Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rencontres - Page 5

  • Mercredi 10 avril - IUFM, Le théâtre jeunesse

    aff-10avril2013 copie.jpgMercredi 10 avril, de 14h à 17h, avec le concours de la Courte Echelle, la Médiathèque de l'IUFM organise une rencontre littéraire sur le thème du théâtre jeunesse.

    L'invitée sera Françoise du Chaxel, écrivain et co-directrice de la collection Théâtrales Jeunesse chez les Editions Théâtrales. Depuis plus de 10 ans, la collection publie des textes "à lire, à dire, à écouter, à jouer."

    Dès les années 1970, Françoise du Chaxel a tissé des liens très étroits avec le théâtre. Elle a travaillé aux côtés de Sylvia Montfort, Henri Ronse, Jean Morlock...etc, elle a également été directrice adjointe du TNB auprès d'Emmanuel de Véricourt (1990-1994).

    Elle vient donc à Rennes partager un regard riche et passionné. 



    > Mercredi 10 avril, 14h/17h - IUFM, 153 rue Saint-Malo, Rennes - Entrée gratuite.

    0 commentaire Lien permanent Catégories : PRIX ADOS, Rencontres
  • Festival Rue des Livres - J-2, les auteurs en dédicace sur le stand de La Courte Echelle

    Festival Rue des Livres, La Courte EchelleAh quel bonheur de croiser ceux qui font les livres ! Ceux qui y mettent tout leur coeur, tout leur imaginaire, tout leur talent et bien davantage...

    Révèleront-ils leurs secrets ? Ce n'est pas ce que nous venons chercher. Nous venons chercher l'occasion d'exprimer une certaine gratitude et souvent dire merci. Nous venons partager quelques paroles, quelques tranches de vie. Nous venons chercher une précieuse dédicace, une empreinte, un cadeau un peu sacré que nous caressons des yeux. Un souvenir personnel.

    Bonheur de lecteur... Samedi et dimanche, pendant le Festival Rue des Livres nous accueillerons sur notre stand :

    Evelyne Brisou-Pellen (La voix du volcan, Le signe de l'aigle...)

    Marie Dorléans (Mon Voisin, L'invité...)

    Sylvie Durbec (Au zoo, Nous on sème...)

    Jean-François Dumont (Zoo fermé pour travaux, Prix des Lecteurs catégorie Albums Rue des Livres...)

    Yves Grevet (Nox, Meto...)

    Aurélie Guillerey (Sous ma couverture vit un kangourou, Bonsoir Porte-manteau !...)

    Kamel Hajaji (Paris Inch'Allah...)

    Mary Hooper (Espionne de sa majesté, La trahison...)

    Yassine et Chamo (Rue de l'Articho).

     

     

    0 commentaire Lien permanent Catégories : PRIX ADOS, Rencontres
  • Rennes, Festival Rue des Livres - J-4

    rennes_rue_des_livres_.jpg

    Multitude(s). Ainsi va la ville. Formée d'essaims bouillonnants, de foules remuantes, d'individus agissants. Ensemble, en commun, collectivement, ils occupent l'espace urbain et cela se raconte dans les livres. Qui circulent, vont de main en main, de fenêtre en fenêtre ouverte sur le monde. Multitude(s) est le thème de l'édition 2013 du Festival Rue des livres.

    Ancré dans le quartier de Maurepas, Rue des Livres explore les représentations de la ville dans la littérature. Sans restrictions et à hauteur d'homme. C'est d'ailleurs ce qui rend ce festival intéressant. Il a dimension humaine et offre un territoire accessible que nous sommes tous invités à découvrir. Rue des Livres va au-delà de ses propres murs, il investit les lieux de la ville, publics, privés, à la rencontre des habitants.

    Au programme, lectures, rencontres, spectacles, cinéma, expositions et résence de librairies rennaises (nous y serons bien sur !), des éditeurs et des organismes locaux dédiés au livre. Rendez-vous du 15 au 17 mars, Site Guy Ropartz, quartier Maurepas. 

     

    0 commentaire Lien permanent Catégories : PRIX ADOS, Rencontres
  • Mercredi 30 janvier 2013, IUFM Rennes - La poésie dans la littérature jeunesse - Rencontre avec François David et les éditions Motus

    motus, la courte echelle, iufm rennes, rennes, françois david

    Mercredi 30 janvier, à 14 heures, la médiathique de l'IUFM de Rennes propose une rencontre littéraire sur le thème La poésie dans la littérature jeunesse. Ouvert à tous, ce rendez-vous s'inscrit dans le cadre du cycle "Littérature de jeunesse", dont La Courte Echelle est partenaire.

