Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Nouveautés

  • Voyage et ouverture sur le monde - Le magazine Baïka est à la Courte Echelle !

     

    baïka, voyage, courte échelle, rennes

    Confidence : nous ne connaissions pas ce magazine pour enfants. Lorsque nous l'avons découvert, nous n'avons pas paniqué, nous nous sommes simplement dit : chouette, il y encore un milliard de choses géniales à découvrir et de trésors à dénicher !

     

    Le magazine Baïka, chose géniale, est donc arrivé chez nous, avec ses yeux grands ouverts sur le monde, son goût du voyage, ses pages joyeusement articulées et son graphisme coloré. Malgré son tout jeune âge (à peine deux ans), Baïka a déjà beaucoup bourlingué : Bali, le Vietnam, Madagascar, le Tibet, l'Irlande, le Groenland...

     

    Cet automne, l'équipe emmène les 8-12 ans en Iran et en Inde. Des reportages (Les courses dans le monde, par les enfants photographes), des récits mythologiques (Ganga, la déesse du fleuve), des jeux (Le carré magique), des découvertes (Écrire en persan), des recettes (le lassi à la mangue), etc. Baïka invite à explorer, à connaître, à élargir ses horizons. Baïka donne simplement envie d'aller voir ailleurs, là où les autres vivent.

     

    2017-09-12 14.36.26.jpg

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Nouveautés, Presse enfants
  • Petite sélection d'histoires pour bien commencer la semaine

     mai2016-selection-blogcourteechelle.JPG

    Les Bacon Brothers, Retour en Amérique, Davide Cali et Ronan Badel - Éditions ABC Melody

    Le bureau des poids et des mesures, Anne-Gaëlle Balpe et Vincent Mahé - Éditions Milan

    La coccinelle, Bernadette Gervais - Éditions Albin Michel

    Le pacha qui s'ennuyait, André Bouchard - Éditions Seuil Jeunesse

    Course épique, Marie Dorléans - Éditions Sarbacane

    J'ai planté un arbre en montagneShigeatsu Hatakeyama et Kanayo Sugiyama - Éditions L'Édune

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Albums, Documentaires, LIVRES, Nature, Nouveautés
  • Lorenzo Mattotti et Jiro Taniguchi - Collection Travel Book, Louis Vuitton

    Une marque de luxe se mêle de littérature, voilà qui nous rend un peu circonspect. Incursion inappropriée ? Nous nous tenons sur nos gardes. Pourtant, lorsque la démarche est intelligente, sans ostentation, soignée et pleine de promesses, il faut reconnaître la réussite éditoriale et la possibilité d'une heureuse lecture plutôt que d'un sacrilège.

    Deux beaux albums sont arrivés chez nous, publiés par la maison Louis Vuitton dans la collection Travel Book. Illustrés par des grands, Lorenzo Mattotti et Jirô Taniguchi, ils feront certainement des cadeaux raffinés pour la fête des Mères ou toute autre occasion.

    La collection Travel Book, c'est un format à l'italienne, une reliure brochée, une couverture tissée, des coins arrondis, une bande élastique, un signet en tissu, un papier de qualité, une 4e de couverture élégante et le monogramme LV. Mais ces carnets ne sont pas uniquement des objets esthétiques. Ce sont d'authentiques invitations au voyage et à la découverte à travers le dessin et le regard d'un artiste.vietnam-mattoti.jpg

    "Voyager, ça nettoie les yeux". L'italien Lorenzo Mattotti (Le bruit du givre, Stigmates...) traverse le Vietnam pour la première fois. Il s'étonne de l'énergie, du bruit, des paysages, de la forme des maisons. Chez Mattotti, tout est intensité, comme s'il s'agissait d'aller jusqu'au bout et de tout donner. Les dessins aux couleurs chaudes, vives, contrastées, dont il est coutumier, sont autant de ressentis et d'émotions.

    travel-book-venise-taniguchi.jpg

    Le japonais Jirô Taniguchi (Quartier Lointain, L'homme qui marche...) déambule dans Venise. Il a lu des livres, vu des photos mais tout est si différent, tout est plus grand. Des ocres et des pastels, des fondus, des traits fins, des détails d'architecture, des angles originaux. Taniguchi raconte l'histoire d'un homme qui marche, car c'est ainsi qu'il découvre Venise, en marchant. Perception personnelle ici encore, largement retranscrite dans le dessin.

