Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Livres-objets

  • Les pêle-mêle de Lettr'ange éditions - Valérie Dumas et Jean-Pierre Blanpain

    COUPDECOEURREBUS.jpg

     

    2014-01-017.jpg

    Lily, Valérie Dumas - Lettr'ange éditions, 2013 - 14 €

     

    " L'art a une grande place dans les livres qu'elle édite. L'art n'a pas besoin de l'écriture pour vivre. Dans ses livres, c'est plus amusant car on peut inventer sa propre histoire".

    En 2009, le journal des Petits Curieux du Dimanche avaient vu juste. Le signe distinctif de Lettr'ange Editions, maison créée par Jovana Petrovic, c'est son esprit résolument indépendant.

    Rien de tel qu'un pêle-mêle pour libérer l'imagination. Au coeur de l'agitation aventesque (1er/24 décembre), deux martiens ont débarqué dans la librairie. Et ce n'est pas parce qu'ils sont longilignes - évoquant sa propre silhouette - que Didier les a repérés. Lily et Just married sont drôles, libres et décalés.

    On aime à penser que carte blanche a été donnée aux auteurs. On aime aussi à penser que Valérie Dumas et Jean-Pierre Blanpain s'en sont emparés avec gourmandise et jubilation. Évidemment, lorsqu'on parcourt leurs sites respectifs, on comprend que les choses ne sont jamais faites à moitié.

    Personnages truculents et fantasques, costumes exquis et baroques, détails croustillants et léchés, rien n'est laissé au hasard afin que tous les hasards soient rendus possibles. Le geste de l'artiste-peintre, propre au travail des deux complices, apporte de la vie à l'illustration.

    Quelques clins d'oeil nous réjouissent quand, dans Just married par exemple, des couples incongrus se forment. Hymne à la tolérance. Aimez qui vous voulez, quelle que soit sa couleur, sa religion, son habit, sa coiffure, la musique qu'il aime, fille ou garçon...

    2014-01-016.jpg

    Just married, Jean-Pierre Blanpain - Lettr'ange éditions, 2013 - 14 €

     

     

    1 commentaire Lien permanent Catégories : LIVRES, Livres-objets, Nouveautés
  • Pop-up : do it yourself, fais-le toi-même !

    lacourteechelle-popup-2013 (6).JPG

    Pop-up. To pop, éclater. Up, en haut. To pop up, faire apparaître. Tout serait-il dit ? Non. Il faut aussi parler de... magie, surprise, grand art, virtuosité, ingéniosité, invention !

    Le genre nous viendrait de loin, expérimenté pour la première fois au XIVème siècle en Catalogne. Ramon Lull, philosophe touche-à-tout, introduit une volvelle - disque de papier pivotant - dans un de ses ouvrages. Il faudra attendre la deuxième moitié du 19ème siècle pour que l'art d'animer les images d'un livre se décline dans les livres pour enfants. Le munichois Lottar Meggendorfer, célèbre pour ses livres à systèmes, ouvre la voie que l'on sait aujourd'hui astucieusement explorée.

    Quel que soit l'âge du regard auquel il est destiné, le pop-up exerce, sur qui sait s'émerveiller, une véritable fascination. Nous pourrions nous contenter de regarder s'articuler cette combinaison volume-mouvement et laisser le charme agir. Nous nous pourrions aussi entrer dans les coulisses, nous pencher sur la mécanique, décortiquer la technique, bref, nous pourrions nous y coller.

    Au fond de la plus jolie cour de la ville, nous avons réuni une collection d'ouvrages révélant les secrets du pop-up. 5 livres, allant d'un niveau super-débutant à très confirmé, 5 façons d'aborder le sujet, avec ciseaux, colle, méthode et patience. Notre sélection en vente libre au 30, rue Vasselot :

     

     

    lacourteechelle-popup-2013 (1).jpg

    Jungle Pop, Emilie Lapeyre - Ed. Mango - 11,50€

    Commençons par ce carnet d'activités édité chez Mango, illustré par Emilie Lapeyre dont le goût prononcé pour les motifs n'est plus une légende.

