Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ENGAGEMENTS

  • Jeudi 29 novembre, 20h - Soirée autour du thème "Haut potentiel, et alors ?"

    parentalité

     

    A l'occasion de cette prochaine rencontre organisée le jeudi 29 novembre par le Collectif Être Parent Aujourd'hui, nous présenterons une sélection de livres autour du thème des enfants à haut potentiel.

    0 commentaire Lien permanent Catégories : ENGAGEMENTS, Rencontres
  • La Courte Échelle est librairie nomade au colloque de la FNAME, Fédération nationale des associations de maîtres E

    29594623_1813536018698835_9061319227919254733_n.jpg

    La Courte Echelle est librairie nomade jusqu'à samedi. Nous sommes installés au Couvent des Jacobins où se déroule le colloque de la FNAME. La FNAME a objectif la reconnaissance de la spécificité professionnelle des enseignants spécialisés chargés de l’aide "E" au sein des RASED. "E" comme "aide pédagogique", RASED pour Réseau d'Aide Spécialisée pour les Élèves en Difficulté. Complémentaires et indispensables aux équipes pédagogiques, les maîtres E interviennent ponctuellement auprès des enfants, sur de courtes, moyennes ou longues durées, afin de leur apporter un soutien individuel, les aider à retrouver la confiance et de les accompagner dans leurs apprentissages.

     

    " Apprendre, raisonner, comprendre : l'élève, un être pensant ! " Cette année, la FNAME a placé son thème sous le parrainage de Robin Renucci, qui depuis les années 1990 s'engage avec force pour l'éducation et porte des projets animés par la conviction que l'art, l'imagination, le théâtre, la culture font grandir les enfants. 

     

    0 commentaire Lien permanent Catégories : ENGAGEMENTS
  • Grand-Père Mandela - La fille de Nelson Mandela répond aux questions de ses petits-enfants dans un livré édité chez Rue du Monde

     mandela, rue du monde

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Grand-père Mandela, Zindzi, Zazi et Ziwelene Mandela, illustrations Sean Squalls -  Éditions Rue du Monde, 48 pages, 17 euros, à partir de 5 ans.

     

     

     

    Aujourd'hui, mercredi 18 juillet 2018, Nelson Mandela aurait eu 100 ans. Pour célébrer cet anniversaire emblématique, la famille Mandela a choisi une voie originale qui nous va droit au coeur, celle du livre pour enfants. "Grand-Père Mandela", publié simultanément en Afrique du Sud, au Brésil, aux États-Unis, en Europe, est un livre rare. Il met en scène une conversation entre Ziwelene (6 ans) et Zazi (8 ans), arrière-petits-enfants de Madiba, et leur grand-mère, Zindzi, fille de Madiba.

     

    588fba709d892.image.jpg"Mon père a dit : Quelle liberté m’offre-t-on si l’on ne respecte pas mes concitoyens sud-africains ? Seul un homme libre peut négocier. Les prisonniers ne peuvent établir de contrat. " Lorsqu'elle prononce ces mots en 1985, Zindzi Mandela a 25 ans. Nelson Mandela, emprisonné à Robben Island, lui a confié le soin de diffuser sa réponse au président Botha et de transmettre ses mots publiquement. Transmettre... Depuis toujours, Zindzi est animée cette volonté et cette fois, à travers Grand-Père Mandela, elle le fait d'une manière particulièrement expressive en mettant le message et l'histoire de son père à hauteur d'enfants.

     

    Dans cet album inédit, publié en France par Rue du Monde, Zindzi répond aux questions de ses arrière-petits-enfants. "Pourquoi grand-père Mandela est-il allé en prison ? ", "Où étais-tu quand il était en prison ?", "Et ensuite, quand il est devenu président, qu'a faot grand-père ?", "Qu'est-ce que la justice ?"... Au-delà des faits historiques, Ziwelene et Zazi découvrent que le combat de leur incroyable arrière-grand-père contre le racisme, l'intolérance, la discrimination et l'injustice n'est pas terminé et qu'à leur tour, ils peuvent le porter...

     

    Sean Qualls illustre l'album avec talent et sobriété, alternant images d'hier et images d'aujourd'hui. L'artiste afro-américain qui explore souvent les sujets du racisme, de l'identité, de l'humanisme, joue ici sur les liens entre l'universel et de l'intime. Un registre où il excelle et qu'il revendique.

