Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Poésie - Page 2

  • Demain, samedi 23 mars, rendez-vous devant le Juke-Box à Poèmes...

    LA COURTE ECHELLE.jpg

    Le Juke-Box c'est demain !

    Que vous veniez de St Germain

    Ou de plus loin rue d'Antrain

    Ne passez pas votre chemin

    Car en un tournemain,

    Contre une pièce (c'est humain)

    Le poète (ni Firmin ni Maximin)

    Vous dira sans examen

    Des rimes des vers peu communs...

     

    Rendez-vous samedi 23 mars 2013

    devant le Juke-Box à Poèmes

    installé dans le boudoir du couloir

    26 rue Vasselot, Rennes.

    11h30/12h30

    17h30/18h30

    Avec la voix d'Hervé Arnoux, du Théâtre de l'Improbable.

     

    Printemps-des-poètes-2013.jpg

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Poésie, PRIX ADOS
  • 23 et 29 mars - Dans le boudoir du couloir, un Juke-Box à Poèmes

    la courte échelle, printemps des poètes, juke-box à poèmes, théâtre de l'improbable

    Les Chats Pelés © Printemps des Poètes


    Un peu le matin un peu l'aprèm'

    Une pièce pour un poème

    Une pièce c'est le barème

    Afin que le poète essaime

    Des rimes et des phonèmes

    La crème de la crème

    Dans le boudoir bohème

     

    Quel confortable stratagème

    Car si vous avez la flemme

    Seul de lire des poèmes

    Vous en entendrez quand même

    Ainsi pas de problème

     

    En voulez-vous un deuxième ?

    C'est idem, même système !

     

    Samedi 23 mars et vendredi 29 mars, venez entendre des poèmes dans le boudoir du couloir de La Courte Echelle ! Nous installerons un Juke-Box à Poèmes.

    Même principe qu'un juke-box à musique : contre une pièce, un poème. Hervé Arnoux du Théâtre de l'Improbable sera la voix de vos poèmes et dira pour vous, rien que pour vous, de la poésie.

    A quelle heure ? Samedi 23, de 11h30 à 12h30 et de 17h30 à 18h30. Vendredi 29, de 18h à 19h. Si c'est pas le bonheur...

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Poésie, PRIX ADOS
  • Flash mob poétique en LSF - Apparaissons... Place de la Mairie, Rennes - Samedi 9 mars à 16h

    flashmob-poétique-rennes-mars2013.jpg

    Flash mob = foule éclair.

    " Ce mouvement, né à New York, s'est répandu dans les grandes villes du monde. Il vise à rompre la monotonie tout en permettant à des gens qui ne se connaissent pas de participer à une activité marginale commune ". (Source : Office Québécois de la langue française).

    Le principe est simple : un rendez-vous est donné (par texto ou sur internet), une trame est fournie (des gestes, une chorégraphie...), chaque participant apprend et répète en secret. Le jour J, les "flashmobistes" se rassemblent dans le lieu fixé ( un lieu public, inscrit dans notre quotidien), surgissent et exécutent ensemble le scénario puis se dispersent comme si de rien était. Parenthèse furtive.

    Pour saluer le premier du Printemps des Poètes, la médiathèque d'Ille-et-Vilaine et les bibliothécaires du département ont imaginé une flash mob poétique en Langue des Signes Française. Apparaissons, c'est le poème du jour, il sera dit trois fois samedi 9 mars à 16h, place de la Mairie à Rennes. La partition est ici, elle est signée par la compagnie Dix Doigts : http://youtu.be/kmOft810BkE


    Petite sélection de flash mobs célèbres :

    Les lumières du Grand Central à New York : http://youtu.be/tWXh_4GjxK8

    Do Ré Mi à la gare d'Anvers : http://youtu.be/bQLCZOG202k

    Hallelujah au Centre Commercial : http://www.wat.tv/video/flash-mob-hallelujah-centre-38z3j_38wul_.html

     

     

    3 commentaires Lien permanent Catégories : Poésie, PRIX ADOS
  • Mercredi 30 janvier 2013 - Rendez-vous à l'IUFM avec les éditions Motus

    selection-motus.JPG


    N'oubliez pas : mercredi 30 janvier, à l'IUFM de Rennes,

    rencontre avec François David et les éditions Motus

    sur le thème "Poésie et littérature jeunesse".

    Ça va être passionnant et c'est ouvert à tous !


    Pour en savoir plus : http://tinyurl.com/aet5rnv

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Poésie, PRIX ADOS
  • Le monde mobile selon Flensted

     flowingrythm_flensted.jpg

    Dans le film "Qui a peur de Virginia Woolf ? ", le mobile Flowing Rythm flotte dans la chambre d'Elizabeth Taylor.