    10 cartes pop-up sur le thème de la jungle à assembler soi-même : à gauche, la carte-support sur une double-page, à droite, la pièce pré-découpée à fixer sur le support en suivant les indications du schéma. Des planches de stickers permettent d'agrémenter librement chaque animal. Accessible, le tour se joue avec aisance. De belles cartes pop-up à offrir ou à garder jalousement, et surtout une manière futée de faire ses premiers pas dans le monde du pop-up.

     

    lacourteechelle-popup-2013 (3).jpg

    Pop Up, Ruth Wickings, ill. Frances Castle - Ed. Père Castor Flammarion - 22€

    Même esprit que le précédent mais avec un graphisme différent et un niveau de difficulté légèrement supérieur. Nous sommes accueillis par un robot en 3 dimensions, puis viennent quatre pop-up presentés en pièces prédecoupées à disposer sur une planche illustrée : un dragon qui crache le feu, un château de conte de fée, le laboratoire de Frankenstein et une scène de la jungle. Les cartes sont suivies d'un guide, les "Mini-cours du Maître" expliquant les techniques de base du pop-up.

    L'ouvrage a été réalisé par les anglaises Ruth Wickings, spécialisée dans le livre pop-up, et Frances Castle, illustratrice.

     

    lacourteechelle-popup-2013 (2).jpg

    Pop-Up Pas à Pas, Duncan Birmingham - Ed. Marabout - 15,90€

    Maître du pop-up, Duncan Birmingham propose un manuel d'apprentissage dévoilant toutes les techniques de base, de construction et de montage, les trucs et les astuces de pro pour créer de véritables cartes pop-up. Des dessins et des photographies illustrent clairement les différentes étapes : les formes de base, les techniques de construction et les mécanismes à tirette. Le dernier chapitre regroupe 14 modèles de pop-up en 3D à photocopier et à réaliser pour mettre en pratique immédiatement les connaissances acquises auparavant.

    Cet ouvrage est une excellente introduction en la matière. Clair, méthodique, il permet de progresser sereinement dans la technique.

     

    lacourteechelle-popup-2013 (4).jpg

    Un tigre dans mon jardin, Arno - Ed. Les Apprentis Rêveurs - 18€

    Les Apprentis Rêveurs et le graphiste-illustrateur Arno s'associent autour d'un bel ouvrage original.  Il s'agit de créer soi-même non plus une simple carte pop-up mais un livre, en entier, sur le thème des jardins : jardin à la française, jardin japonais, jardin tropical, jardin imaginaire, jardin arabo-andalou. 

    Le livre est constitué de 5 grandes planches et 16 pages d’éléments prédécoupés et rainés dans un papier offset très épais (240g.) pour assurer un collage résistant et une excellente tenue dans le temps. Un pas à pas guide l’enfant dans la construction et le transforme en jardinier-paysagiste, plantant ici un buisson, là un arbre, tout en évoluant dans l'espace.

    Grâce à Un tigre dans mon jardin, l'enfant est artisan de son propre voyage et de son imaginaire.

     


    lacourteechelle-popup-2013 (5).jpg


     
    Pop Up - David A.Carter et James Diaz - Ed. Milan - 32,50€
     
    Considéré comme le livre "référence", Pop Up est une sorte d'encyclopédie des techniques du livre animé. Chaque mécanisme est nommé, détaillé, expliqué et montré. Plis parallèles, plis non-parallèles, languettes, tirettes, roues...etc. Mais s'il permet de fabriquer, il peut simplement faire office de dictionnaire, au même titre qu'un abécédaire que l'on feuilletera juste pour le plaisir.
     
    Le chef d'orcheste de Pop Up est David A.Carter. L'homme a publié plus de 60 livres pop-up, inspiré très rapidement par sa rencontre avec un certain Jan Pienkowski...
     
