et décalé, sans vernis, avec un côté légèrement old school. A la Courte Echelle, on aime : le style, le nom, le papier, la Bd, les jeux, la palette de couleurs, les moustaches, les consignes, la sobriété, les motifs, le cake banana-chocolat, la femme à barbe, les petites attentions de Georges à notre égard (L'entrée du magazine se trouve de l'autre côté Mesdames et Messieurs). 

    entrer des mots clefs

    Magazine Georges, en vente à la Courte Echelle - Prix 5€

    C'est à Lyon que Georges est né. Chez Grains de Sel, un éditeur auquel on envie le mensuel urbain des familles. Sous l'impulsion d'Anne-Bénédicte Schwebel, depuis 10 ans, l'équipe de Grains de Sel réalise un travail journalistique à la fois pointu et accessible. Le magazine étant destiné aux parents, il allait de soi qu'un Georges vint se joindre à lui pour satisfaire les enfants.

    " Cela faisait un moment que l'envie de créer une publication destiné aux enfants flottait dans l'air...Et quitte à faire quelque chose, autant faire quelque chose qui n'existait pas...Georges ! "

    L'expérience Grains de Sel a apporté à Georges de solides fondations. Aventure ambitieuse et exigeante, Georges réunit pour son numéro Moustache des graphistes et illustrateurs qui font leurs preuves ici et là, peu habitués à barguigner. Et si l'alchimie a pris, c'est probablement parce que les approches étaient multiples, hétéroclites et surtout pas   uniformes. Peut-être la panacée, selon Georges.

    Issus du collectif lyonnais La Grafisterie, qui lance des invitations sur l'air de  " On va du gribouillage sur la place avec les copains, ce sera trop bien...", également réunis au sein de Fine Collectif : Stéphanie Lasne, Loïc Huguet et Quentin Assandri. De la Maison Komiki, une association qui aime lire et faire des bandes dessinées : Marie Novion auteure-illustrateur. Régulièrement édité, Séverin Millet dont on trouve les Rêves de Milo  (éd. MeMo) à la librairie. Small Studio qui ne cache pas ses accointances avec la typographie. Enfin, le journaliste Vincent Jadot qui a coutume de collaborer avec LibéLyon.

    Georges a une belle ascendance,il devrait s'en sortir plutôt pas mal dans la vie, qu'on lui souhaite longue et amusante.

    entrer des mots clefs

     

     

    georges, magazine, courte echelle

    entrer des mots clefs

    Badges Georges - Coll. personnelle La Courte Echelle

     

     


    0 commentaire Lien permanent Catégories : Nouveautés, Presse enfants