    François David est l'invité de la rencontre. S'il est un homme qui sait parler de la poésie dans la littérature de jeunesse, c'est de toute évidence le fondateur des éditions Motus. François David est éditeur, mais aussi auteur et poète. Son expérience, son regard, son sens de la poésie font de lui un témoin passionnant et clairvoyant.

    Les éditions Motus ont été inventées en Normandie, il y a 25 ans. Le voisinage de la maison de Prévert a-t-elle inspiré François David ? Nous aimons le croire. Dès ses premiers gestes, Motus scelle son destin autour de la poésie. Les liens avec la littérature jeunesse se forment avec le temps grâce à des complicités généreuses. Rappelez-vous, nos amis rennais Carole Lepan et Marcellin y ont trouvé un accueil chaleureux.

    Chez Motus, chaque opus est comme un trésor, il est traité avec soin dans un souci de privilégier la qualité plutôt que la quantité. Aujourd'hui, le catalogue des éditions Motus est tel un cabinet de curiosités, on y trouve des Livres-Objets, des Inclassables, des Pommes Pirates Papillons...etc.

    Sensibles à cette manière de voir, nous sommes donc heureux de vous inviter à faire connaissance avec François David et sa maison d'édition aux contours humanistes et poétiques. Pour patienter, découvrez les collections Motus ainsi qu'une de ses dernières parutions...

    unrêvesansfaim.jpg

    L'auteur François David n'a de cesse d'écrire. Olivier Thiébaut et lui se retrouvent pour la deuxième fois autour d'un nouvel album, Le rêve sans faim.

    La faim dans le monde. Le thème est rarement abordé dans la littérature jeunesse. Difficile, grave, sombre. Aux yeux des auteurs, le sujet est essentiel. Les enfants sont les premières victimes de la malnutrition. Nos enfants le savent-ils ? Comment leur dire cette réalité ? 

    La poésie a ceci de particulier, elle sait apporter une "précieuse distance". Les objets bricolés de l'artiste plasticien répondent aux mots du poète. Les choses sont dites avec pudeur et délicatesse.

    Sur la vente de chaque livre, 1 euro soit reversé à Sharana, une ONG indienne. Dans la région de Pondichéry, elle mène des projets liés à l’éducation des enfants. Elle se consacre aussi au développement de la culture de la spiruline, cette algue, dotée de pouvoirs nutritifs, évoquée dans un des poèmes du recueil.

     

    0 commentaire Lien permanent Catégories : PRIX ADOS, Rencontres
  • Mercredi 10 octobre - Rencontre littéraire à l'IUFM de Rennes - Autour de la collection Français d'ailleurs des éditions Autrement

    aff-10oct2012-copie.jpg

    Illustration Ronan Badel (Lyuba ou la tête dans les étoiles).

     

    Mercredi 10 octobre, de 14h à 17h, nous vous invitons à participer au premier rendez-vous du 8ème cycle Littérature Jeunesse "Les albums s'animent", organisé par la médiathèque de l'IUFM de Rennes, en partenariat avec la Courte Echelle.

    Jessie Magana, directrice de la collection "Les Français d'ailleurs" chez Autrement, et Valentine Goby, romancière, seront les invitées de cette rencontre littéraire (entrée libre).

    Editeur engagé, Autrement propose une une collection de docu-fictions sur l’histoire de l’immigration en France, pour les enfants de 9 à 13 ans, en collaboration avec la Cité nationale de l’histoire de l’immigration. Le thème - sensible et brûlant - est abordé sous les angles mêlés de la petite et de la grande histoire. La "petite histoire" d'un enfant et de sa famille au coeur de grands événements historiques de l'époque. Jessie Magana témoignera de la richesse de ce parti pris éditorial.

    lyubaoulatetedanslesetoiles.jpg

    Lyuba ou la tête dans les étoiles, texte Valentine Goby, illustrations Ronan Badel

    Editions Autrement - Prix 14,50€

    Présente également le 10 octobre, Valentine Goby est l'auteur de Lyuba ou la tête dans les étoiles, Les Roms de la Roumanie à l'Ile-de-France, paru en septembre dans la collection :

    "Lyuba et sa famille originaire du Nord-Ouest de la Roumanie, se sont installés à la périphérie de Paris dans des abris de fortune. Depuis quatre ans, la vie est rude et l’intégration difficile pour la jeune adolescente qui passe ses journées à chanter dans le RER ou à s’occuper de ses frères et sœurs. Au gré des expulsions et des changements de camps, elle rêve d’une nouvelle vie. Mais lorsqu’elle croise le chemin de Jocelyne, une infirmière passionnée d’astronomie qui lui propose de l’aide, elle décide de saisir sa chance..."