    1 commentaire Lien permanent Catégories : Livres d'activités, Livres-objets, Loisirs créatifs, Pop-Up
  • Bientôt Noël - Les dix droits du lecteur de Daniel Pennac, illustrés par Gérard Lo Monaco

    Les dix droits du lecteur, Daniel Pennac et Gérard Lo Monaco - Ed. Gallimard Jeunesse - 19,90€


    Quel fou ce Daniel Pennac ! Oser revendiquer le droit de ne pas lire, le droit de ne pas finir un livre, le droit de sauter des pages ... Il y a 20 ans, avec Comme un roman, une génération de parents, d'enseignants, de libraires et de bibliothécaires a reçu une bouffée d'oxygène. Une génération d'enfants en a été l'heureuse bénéficiaire, affranchie des chaînes qui la tenaient prisionnière du dogme de la lecture obligatoire. En énonçant avec humour les droits imprescriptibles du lecteur, Daniel Pennac autorisait des pensées enfouies à s'exprimer et réhabilitait le plaisir dans la lecture. Comme un Roman connut un succés incroyabe, s'apparentant ainsi un texte d'utilité publique. 

    Comme un roman fête ses 20 ans, Gallimard Jeunesse en affiche 40 ans. Pour célébrer ce Joyeux Imaginaire, la maison d'édition a confié le texte de Pennac aux mains habiles de Gérard Lo Monaco. Un bel objet est sorti des ateliers avec la complicité des Associés Réunis (artistes papetiers et coloristes). Peintre, décorateur, marionnettiste, affichiste, ingénieur papier, Gérard Lo Monaco est un homme multiple. Dans l'univers de l'album illustré, il est un "pop-upiste" inspiré, On lui doit notamment Le Magique Circus Tour, publié chez Hélium (2010).

    Autour des Dix droits du lecteur, Gérard Lo Monaco met en scène les plus belles pages de la littérature d'aventure, Jules Verne, Alexandre Dumas, Daniel Defoe, Rudyard Kipling. Pour rappeler que la lecture-plaisir ouvre des mondes, libère et nourrit l'imaginaire.

    Voici donc un beau livre d'excellente compagnie, débordant de sens et de poésie, un livre-passeur...


    danielpennac_1992_photochrfournier.jpg

     1992, Daniel Pennac dédicace Comme un Roman au Salon du Livre de Paris (collection personnelle).

     

    PS : Allez, le temps passe vite, avions-nous écrit en mai dernier sur ce blog tandis que Ernest et Célestine étaient sur la Croisette. Promesse tenue, nous y sommes. Daniel Pennac signe les dialogues et le scénario du film, sortie mercredi 12 décembre.Le film côté livres : Le roman d'Ernest et Célestine, de Daniel Pennac (Gallimard) et Le livre du film (Casterman).


     

    ernest et célestine

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Livres-objets
  • Collection de "leporellos", livres accordéon

    031.JPG

     

    Technique de pliage et de collage des pages d'un livre afin qu'il puisse s'ouvrir en accordéon, le leporello est plus communément appelé "livre frise". On obtient un objet de lecture et d'illustration poétique, étonnant, insolite. Le leporello permet de jouer avec l'image, avec le rythme et les couleurs, de développer l'histoire autrement et de la dérouler selon un cheminement qui invite à changer d'angle de vue.

    Sur la table de l'escalier, notre sélection illustre la diversité du genre. Petits et grands formats s'entrecroisent : Amos et les Pissenlits (Janick Coat et Anne Cortey, éd. Autrement), La promenade au musée (Simone Réa, Réunion des Musées Nationaux), Tralalère (François Soutif, éd. Kaléidoscope), Korokoro (Emilie Vast, éd. Autrement), Au même instant sur la terre (Clotilde Perrin, éd. rue du Monde)...etc. Un vaste monde. 

    2012-08-28.jpg

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Livres-objets
  • Le Petit Théâtre de Rebecca - Fantaisie pour un lundi


    Modus vivendi pour un lundi et très-court-métrage qui devrait laisser tous les groupies de Rebecca Dautremer ragaillardis. L'illustre dessinatrice a convoqué tout son monde, Alice, Babayaga, Elvis, Séraphin, Petirou, Boris...etc. dans un exquis petit récit théâtral. Quatre-vingt dix personnages accourent et se rencontrent au coeur d'un livre atypique. Autour de ce projet méticuleux, la fidèle équipe éditoriale de Gautier-Languereau a confectionné un objet de papier ciselé et soigné. C'est délicat, romantique, c'est du Rebecca Dautremer. Ainsi commencera notre semaine... Sur une fantaisie. 