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Illustration, Nouveautés
  • Les pêle-mêle de Lettr'ange éditions - Valérie Dumas et Jean-Pierre Blanpain

    COUPDECOEURREBUS.jpg

     

    2014-01-017.jpg

    Lily, Valérie Dumas - Lettr'ange éditions, 2013 - 14 €

     

    " L'art a une grande place dans les livres qu'elle édite. L'art n'a pas besoin de l'écriture pour vivre. Dans ses livres, c'est plus amusant car on peut inventer sa propre histoire".

    En 2009, le journal des Petits Curieux du Dimanche avaient vu juste. Le signe distinctif de Lettr'ange Editions, maison créée par Jovana Petrovic, c'est son esprit résolument indépendant.

    Rien de tel qu'un pêle-mêle pour libérer l'imagination. Au coeur de l'agitation aventesque (1er/24 décembre), deux martiens ont débarqué dans la librairie. Et ce n'est pas parce qu'ils sont longilignes - évoquant sa propre silhouette - que Didier les a repérés. Lily et Just married sont drôles, libres et décalés.

    On aime à penser que carte blanche a été donnée aux auteurs. On aime aussi à penser que Valérie Dumas et Jean-Pierre Blanpain s'en sont emparés avec gourmandise et jubilation. Évidemment, lorsqu'on parcourt leurs sites respectifs, on comprend que les choses ne sont jamais faites à moitié.

    Personnages truculents et fantasques, costumes exquis et baroques, détails croustillants et léchés, rien n'est laissé au hasard afin que tous les hasards soient rendus possibles. Le geste de l'artiste-peintre, propre au travail des deux complices, apporte de la vie à l'illustration.

    Quelques clins d'oeil nous réjouissent quand, dans Just married par exemple, des couples incongrus se forment. Hymne à la tolérance. Aimez qui vous voulez, quelle que soit sa couleur, sa religion, son habit, sa coiffure, la musique qu'il aime, fille ou garçon...

    2014-01-016.jpg

    Just married, Jean-Pierre Blanpain - Lettr'ange éditions, 2013 - 14 €

     

     

    1 commentaire Lien permanent Catégories : LIVRES, Livres-objets, Nouveautés
  • Le petit livre des souvenirs, Kate Greenaway - Editions MeMo

     

    kate greenaway, memo, souvenirs

    Au XIXe siècle, dans l'Angleterre victorienne, l'illustratrice Kate Greenaway est célèbre pour ses aquarelles raffinées illustrant le monde romantique et idyllique de l'enfance. Proche de la nature, elle est attentive au déroulement du calendrier, aux événements qui le ponctuent comme autant de rendez-vous amicaux et sociaux. Elle aime dessiner la succession des saisons, les paysages de campagne, les scènes pastorales, inspirée par sa propre enfance et par le souvenir de ses vacances dans le comté de Nottighamshire. L'artiste a un goût prononcé pour les costumes de l'époque et habille ses personnages avec précision. Sa popularité est telle que la célèbre maison Liberty of London adapte ses dessins pour une collection de vêtements.

    A partir de 1880, grâce au développement d'un nouveau procédé d'impression, la photolithographie, Kate Greenaway publie de petits livres, à la fois almanachs et "diaries" (journaux intimes). Le petit livre des souvenirs connut un joli succès. Les éditions MeMo le réédite aujourd'hui dans sa collection Grandes Rééditions.

    Objet poétique et sensible, ce petit livre tient dans le creux de la main et semble destiné à accompagner notre quotidien. Chaque jour, quelques vers, une miniature en noir et blanc, quelques lignes laissées libres pour les notes personnelles, événements, anniversaires, observations, pensées... Un charme fou et un concentré de poésie qui n'ont pas échappé à Gwenaëlle.