    Illustré par le morbihanais Ronan Badel, l'ouvrage livre sur un sujet d'actualité un récit complété d'un cahier documentaire permettant de mieux comprendre qui sont les roms, quelle est leur histoire, quelle est leur situation en Roumanie, pourquoi viennent-ils en France... Autant de clés à confier à nos enfants et ados, autant de pistes d'échange et de réflexion pour les parents.

    Invitées d'honneur du prochain Salon du Livre de Paris en mars 2013, les Lettres roumaines apporteront de l'eau au moulin de notre connaissance. Car, au fond, c'est de cela que nous parle la collection "Français d'ailleurs". De la connaissance comme fondement de la tolérance.

     

    0 commentaire Lien permanent Catégories : PRIX ADOS, Rencontres
  • Prix Ados 2012 - Timothée de Fombelle : On écrit avec tout ce qu'on est.

    2012-06-051.jpgTimothée de Fombelle - Bibliothèque du Landry, Rennes, mardi 5 juin 2012 :

    "Je suis devenu écrivain sans m'en rendre compte."

    "Je me sens si peu limité quand j'écris pour la jeunesse. Pour le moment, ma liberté est dans la littérature jeunesse. C'est la réserve naturelle où je m'égaye."

    " J'ai besoin d'un contact avec le réel..."

    " J'aime beaucoup Alexandre Dumas, Anton Tchekhov, Arthur Rimbaud".

    " Quand on est écrivain, il faut savoir voir ses faiblesses. Accepter d'avancer sans que ce soit parfait et se perfectionner dans le même geste. Et avoir la capacité à finir"

    "Je me sens si peu limité quand j'écris pour la jeunesse. Pour le moment, ma liberté est dans la littérature jeunesse. C'est la réserve naturelle où je m'égaye."

    " On écrit avec tout ce qu'on est".

     

    Quel pied d'être un ado ! Quel pied d'être assis sur la moquette de la bibliothèque du Landry à l'heure des cours ! Quelle pied de rencontrer Timothée de Fombelle !

    Parcourus de frissons de plaisir, les ados de 4ème des collèges du Landry et de Saint-Hélier ont écouté l'auteur avec ferveur, plongeant dans son univers, celui de Tobie Lolness et de Vango, sans retenue. Ils savent tout des romans de Timothée de Fombelle. Leurs questions sont fines, sensibles, perspicaces, l'écrivain y répond avec générosité et passion.

    Lorsque Timothée de Fombelle confie le secret des premières lignes de son prochain roman, l'auditoire se concentre, conscient de la valeur du cadeau qu'il reçoit. Et tandis que Pauline, Elouan et Hadrien lisent des extraits des romans, c'est au tour de l'auteur d'être ému, avouant n'avoir jamais entendu ses textes lus à haute voix.

    Le Prix Ados, c'est cela : une sorte de communauté d'esprit, une complicité autour du livre et la rencontre, surtout la rencontre.

    2012-06-05.jpg

    0 commentaire Lien permanent Catégories : ENGAGEMENTS, PRIX ADOS, Rencontres, Romans Ados
  • Lectures sous l'arbre en Haute-Loire, du 15 au 21 aout

    Lectures sous l'arbre.jpg

     

    Si vos vacances vous mènent sur le Plateau Vivarais-Lignon, asseyez-vous sous un tilleul et écoutez...

    Les XXèmes Lectures sous l'arbre, initiées par l'éditeur Jean-François Manier (Cheyne Editeur) proposent une parenthèse singulière, dédiée à la poésie contemporaine : du 15 au 21 août, une semaine de lectures, rencontres, ateliers, concerts, pour tous publics. Des voix, des auteurs, des textes.

    Nos amies les Sorcières locales sont partenaires de l'événement :Les Croquelinottes (Saint-Étienne), Le Chat perché (Le Puy-en-Velay), Tiers-Temps (Aubenas), Papageno (Clermont-Ferrand)...