     

    En feuilletant Grand-Père Mandela, on comprend l'émotion d'Alain Serres, directeur des éditions Rue du Monde. A 15 ans, Alain Serres écrivait à Mandela emprisonné à Robben Island. Nos amis du Bateau Livre ont bien raison, ce livre a "toute sa place chez cet éditeur". Et toute sa place dans notre bibliothèque, sur l'étagère du bas, où l'on range les livres pour réfléchir et vivre ensemble. 

     

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Albums, ENGAGEMENTS, LIVRES
  • Partir en livre - Jeudi 19 juillet - Lecture sensorielle pour petits et grands avec La Balade des Livres

    partir en livre, la balade des livres

     

    "9 minutes pour lire autrement, vivre les émotions qui se cachent derrière les mots, ressentir une peur si  intense à la lecture d'un roman d'horreur que vous en aurez des sueurs froide, sentir le fumet d'un plat, entendre la mélodie évoquée entre les lignes !".

     

    Dans le cadre de Partir en livre, la grande fête du livre pour la jeunesse, nous aurons le plaisir d’accueillir nos amis de la Balade des Livres jeudi 19 juillet de 15h à 18h. Ils emmèneront petits et grands dans une expérience sensorielle autour du livre... Venez, ça va être chouette !

     ---

     

    • Cette année, l'affiche de Partir en livre a été réalisée par Kitty Crowther.

     

    • D'autres amis participent à Partir en Livre. Parmi eux, 10 Doigts Compagnie qui nous proposent des balades à pied, à cheval, en roulotte dans le monde des histoires (français et langue des signes).

     

    • Retrouvez l'agenda national des manifestations sur le site de Partir en Livre.

     

     

    0 commentaire Lien permanent Catégories : ENGAGEMENTS, Y'A D'LA VIE !
  • Vitrine Demain - Une sélection de livres et d'activités jeunesse pour sauver la planète

    planète, écologie, nature

    Vitrine Demain - Liste.jpg

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Albums, Documentaires, ENGAGEMENTS, LIVRES, Livres d'activités, Loisirs créatifs, Vitrines
  • 10 romans ados pour l'été dans le dernier Nous Vous Ille

    Le dernier Nous Vous Ille, magazine trimestriel des bretilliennes et des bretilliens, nous réserve une surprise. Les pages 26 et 27 montrent une Amélie devant une table couverte de romans pour ados, genre dont elle est plus que gourmande !

     

    A ses côtés, nous reconnaissons Catherine Lepeinteur, de la médiathèque départementale, Carole Ménard, de la bibliothèque de Saint-Jacques-de-la-Lande et Céline Le Rétif, de la bibliothèque de Cesson-Sévigné. Elles font partie du comité de lecture qui a sélectionné 10 romans ados pour l'été. Sélection qu'elles partagent dans la gazette institutionnelle d'un département engagé depuis longtemps dans la promotion de littérature pour ados. Belle initiative !

     

    romans ados, ille-et-vilaine

    NVI été 2018.png

     

    Retrouvez l'article en ligne sur Calameo, pages 26 et 27 !

     
     
    0 commentaire Lien permanent Catégories : Amélie lit, ENGAGEMENTS, PRE-ADOS, ADOS, Romans Ados, Y'A D'LA VIE !
  • Vitrine de Bzzz et Zone de Bzzz à la Courte Echelle !

    abeilles, nature, bzzz

    abeilles, nature, bzzz

    Ça bzzz à la Courte Échelle ! Amis des abeilles, de la nature et de biodiversité, nous avons rassemblé une sélection "Bzzz" - livres, jouets, activités - dans la vitrine du levant. Et dans la cour du 30, nous avons installé une Zone de Bzzz. Les graines que nous y avons semé n'ont pas encore levé, mais elles seront mellifères, propices à la récolte du pollen.

     

    Les abeilles ont en danger ! Selon Agir pour l'environnement, plus de 300 000 ruches disparaissent en France chaque année, victimes de l'utilisation de pesticides. En Europe, 85% des surfaces cultivées dépendent des insectes pollinisateurs. Avec la disparition des abeilles, 65 % des plantes agricoles seraient menacées, soit 35 % de notre alimentation. Les cultures maraîchères et fruitières dépendent par exemple à 90 voire 100 % des insectes pollinisateurs. Stéphen Kerckhove, délégué général de l'association, tire la sonnette d'alarme :

    "La protection des insectes pollinisateurs est l’un des enjeux du siècle. Notre souveraineté alimentaire est intimement liée à la bonne santé des populations d’abeilles et l’écocide à l’œuvre actuellement met en péril la survie même de l’humanité toute entière".