     

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Illustration, LIVRES, Nouveautés, Poésie
  • Et si jamais...? - Anthony Browne - Editions Kaleidoscope

     

    et si jamais _ anthony browne.jpg

    Et si jamais... ?, Anthony Browne - Editions Kaleidoscope - 14,80€

     

    Invité à l'anniversaire de son ami Tom, Joe a perdu l'invitation sur laquelle était inscrit le numéro de la maison. Une première bonne raison de ne pas s'y rendre. Mais sa maman l'encourage, ensemble ils trouveront la maison.

    Dans la rue plongée dans l'obscurité, passant devant une première fenêtre, puis une autre, Joe est nerveux : "Et si jamais il y a quelqu'un que je ne connais pas à cette fête ?" "Et si jamais il y a plein de monde là-bas ?" "Et si je n’aime pas la nourriture ?" "Et si leurs jeux sont affreux ?" "Et si jamais... ?"

    L'imagination de Joe s'emballe. Sa maman se veut rassurante. Mais tandis que l'enfant s'engouffre finalement dans la maison de son ami, elle est en proie au doute, à son tour... "Et s'il se sentait vraiment malheureux ? " Ce qui n'arrivera pas, bien entendu !

    Affronter l'inconnu et les peurs, petites ou grandes, qui nous habitent quand on ne sait pas ce qui nous attend. L'anxiété qui grandit, presque malgré soi. Des images qui surgissent - tout un cinéma. L'envie nous démange : rebroussons chemin, n'y allons pas, restons chez nous. Pourtant, le pire n'arrive jamais... Et quand enfin nous avons pris notre courage à deux mains, quel plaisir...

    Lorsque Joe se raconte des histoires, elles se matérialisent dans l'encadrement des fenêtres éclairées, pour lesquelles Anthony Browne, parlant de l'album, avoue une certaine fascination. Nous avons tous joué à cela en traversant les rues, la nuit. Qui habite là ? Quelle vie cette maison abrite-t-elle ? Quels secrets ? Quels fantaisies ?  

    Les visions de Joe sont extravagantes. Sur une double-page, elles ponctuent l'album et envahissent l'espace. Un énorme éléphant débordant de toutes parts, un banquet de gros bonshommes bouffis rappelant les frères Tweedle d'Alice au Pays des Merveilles, une scène à la Brueghel évoquant le goût de l'auteur pour la peinture.

    Et si jamais...? mêle l'ordinaire à l'extraordinaire. Entre les deux, les frontières sont ténues, souvent franchies par nos émotions. Un registre qu'Anthony Browne continue d'explorer avec virtuosité.

     

     

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Albums, Illustration, LIVRES, Nouveautés
  • Puzzle Gallery - Djeco

    djecopuzzlegallery.jpg


    (source : catalogue Djeco 2012)

    Puzzle Gallery, Djeco - 200, 350 ou 500 pièces - A partir de 6 ans, prix 12€.


    Est-ce qu'on va vous faire l'article à chaque fois ? Eh oui ! Il faudra vous y habituer ! La créativité de Djeco agit sur nous comme un nectar. Une douceur...

    La collection Puzzle Gallery n'échappe pas à la règle. Le format "paysage" des boites rectangulaires - 35x14x17cm - est un atout certain pour ces puzzles illustrés. Djeco est coutumier des présentations réussies. Quant à la grandeur du puzzle terminé - 97x33cm -, elle est à la mesure de l'illustration.

    djeco, la courte échelle, rennes, jouets

    Poetic Boat, Elodie Nouhen

     

    Mais le supplément d'âme de ces puzzles se trouve à l'intérieur. Poésie, motifs, thèmes, couleurs, chaque modèle est une petite merveille d'illustration confiée à une talentueuse signature. Les puzzles dévoilent de véritables fresques picturales, chatouillant ainsi les sens de l'enfant et affichant l'éveil artistique comme une intention.

    Nos coups de coeur ? Le Bateau Poétique d'Elodie Nouhen aux tons tendres et maritimes, Zebrissimo de Benjamin Chaud, un bestiaire rayé et acidulé, L'océan de Magali Le Huche, fantastique scénographie aux détails baroques. Il y a aussi Marc Bouttavant, Aurélia Fronty, Christian Mantenegro, Nathalie Novi... etc. On perçoit dans la réalisation des dessins une liberté de création. Comme si les illustrateurs avaient décidé de se faire plaisir. Plaisir partagé !

    puzzlegallery_djeco.jpgDe haut en bas : Zebrissimo, Benjamin Chaud / L'océan, Magali Le Huche.