     


     

     

     

     

     

     

    Sous l'arbuste - Programmation Jeune Public

    > Mardi 16/08, à 10h30 - Balade littéraire aux abords de Cheyne, à destination des enfants de plus de 8 ans, et des parents qui le souhaitent, emmenée par Laurence Izard et Martine Mellinette. Retour vers 11 h 30. Promenade suivie de démonstrations de typographie pour les enfants à l’atelier jusqu’à 12 h 30.Nombre de places limité. Sur réservation. Offert.

     

    > 17, 18, 19/08 - Freycenet de Saint-Jeures, Bibliothèque, 10h -
    « Écrire un poème et en faire un papillon », atelier dirigé par David Dumortier, pour les enfants de 8 à 13 ans. De 10 h à 12 h et de 14 h à 16 h. Inscription à la bibliothèque de Tence, 04 71 59 59 10. Nombre de places limité. Sur réservation, 12 €.


     

     

     

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Poésie, PRIX ADOS, Rencontres
  • Pascale Bougeault, Aurélie Guillerey, Antoine Guilloppé...

    C'était le 18 mai. Les bibliothèques de Rennes avaient invité trois auteurs-illustrateurs à rencontrer leurs lecteurs. La Courte Echelle y était. Nous avons rapporté des images. Voici celles de Pascale Bougeault et d'Aurélie Guillerey. Quant à Antoine Guilloppé, il nous a offert une petite visite surprise qu'il a signée à sa manière...

     

    Mercredi 18 mai 20112.jpg

    A la bibliothèque du Landry, Pascale Bougeault...Mercredi 18 mai 2011.jpg

    ... voyageuse, elle conserve ses souvenirs dans ses carnets d'aquarelle...

    Mercredi 18 mai 20111.jpg

    ...et s'en inspire pour écrire des histoires.

    Mercredi 18 mai 20113.jpg

    A la bibliothèque Lucien Rose, Aurélie Guillerey avait installé un porte-manteau aussi vrai que nature...

    Mercredi 18 mai 20114.jpg

    ... à droite, les affiches que l'illustratrice réalise pour Très Tôt Théâtre...

    Mercredi 18 mai 20115.jpg

    ... sur notre table, Colia et le chapeau de cow-boy, de Méloëe Ballandras, illustré par Aurélie Guillerey, aux éditions Père Castor-Flammarion.

    dessin antoine guilloppé.jpg

    Avant de s'en retourner à Montrouge, Antoine Guilloppé nous a fait l'honneur d'une visite et d'un croquis assorti d'un Grand Corbeau.


    1 commentaire Lien permanent Catégories : Hasards, Illustration, Rencontres
  • Retour de Bologne - André François, Robert Delpire et Janine Kotwica

    Fin mars, à Bologne, s'est tenu le Salon du Livre pour Enfants - la Fiera del Libro per Ragazzi. De notre voyage, nous retiendrons notamment la rencontre rafraîchissante et optimiste avec Janine Kowitca. Cette chercheuse et spécialiste de l'illustration est commissaire de l'exposition André François, Premières Acquisitions, inaugurée jeudi dernier au Centre éponyme, à Margny-lès-Compiègne. Nous apprenions en même temps la réédition des Rhumes, aux éditions Delpire. Tout cela était juste enthousiasmant.

     

    andre-francois nécessité.jpg

     

    André François (1915-2005)

    Anticonformiste à l'imagination spatiale, André François compte parmi les illustrateurs et affichistes les plus marquants du vingtième siècle. Né André Farkas à Timisoara, il s'installe à Paris en 1934 et devient rapidement l'élève - le disciple - du graphiste Cassandre. Avec Jacques Prévert, il noue une amitié orageuse, mais le poète l'encourage à approfondir son approche personnelle des arts plastiques. « De tout temps, j'ai été une espèce de Janus à trois visages : la peinture (avec un P très majuscule), le graphisme (avec comme dieu Cassandre), puis la presse, les contemplant à tour de rôle selon l'opportunité, l'humeur, la nécessité [...]. Puis de plus en plus peintre, espérant que les trois profils [...] se superposent pour former un seul visage. » André François est éclectique. Il défie les régles de l'époque, la mode, l'air du temps, il ne s'en moque même pas, il ne s'en préoccupe pas, tout simplement. André François n'est que lui-même : un génial graphiste. Il marivaude avec l'humour surréaliste. Il joue avec les dessins comme on joue avec les mots : "J'aime les mots et les objets qui se transforment, les calembours visuels".