    > Le Petit théâtre de Rebecca, Rébecca Dautremer - Editions Gautier-Languereau - Prix 29,90€

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Illustration, Livres-objets
  • New York en Pyjamarama - Mickael Leblond et Frédérique Bertrand

     

    NY en Pyjamarama.JPG

    New York en Pyjamarama, Mickaël Leblond et Frédérique Bertrand, avec la collaboration de Frédéric Rey - Editions Le Rouergue - 15,90€

     

    Mets ton pyjama, on va à New York ! Un calque strié glissant habilement sur les dessins colorés et nous sillonnons la ville comme au cinéma. Aux commandes, Michaël Leblond et Frédérique Bertrand, extravagants illustrateurs, voire illusionnistes.  Qui sont-ils ? Quelle saugrenue idée a traversé leur esprit ? Quels chemins emprunte-t-on pour fabriquer un ouvrage aussi insolite que génial ? Ces prouesses nous laissent toujours babas. La revue Dada - dont la curiosité est légendaire - a rencontré les auteurs et nous livre des réponses. Merci Dada.

    Techniquement, New York en Pyjamarama s'inspire de l'ombro-cinéma, inventé au début du 20è siècle. L'américain Rufus Sedler Butler (Au galop !) avait remis le procédé au goût du jour. Sans lui dammer le pion mais un peu quand même, Mickaël Leblond et Frédérique Bertrand proposent un voyage fascinant. Conçu pour ceux qui ne veulent pas se réveiller ailleurs que dans cette ville qui ne dort jamais...

     

     

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Albums, Illustration, Livres-objets
  • La Ronde Annuelle des Marteaux-Piqueurs / Le monde n'est pas un conte de fée

    La Ronde Annuelle des marteaux piqueurs Couv (Large).JPG

     

    La Ronde des Marteaux-Piqueurs Jörg Müller.jpg

    Mercredi, le 6 mai 1953

    Güllen, village imaginaire, dans un canton suisse. 

    Mercredi, le 6 mai 1953. Autour de la villa rose, la vie s'écoule paisiblement. Les arbres sont en fleurs, il n'y a pas école,  les enfants fabriquent des jeux buissonniers, le peintre a posé son chevalet près du pont, les hommes labourent la terre. Le paysage est serein et montre la vie à son image. Tout est en ordre. Comme définitif.

    La ronde annuelle... tableau 1956 Jörg Müller (Large).jpg 

    Jeudi, le 16 août 1956

    Jeudi 16 août 1956. C'est à peine perceptible. Peut-être cette voiture bleue,  la petite usine au loin, l'électricité dans la maison rose... Le point de vue est identique. Hormis un étrange objet, qui attire l'attention des enfants - l'auteur fait-il référence aux fréquents témoignages d'observation d'ovnis recensés en 1956, en Suisse ? - les changements sont si discrets qu'ils nous feraient prendre des vessies pour des lanternes.

    Vendredi 20 novembre 1959.  A gauche, le petit bois fait face aux buldozers. Pour quel projet les hommes le sacrifient-ils ? Où est passé le matou blanc ? Que déverse ce gros tuyau dans l'étang ?

    Ainsi se succèdent les transformations du paysage de Güllen, soumis à "la ronde annuelle des marteaux-piqueurs", jusqu'à ce dernier tableau du mardi 3 octobre 1972. Rasée, la jolie villa rose : c'est arrivé un lundi, en 1969.  Elle n'a laissé aucune trace, pas une pierre. A sa place, on a construit une autoroute où l'on roule vite. Un panneau annonce : " La vie à Güllen va devenir plus belle, la vie à Güllen va devenir plus confortable, nous construisons un centre commercial, 500 places de parking ".

    La Ronde annuelle des marteaux-piqueurs Dernier tableau.jpeg

     Mardi, le 3 octobre 1972

    Certaines images valent mieux que de grands discours. L'auteur de Ronde des Marteaux Piqueurs fait un choix percutant pour représenter la mutation d'un paysage et l'impact destructeur du progrès. "Ni moraliste, ni fabulateur", Jorg Müller montre simplement, avec conscience et réalisme. 1953-1972, trente ans à peine, un temps infinitésimal à l'échelle de l'histoire de l'humanité, pas même  celui d'une génération, le paysage change à la vitesse de la lumière. Sommes-nous inévitablement les enfants d'un paysage qu'adultes nous ne reconnaîtrons pas ? Bien qu'affirmant que "le monde n'est pas un conte de fée", c'est avec poésie et pédagogie que Jorg Müller semble nous inciter à ferrailler contre cette fatalité.