     

    Au-delà de la nécessité et de l'urgence de les protéger, la vie des abeilles est fascinante. De nombreux documentaires invitent les enfants à découvrir leur mode de vie, leur rôle écologique, l'organisation de la ruche. Véhiculant par ailleurs une image sympathique et inspirante, on les rencontre souvent dans les histoires pour enfants. Le rayon Bzzz est donc joliment fourni, proposant différentes manières d'aborder le sujet. Quant aux plus petits, ils adoreront apprendre le langage des Bzzz avec la marionnette Abeille !

     

    zonedebzz-juin2018 (7).jpg

    zonedebzz-juin2018 (5).jpg

    zonedebzz-juin2018 (8).jpg

     

     

    0 commentaire Lien permanent Catégories : ENGAGEMENTS, Nature, Vitrines, Y'A D'LA VIE !
  • Jeudi 14 juin, à la Maison des Associations, rencontre avec Pascal Minotte sur le thème " Nos enfants et les écrans".

    parentalité, écrans, collectif être parent aujourd'huiJeudi 14 juin 2018 . 20 heures

    Soirée rencontre organisée par le Collectif Être Parent Aujourd'hui, à la Maison des Associations, 6 cours des Alliés à Rennes.

     


    NOS ENFANTS FACE AUX ÉCRANS ENTRE GOURMANDISE ET EXCÈS

    Pour tenter d’apaiser les inquiétudes suscitées par le temps que consacrent nos jeunes aux écrans (télévision, Internet, jeux vidéos), nous essayerons de mieux comprendre les raisons de cette gourmandise.

    Comment réguler cet engouement ? Face à certains
    usages excessifs, faut-il solliciter l’intervention d’un professionnel ?

    Animé par Pascal Minotte psychothérapeute et chercheur, auteur de «Dévoreurs d’écrans».

     

    • La soirée est ouverte à tous, dans la limite des places disponibles.
    • Sélection d'ouvrages par la Courte Échelle.
    0 commentaire Lien permanent Catégories : ENGAGEMENTS, Rencontres, Y'A D'LA VIE !
  • Mai 68 - Notre vitrine a la parole - Des livres et des slogans poétiques !

    20180425_180529.jpgManifestation poétique dans la vitrine du levant ! Consacrée à Mai 68, elle a ceci de particulier qu'elle mêle à notre sélection de livres des slogans poétiques inventés par les collégiens des Gayeulles et de Cleunay.  Une vitrine qui a la parole.

     

    "Sous les pavés, l'urbanité !"

    "Envilainez-vous !"

    "Rêvons notre ville ! Comme nous rêvons notre avenir !"

    "Nous sommes toutes reines !"

     

    Il faisait radieux, ce vendredi 6 avril dernier. On se serait cru en mai, quand la plage est sous les pavés et que les saisons ne s'emmêlent pas les pinceaux. Et Dans Rennes, on pouvait croiser la manifestation poétique des 4ème des collèges de Cleunay et des Gayeulles. Ardente, joyeuse, un tourbillon né de la rencontre entre Printemps des Poètes ce quinqua de Mai 68 et du désir des enseignants des deux collèges d'imaginer un atelier collectif mêlant l'un et l'autre.

     

    Écrire d'abord. Réfléchir au discours poétique, aux codes publicitaires, à l'art et aux dessous cachés du slogan. Créer. S'emparer des mots, les tourner et détourner, leur donner des ailes.

     

    Sérigraphier ensuite. Comme en 68, lorsque les ateliers populaires installés dans les écoles des Beaux-Arts tournaient à plein régime. Sur cette partie, les collégiens ont travaillé avec l'Atelier du Bourg.

     

    Manifester, enfin. Parcourir les rues d'un pas léger et entrainant. Brandir des pancartes. Crier des slogans. Interpeller. Occuper l'espace public. Une expérience inédite !

    manif poétique, rennes, l'ardeur

    © Christophe Simonetta

     

    DES SLOGANS...

    mai 68, l'ardeur, poésie

    20180425_180657.jpg

     

     

    20180425_180753.jpg

     

    ... ET DES LIVRES !

     

    C1-Livre-Disque-CHACUN-DE-VOUS.jpg

    CHACUN DE VOUS EST CONCERNÉ - Ed. Casterman - Un livre + un vinyle 33 tours. 11 chansons écrites et interprétées par Dominique Grange, sur des arrangements du groupe Accordzéâm, accompagné d'un livre grand format illustré par Tardi, autour des luttes de Mai 68 à celles de 2018.