    1949. André François publie son premier livre pour enfants :  C'est arrivé à Issy les Brioches. Le style est vif et instinctif. Suivent les années consacrées aux premières couvertures de Vogue et du New-Yorker, à la publicité (Kodak, Olivetti, Citroën, Esso, Perrier...), à l'affiche culturelle (Roland Petit, Gene Kelly...) ou cinématographique (le Bal des vampires, Max mon amour).

    Bref, chez André François, " les idées poussent comme des fleurs dans sa tête" (le dessinateur anglais Ronald Searle).


     

    les larmes de crocodile andré françois publication dans Neuf par Robert delpire.png

    Les Larmes de Crocodile - Publication dans la revue Neuf de l'éditeur Robert Delpire

     

    les-rhumes-andre-françois-Delpire.jpg

    Rhumes-12.jpg

    Rhumes-17.jpg

    André François, Robert Delpire et les Rhumes

    1956. On dit cela :  "André François apporte à Robert Delpire une étrange maquette : un coffret de bois, retenu par du gros fil de fer, qui contient un livre à l’italienne très allongé expliquant prétendûment l’origine de l’expression “larmes de crocodile”, et racontant en fait une petite histoire assez absurde de capture et domestication de crocodile — en un savoureux hommage à Babar."  Robert Delpire publie Les larmes de Crocodile. Un morceau d'anthologie. Le crocodile, qui vit dans le Nil, est accompagné d’un oiseau qui lui sert de brosse à dents. De collages et de dessins, l'album est traduit en 14 langues et récompensé par les Américains.

    2002. Sarah Moon, compagne de Robert delpire, réalise un documentaire sur André François, avant qu'un incendie ne détruise son atelier et le travail d'une vie entière. L'artiste se relève et présente deux expositions. André François meurt en 2005.

    2011. La maison Delpire réédite Les Rhumes, album culte d'André François, initialement réalisé pour une entreprise pharmaceutique. Faciles à attraper, les rhumes se révèlent des animaux à longs nez, rusés et malins, qui occupent le territoire de la manière la plus impromptue qui soit. C'est drôle et décalé, c'est signé. L'album sera disponible en mai.

     

    exposition-andre-francois.jpg

    Le visuel de l'exposition à Margny-lès-Compiègne sera l'emblème du Centre André François

     

    André François, Janine Kotwica et Margny-lès-Compiègne

    Dans un texte intitulé " Qui était André François ? ", Janine Kotwica rend un hommage éclairé et appuyé à l'illustrateur. Agrégée de lettres modernes, Janine Kotwica a enseigné à l’IUFM de Beauvais et à l’Université de Picardie. Elle organise des expositions d’originaux, écrit dans diverses revues spécialisées et assure des formations aux métiers du livre dans plusieurs pays francophones. Infatigable, elle voue une passion débordante à la littérature jeunesse, avec une forte prédilection pour l'illustration.

    En 2010, elle se bat bec et ongles contre la décision du président du Conseil Général de la Somme d'annuler l'exposition  Pour adultes seulement : quand les illustrateurs de jeunesse dessinent pour les grands, dont certains dessins sont jugés choquants. Dans une lettre sans concessions, Janine Kotwica écrit : "En 35 ans de travaux au service de l’illustration, c’est la deuxième fois que je suis confrontée à une censure aussi bête que méchante. Il faut dire que la première fois, c’était, non en Picardie, belle province de notre Doulce France, mais en Tunisie, état totalitaire comme chacun sait. En mission pour le Ministère des Affaires étrangères, j’ai vu mes livres confisqués à la douane par la commission de censure. Heureusement, l’Ambassadeur de France, homme intelligent et cultivé, a vite réglé le problème. Et j’ai été fière d’appartenir à la patrie des Droits de l’Homme qui honore la liberté d’expression et défend ses citoyens contre les barbares ciseaux d’Anastasie".

    Esprit libre et engagé, Janine Kotwica était toute désignée pour assurer le commissariat d'une exposition consacrée à un autre franc-tireur. André François, Premières Acquisitions a été inaugurée la semaine dernière dans un lieu totalement dédié à l'illustration et aux arts graphiques. Installé dans l'Oise, à Margny-lès-Compiègne, le Centre André François, Centre Régional de Resources sur l'Album et l'IIlustration, a pour vocation de conserver, faire vivre et mieux connaître le livre illustré, sur le territoire. Heureux territoire que celui-là.

     

    exposition-andre-francois-03.jpg

    Centre André François - Photo Janine Kotwica

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Albums, PRIX ADOS, Rencontres