     

     " Si vous avez l'esprit préoccupé, regardez un mobile et détendez-vous..."

    On dit que les mobiles ont le pouvoir de capturer les chagrins et les soucis, dotés du même effet calmant que des nuages flottant dans le ciel. Ceux qui ont accroché un vol d'oiseaux au-dessus de leur lit ou du lit de leur enfant le savent mieux que quiconque. Quant à Christian Flensted, il en a l'absolue conviction :

    "Quelle est la nature d'un mobile ? Un équilibre des opposés. Les poids imposent la gravité c'est le défi de la plume-girouette. Un mobile est de la poésie en mouvement. Une poésie visuelle.
    La vie du mobile est accrochée à un fil, mais elle reste la vie. Si un jour vous pensez que son coeur est mort, le chuchotement amical le fera bouger. »


    flensted_cygnes.jpg

    Mobile Cygnes, le premier mobile Flensted créé en 1953.

    En 1953, au Danemark, avec sa femme Grethe, Christian Flensted crée son premier mobile - le mobile Cygnes - à l'occasion de la naissance de leur fille Mette. C'est le début de l'aventure. La maison Flensted grandit, les mobiles Flensted se vendent à travers le monde entier, du Japon aux îles Falkland.

    expectingmother_flensted.jpg

    Mobile Femme enceinte - 12,40€

    Aujourd'hui, Ole et et Aase Flensted perpétuent la tradition dans une ancienne école sur l'île Funen. Instantanés de poésie, les mobiles Flensted naissent dans le "laboratoire de recherche sur l'espace", selon le processus et la philosophie affirmés par le fondateur.

    flensted_féline.jpgMobile Féline - 20,40€

    Toute l'attention de la famille Flensted est en effet concentrée sur le mobilis, le mouvement. Pas le mouvement brusque ou inopiné, mais le mouvement délié, aérien, silencieux permettant à chaque élément de se mettre au tempo de l'autre avec lenteur.

    hibouxsavants_flensted.jpg

    Mobile Hiboux savants - 19,50€

    Au-delà de la performance poétique et technique, l'esthétique et le choix des sujets des mobiles Flensted savent être réellement atypiques. Lorsque qu'il n'est pas conçu par les Flensted, la conception est confiée à des designers reconnus. Le choix des couleurs est également spécifique : pleines et tranchées pour un effet graphique. Séduits, la Tate Modern, le Guggenheim Museum ou encore le Moma ont commandé des mobiles qui sont des best-sellers dans leurs boutiques. 

    freemindemobile_flensted.jpg

    Mobile Esprit Libre - Prix 23,30€

    Le dernier-né chez Flensted est un véritable de manifeste. Comme chaque mobile Flensted, il porte une histoire, une intention. Son nom : Esprit libre.

    " Que voyez-vous ici ? " questionne Ole Flensted." Voyez-vous quatre bandes pliées trois fois, liées par des anneaux, montéés sur une ficelle, avec une boule en bois ? Ou voyez-vous quatre personnes libres et heureuses ? Vous êtes le seul à décider : ces matériaux simples peuvent seulement devenir quatre « personnes libres heureuses » si vous décidez qu'ils le peuvent. Seul vous, pouvez décider ce que vous verrez? vous êtes l'auteur et l'interprète de votre vie. (...)
    Accrochez ce mobile au-dessus de votre lit ou quelque part vous êtes souvent le matin. Quand vous vous réveillez, ou vous trouvez regardant le mobile, laissez-le vous rappeller que le jour qui vient deviendra ce que vous en ferez ".

    Cadeau de naissance, cadeau d'anniversaire, le mobile Flensted est au fond un cadeau "comme ça", juste pour faire signe et inviter à la rêverie.

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Objets, Poésie
  • Sur le plateau Vivarais-Lignon, 21èmes Lectures sous l'arbre.

     lecturesouslarbre2012.JPG

    Entre Auvergne et Rhône-Alpes, sur le plateau Vivarais-Lignon, la poésie est chez elle. Un homme a voulu cela, animé par une passion lointaine et profonde pour les mots. Co-fondateur de Cheyne éditeur, Jean-François Manier est l'artisan-fondateur des Lectures sous l'arbre, rencontres en pleine nature autour de la poésie contemporaine organisées par l'association Typograhie et Poésie. Ensemble, ils portent ainsi l'événement depuis 21 ans.

    Du 19 au 26 août, poètes, comédiens, écrivains, musiciens, éditeurs feront résonner les lieux de mélodies sensibles, émouvantes, puissantes. Parmi eux, Angélique Ionatos, Michael Lonsdale, Denis Lavant. Allongés, assis dans l'herbe, les promeneurs se délecteront de l'atmosphère détendue et particulière des Lectures. Une parenthèse.