     

    En 1973, lorsque les éditions Sauerländer publient La Ronde Annuelle des Marteaux-Piqueurs, l'album rencontre un succés international. L'approche est originale et au-delà de sa démarche d'éclaireur, Jorg Müller est un artiste, un illustrateur qui peint, à la gouache ou à l'acrylique, qui se penche sur sa table à dessin et se concentre à l'extrême. Comme si les images étaient pesées, son  travail d'illustrateur semble s'accompagner de temporalité et de lenteur. Autant que par le message, on est touché par cette élégance.

     

    Jörg Müller.jpg

    Jörg Müller à sa table de travail - Source : http://www.gewerbemuseum.ch

     

    > Ronde annuelle des marteaux piqueurs ou La mutation des paysages a été édité par L'Ecole des Loisirs en 1974 - Contient 7 planches - Prix 27,10€

    > Après la publication de La Pelle Mécanique ou la mutation d'une ville, Jörg Müller a régulièrement illustré les textes de l'écrivain suisse Jörg Steiner.

    > En 1994, Jörg Müller a reçu le Prix Hans Christian Andersen, décerné par l'IBBY. Surnommé le petit Nobel de littérature, ce prix reconnait une « contribution durable à la littérature pour enfants ».

    > Güllen, le village imaginaire de Ronde annuelle..., est aussi le théâtre d'un texte écrit  en 1955 par le suisse Friedrich Dürrenmatt, La Visite de la Vieille Dame. Güllen y est décrit comme un village qui meurt progressivement...

     

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Livres-objets, Vintage
  • Mamangue et Papaye / Au début était l'histoire

    Mamangue et Papaye pour blog Courte Echelle 010.jpg

    Avant le début, il y a...un début. Avant l'histoire, il y a...une histoire. Avant le fruit, il y a un fruit. Mangue et papaye. ils portent en eux leur propre histoire de fruits, faite de vertes et de pas mûres. Tombés de l'arbre ou cueillis sur la branche, ils y puisent leurs racines, appelées à devenir liens.    

    Voici donc le début du début. L'origine. Une grande histoire se posant en préambule à de petites histoires, à créer de toutes pièces. Une majuscule au début de la phrase. La mangue se métamorphose, la papaye se transforme. La maternité se dessine, la paternité se révèle. Le livre déroule l'histoire. L'image est naturellement narration, se suffisant à elle-même.

    Mamangue et Papaye pour blog Courte Echelle 004.jpg

    L'auteur le sait, aucune histoire ne vient de nulle part. Nulle part n'existe pas. Dans sa vie d'auteur, il y a tant de petites histoires, d'innombrables débuts, dont il saurait faire la généalogie. L'illustrateur a beaucoup regardé autour de lui, son dessin a aussi une étymologie. L'auteur et l'illustrateur se rencontrent. Ensemble, ils inventent une histoire. Histoire qui résonnera chez l'éditeur. Lequel propagera la nouvelle auprès du libraire, remarquable et indispensable passeur qui se chargera de la transmettre au lecteur. Entre le lecteur et le livre, un lien subtil et physique s'établira. Ce sera certainement le début de quelque chose... le début d'une nouvelle histoire.

    Mamangue et Papaye pour blog Courte Echelle 009.jpg

    > Mamangue, Papaye - Illustrés par Lydia Gaudin Chakrabarty, sérigraphiés en Inde - Editions Chandeigne, 2006 - Prix : 8€

    > Lydia Gaudin Chakrabarty aime illustrer le lien, la trame, ce qui relie les êtres humains  entre eux. Elle vit à Srinagar dans la vallée du Cachemire et collabore avec les éditions Chandeigne.

    > Du même auteur : Les aventures de Goopy et Bagha - Editions Chandeigne - 2008

    > Du même éditeur : Le mariage parfumé et autres comptines portugaises, Adaptation de Bernard Tissier & illustrations de Lee Eunwha - 2010

     

    1 commentaire Lien permanent Catégories : Livres-objets