     

    20180425_180615.jpg

     

    VÉRO EN MAI, Yvan Pommaux et Pascale Bouchié - Ed. L'Ecole des Loisirs - Mai 68 dans les yeux de Véro, 9 ans. Les adultes se disputent en discutant politique, les enfants ne vont plus à l'école, les ados et les jeunes scandent des slogans. Et le monde change... Un album-référence pour les enfants de 9 ans.

    20180425_180603.jpg
    0 commentaire Lien permanent Catégories : Albums, ENGAGEMENTS, LIVRES, Nouveautés, Poésie
  • Migrer, se réfugier, accueillir, être ensemble - Deux livres - Bassima et Traverser l'autoroute

    Ce matin, en écoutant la radio, nous avons pensé à Bassima et à Traverser l'autoroute. Deux livres publiés il y a quelques mois, faisant écho au journal de 8 heures. Les mêmes verbes : partir, quitter, fuir, survivre, traverser, se battre, survivre, s'entraider, faire la guerre, accueillir... Mais un mot n'y était pas. Un mot que ces deux livres proposent. L'espoir...

     

    bassima, art terreBassima - Sculptures : Alain Burban – Photographies : Paskal Martin – Textes : Agnès Pansart - Ateliers Art Terre

     

    "Bassima Polipro, elle a 8 ans. Et dans sa langue, son prénom veut dire "sourire". Mais ce qu'elle vit là, ça ne fait pas sourire du tout... Dans son pays, c'est la guerre !"

     

    Bassima est un oiseau. Elle et sa famille doivent fuir leur pays. La traversée vers un nouveau pays est longue. Mais le voyage contient la promesse d'une vie paisible et donne du courage. Cependant, au pays de l'arbre en or, la famille Polipro n'est pas la bienvenue. Le roi n'est pas prêt à partager les richesses.

     

    " Nous ne pouvons pas accueillir toute la misère du monde !". D'autres familles arrivent d'ailleurs, désemparées, ne sachant où aller... Pourquoi ne pas monter dans le vaisseau lanterne de Monsieur Lampion ? Ils embarquent, atterrissent sur un arbre nu où tout est à inventer... Les Oukoumi, les Kilitou, les Tricoti, les Polipro, ensemble, solidaires, construisent une maison qu'ils appellent Yallah. Yallah, en avant !

     

    Conçue et fabriquée dans la grande tradition* des Ateliers Art Terre, Bassima est une histoire gorgée d'humanité. La métaphore des oiseaux évoque les questions de migration et d'hospitalité avec simplicité et poésie. La guerre, le repli sur soi, la peur de l'autre... Mais aussi, surtout, par-dessus tout, la solidarité, le partage, la fraternité.

     

    *Tous les décors et personnages ont été créés par Alain Burban à partir de matériaux de récupération. Les vidéos du making off donnent toute la mesure de l'ingéniosité et du savoir-faire du sculpteur/auteur et plairont beaucoup aux enfants ! Ils sont ensuite photographiés par son complice Paskal Martin. Chaque image est finalement composée et sténographiée autour du texte d'Agnès Pansart.

     

    cheyne, maxime fleury; migrants

     Traverser l'autoroute - Maxime Fluery - Cheyne éditeur

     

    "Je le vois, je le vois pas, je le vois, je le vois pas... De l'autre côté, mon père a l'air fatigué. Je le vois, je le vois pas, je le vois, je le vois pas... C'est pas comme si je pouvais vraiment distinguer son visage, mais je sais pas... peut-être l'allure générale, ses épaules qui paraissent plus basses."

     

    Un enfant dans un campement. Une autoroute. Et de l'autre côté, son père. Comment l'enfant pourrait-il le rejoindre ? Comment traverser l'autoroute ? Le flot des voitures ne s'interrompt jamais. Il faut se contenter de regards, de gestes interrompus par le trafic. Des tentatives échouent... Et puis un jour, la neige...

     

    "Traverser l’autoroute, nous dit Cheyne Editeur, résonne particulièrement avec la situation des exclus, des déracinés et des migrants d’aujourd’hui comme d’hier. Mais cette courte fable n’est pas une énième complainte sur l’exil ou le déracinement. Au contraire, elle fait entendre une voix dont l’énergie et la volonté triomphent des frontières."
     
     

    Pendant l'été 2017, à l'occasion du Festival Lectures sous l'arbre, la fable de Maxime Fleury a été lue par Denis Lavant. Ponctuée par les interventions d'Edwy Plenel, cette lecture a succédé à celle de Matin Brun, révélant ainsi une complicité entre les deux livres. Le désir d'être des livres citoyens.  

     

    0 commentaire Lien permanent Catégories : ENGAGEMENTS