    0 commentaire Lien permanent Catégories : Jouets illustrés, Nouveautés
  • Les lettres de l'ourse - David Gauthier et Marie Caudry, éditions Autrement

    leslettresdelourse-couv.jpg

    Les lettres de l'ourse - Gauthier David, Marie Caudry - Ed. Autrement - 14,50€

    "Mon oiseau,

    Es-tu bien arrivé dans le Sud, sur ton île au soleil ?

    Tu me manques déjà.

    J'ai tellement aimé cet été avec toi !

    Pourquoi faut-il que tu migres chaque année ? ..."


    Oui, c'était un bel été. Quand la fin est arrivée, l'ourse a regardé son oiseau partir. Mélancholique, elle lui écrit signant chaque lettre d'un "Ton ourse". L'oiseau lui manque tant qu'elle décide un jour de le rejoindre. " Patience mon Oiseau, j'arrive". Commence alors un long voyage que nous suivons à travers les lettres de l'ourse...


    leslettresdelours_mariecaudry.jpg


    Ce bel album épistolaire s'est glissé délicatement dans les nouveautés de la rentrée, sa poésie nous a touchés. La construction n'est pas banale, le choix de la correspondance implique un ton personnel et intime. Ainsi, Les lettres de l'ourse de Gauthier David portent en elles une grâce particulière que les illustrations lumineuses de Marie Caudry intensifient.

    Peut-être serons-nous un peu désemparés par cette forme d'écriture, pas d'inquiétude, nous saurons vite trouver notre rythme et ces lettres se liront aisément le soir afin d'endormir nos petits. Généreuses et voyageuses, elles invitent tout naturellement à la rêverie.


    illuslettresdelourse-mariecaudry.jpg

     

    1 commentaire Lien permanent Catégories : Albums, Nouveautés
  • D'Hiroshima à Fukushima, notre table thématique

    table thématique d'hiroshima à fukushima.JPG

     

    Les livres jeunesse servent aussi à interroger les grandes questions d'actualité, les enjeux de société, l'avenir de la planète et de l'humanité. Ils participent ainsi à la construction du futur citoyen, à sa prise de conscience et proposent une alternative au journal TV. Plus qu'une alternative, la possibilité d'aller au-delà.

    C'est notre conviction et nous la savons partagée par les librairies Sorcières, comme en témoigne le dossier Japon réalisé par Ariane Tapinos dans le dernier Citrouille. En écho à la sélection proposée par la libraire de Comptines (Bordeaux), nous avons rassemblé sur une table thématique des albums, des romans, un DVD, des mangas, des nouvelles, des documentaires principalement autour des catastrophes nucléaires d'Hiroshima, Tchernobyl et Fukushima. Variés, les ouvrages donnent à chacun la liberté de choisir l'approche qui lui convient, le ton qui lui parle et la forme qui résonne, suscitant la réflexion et peut-être l'action.

     

    2011-10-15.jpg

    Deux nouveautés retiennent notre attention : 

    - Japon touché au coeur, de Sylvie Baussier et Pascale Perrier, chez Oskar Editeur (9,95€) : six mois après la publication de Tchernobyl, bienvenue en enfer, les auteurs font le récit de la catastrophe de Fukushima à travers le journal intime de Fanny, une jeune française. Inquiète pour son père parti couvrir l'événement au Japon, Fanny partage son angoisse avec Natalia, dont la mère a été irradiée à Tchernobyl... Un cahier documentaire complète ce roman.

    - Les oiseaux de l'espoir, de Judith Loske, aux éditions Minedition (14€) : cet album illustré par l'allemande Judith Loske raconte la légende de Sadako Sasaki, la petite fille d'Hiroshima aux mille grues de papier.

    1 commentaire Lien permanent Catégories : ENGAGEMENTS, Nouveautés