    Pas de hasard. C'est ici, au Chambon-sur-Lignon,  que Jean-François Manier a établi résidence avec sa compagne Martine Mellinette. Ici, en 1980, ils ont créé la maison d'édition Cheyne décrite par le poète Yves Bonnefoy comme "un pays plutôt, assez vaste".

    frère_cheyne.JPG

    A la Courte Echelle, nous sommes attentifs au travail de Cheyne éditeur. La maison affirme des choix originaux et sensibles, s'inscrivant dans une forme de résistance face à un conformisme parfois irrespirable.

    Cette année, dans la collection Poèmes pour grandir, dirigée par Martine Mellinette, Frère d'Isabelle Damotte nous a particulièrement touchés.

    L'auteur, Isabelle Damotte, vit aujourd'hui dans un petit village de la Drôme. Institutrice pendant de longues années, elle se consacre davantage à l'écriture et à toutes formes de médiation autour de la poésie contemporaines (création de jeux, ateliers d'écritures, rencontres...). Avec Frère, elle aborde un sujet difficile, la perte d'un frère et la mort d'un enfant. Tout en douceur, tout en simplicité, le texte se déroule avec grâce, accompagné par les gravures d'Estelle Aguelon.

    Ce livre est également un bel objet de papier auquel a été apporté tout le soin caractéristique des publications de Cheyne éditeur.

     

    Est-ce dedans ou dehors
    la caresse confiante
    de l’été

    Est-ce dedans ou dehors
    ta joue et la mienne
    appuyées
    contre le ventre
    arrondi

    Je répète ton prénom
    Léopold

    Pierre feuille ciseaux
    je suis l’aîné

    Cette année j’apprends à lire
    mais je sais compter déjà
    C’est presque mon anniversaire
    et je t’attend
    s

    in Frère, Isabelle Damotte.

     

     

    0 commentaire Lien permanent Catégories : ENGAGEMENTS, Poésie, PRIX ADOS
  • Liberté, poème de Paul Eluard - Interprété par Anouck Boisrobert et Louis Rigaud.

     

    Liberté, paul éluard, flammarion 002.JPG

    Liberté, poème de Paul Eluard, illustré par Anouck Boisrobert et Louis Rigaud.

    Editions Flammarion, prix 15€.

     

    1942. La Royal Air Force largue au-dessus du maquis le recueil Poésie et Liberté. C'est Paul Eluard, poète résistant entré en clandestinité, qui ouvre l'ouvrage avec Liberté. Traduit en plusieurs langues, le poème traverse l'Europe. La guerre finie, résistants maquisards connaissent les strophes par coeur.

    Inscrit dans notre mémoire collective, Liberté inspire de belles variations. Pour Flammarion, Anouck Boisrobert et Louis Rigaud s'en sont emparé avec talent. Ils avaient fait mouche avec Pop-Ville puis Dans la forêt du paresseux, ils sont aujourd'hui les interprètes sensibles de l'oeuvre d'Eluard.

    Le pliage des pages en accordéon suggère une lecture patiente et délicate. Pas à pas, le poème se déroule, laissant un temps de respiration entre chaque strophe. Le haut des pages est ciselé avec la finesse et la simplicité qui prévalent à la forme du poème. Les mots sont ainsi illustrés, sobrement. Anouck Boisrobert et Louis Rigaud sculptent le papier avec une sensibilité rare. Au verso, hommage est rendu au poète, aux femmes et hommes engagés dans la Résistance.

    Merveille de livre-objet... La publication de Liberté a fait vibrer les lecteurs blogueurs, les libraires et la Toile. Impossible de nous priver du plaisir de partager avec vous ce coup de coeur.


    Liberté, paul éluard, flammarion 003.JPG

    Liberté, paul éluard, flammarion 004.JPG

     

    Liberté, paul éluard, flammarion 009.JPG

    Liberté, paul éluard, flammarion 007.JPG


     

    1 commentaire Lien permanent Catégories : Poésie, Pop-Up
  • Mon Livre de Haïkus : à dire, à lire et à inventer

    P1070051.JPG

    Mon Livre de Haïkus, Jean-Hugues Malineau, ill. Janik Coat - Editions Albin Michel Jeunesse

    Prix 15€ - A partir de 8 ans


    Oh mais c'est lundi

    Vite il faut que j'imagine

    Un bel haïku


    Au Japon, le haïku a été inventé au 17ème siècle par Bashô, en réaction, dit-on, aux formes poétiques conventionnelles et au monopole exercé par les poètes de la cour sur cet art.

    Trois vers brefs, suivant le rythme de 5, 7 et 5 syllabes, voici la composition du haïku, poème à la brièveté désarmante. Fastoche, me direz-vous ! Méfiez-vous des apparences... En plus des contraintes de construction, le haïku doit se référer à une saison, à un moment et le décrire tel qu'il a été vécu. Transgressez cette règle et d'haïku vous ne ferez plus, mais des mokis vous écrirez.

    LIVRES-1.jpg

    Les éditions Albin Michel Jeunesse publient un album consacré à ces triolets : Mon livre de haïkus, à dire, à lire et à inventer. Jean-Hugues Malineau rassemble cent haïkus d'auteurs célèbres et d'enfants poètes. Ce recueil évoque celui que l'écrivain Paul Claudel publia en 1927 à Tokyo alors qu'il était ambassadeur au Japon, Cent phrases pour un éventail. Une première remarquée, d'autant que l'écrivain français calligraphia lui-même ses compositions.

    LIVRES2.jpg

    Plus qu'un recueil, Mon Livre de Haïkus est un mode d'emploi. Jean-Hugues Malineau propose des conseils et des jeux afin de nous élever au rang de poètes haïku. D'abord se procurer un petit carnet où nous consignerons nos impressions, émotions et débuts de fulgurances. Puis s'imprégner de la forme en lisant et relisant des haïkus. Se conformer - ou non - aux codes du genre, mais toujours veiller à dire la vérité... Ainsi de suite, jusqu'à ce que nous soyons capables autant de nous émerveiller des instants que nous vivons que d'en faire de très courts poèmes...

    LIVRES1.jpg > Il se dégage de l'album une atmosphère japonisante et graphique. Perspicace, Janik Coat enveloppe les haïkus de son dessin inspiré par la nature, le végétal et l'animal.

     

     

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Poésie
  • Poètes, c'est votre printemps...

    librairie la courte échelle, printemps des poètes 2012

    Joelle Jolivet a dessiné (linogravure) l'affiche du 14ème Printemps des Poètes.

     

    Rimons, rions, caméléons

    C'est la fête

    Poètes, c'est la fête

    Pirouettes, gypaètes

    Faites, faites

    Des vers, du Prévert

     A l'envers ou de travers

    A mots couverts ou en chaussettes

    Poètes, êtes-vous prêtes ?

    Allez, hop, faites-en des brouettes !

     

    Tandis que ce dimanche 4 mars, nous matinions-grassions, Sophie Nauleau bavardait avec Carl Norac sur France Culture, dans l'émission Ça rime à quoi. Extrait :


    Dans un petit moulin, un moulin à café, le temps passait, le temps passait

    Et du soir au matin, on voyait par dessus le temps moulu, le temps moulu

    Dans une jolie tasse, une tasse à café, le temps coulait, le temps coulait

    De profil et de face, je voyais dans la tasse, le temps tassé, le temps tassé

    J'ai bu le café brûlant, il faut bien passer le temps


    Carl Norac

     

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Poésie, PRIX ADOS
  • Juste avant... nos calendriers de l'Avent...

    2011-11-231.jpg

    Les calendriers d'illustratrices, chez Rond de Lune

     

    Compter à rebours. Attendre. Voir venir. Pas facile ! Grâce au calendrier de l'Avent, le temps est ponctué d'un geste quotidien qui impose la patience. Les parents en ont rêvé, l'imprimeur bavarois Gerhard Lang l'a donc inventé. En 1908 (il aurait été précédé par des hambourgeois, mais là, plusieurs versions diffèrent et franchement, l'essentiel c'est que quelqu'un y ait pensé !), Gerhard Lang fait imprimer le premier calendrier de l'Avent. Les esprits pragmatiques (cyniques ?) ajouteront que c'est bien pratique (rapport à cette nervosité qui s'emparent des petits dès que décembre parait)...

    Quel que soit le fond de notre pensée, l'objet est chargé de poésie, le rituel est un jeu délicieux et l'ensemble crée des souvenirs heureux.

    A la Courte Echelle, nous aimons beaucoup les calendriers de l'Avent et nous leur réservons toujours une place confortable. Cette année, les éditions Rond de Lune ont livré des calendriers d'illustratrices. Laetitia Haas, Hélène Vesvard, Les Mamouchkas et Anne-Isabelle Le Touzé signent quatre calendriers, gais et ludiques. L'astuce, ce sont ces petites portes à gratter qui font durer le plaisir. Chez Korsch Verlag, les traditionnels calendriers dessinés par Eugen Stross sont toujours inspirés, avec une nouveauté  en rose et céladon.

    Avant, ce n'est pas l'heure. Pendant, c'est l'heure. Après...

     

    2011-11-24.jpg

    Les calendriers d'Eugen Stross, chez Korsch Verlag

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Objets, Poésie